Articles

Carnet de voyage en Méditerranée : au commencement

Image
Il y a un an, pour le week-end de l'ascension, nous sommes partis quelques jours en Sardaigne, histoire de. Histoire de découvrir cette île si proche de la notre, dont nous entendions tant de bien, mais que nous ne connaissions pas. Ce fut une belle découverte qui nous laissa un arrière-goût de "bien peu"  ou de "pas assez" ou de "reviens-y" (au choix).
Lors de ces quelques jours, lors d'une de promenades, nous vîmes une roche étrange. Le genre de caillou qu'on n'observe finalement pas souvent. C'est étrange, on dirait de la roche volcanique ... Ah mais attends, je crois avoir lu qu'en fait il y avait de vieux volcans en Sardaigne ! Et soudain notre Catboy adoré se réveilla : Volcan, vous avez dit volcan ? Mais il est où ce volcan ???
L'histoire en resta là mais commença à faire son chemin : ce serait intéressant de les emmener voir des volcans. Et finalement, des volcans en activité, il n'y en a pas très loin de chez nous…

Ne pas décolérer - Être mère #74

Image
Il y a quelques années, alors que je révisais un concours (non, ne te sauve pas : je ne vais pas encore te bassiner avec mes histoires de concours !!! C'est juste une intro, pourrie, mais une intro tout de même à mon article), je lisais un sujet des anales qui traitait de l'équilibre alimentaire dans les menus proposés aux cantines scolaires ... Et, de ce dont je me souviens (mais je n'irai pas vérifier parce-que là les 5t de papiers que j'ai amassées en préparation de concours, je n'ai qu'une envie : m'en servir  pour allumer des barbecues), c'est qu'il fallait qu'ils soient validés par un.e nutritionniste ...
Le principe étant que les enfants mangent équilibré. Chose d'autant plus importante dans les familles n'ayant pas forcément les moyens de donner des repas équilibrés à leurs enfants. 
Ça, c'est les principes inscrits dans les lois "alimentation" et dans les circulaires. Parce-qu'en vrai, et je le constate malheur…

Tout se mélange

Image
J'avoue que j'ai du mal après cette longue pause ... Je pensais revenir, comme si de rien n'était et reprendre mon rythme de 2 - 3 articles par semaine, avec les thèmes qui s'étaient établis, naturellement, au fil du temps. Et puis, non, je nage, je n'y arrive pas. L'humeur / râlerie du lundi, je ne trouve pas l'inspiration ; les enfants, ils sont bien vivants, merci ; les photos, les paysages du jeudi, ben en fait, je ne sais pas par quel bout les prendre.
Et puis il y a la vie, tout simplement. La vie qui (re)prend ses droits. Mais comment fait-on, après tout ça, pour se remettre dans le bain ? Que peut-on faire après ça ? Et puis il y a tant de choses à penser, aussi, à organiser. Je n'ai qu'une envie, c'est dormir, me pelotonner et me reposer. Je suis tellement vidée. Mais je sens l'urgence de la situation aussi : entre les "vacances" et la saison d'août, le mois de septembre, ce sera demain.

Comment je me sens, me demandes-t…

Un magnifique projet

Image
Pour mon vrai retour ici (oui, je mets vrai parce-qu'en fait, je suis incorrigible et, même si j'avais dit que je ne reviendrais pas avant la fin du concours, je n'ai pas pu m'empêcher de poster de temps en temps, donc je ne suis pas vraiment partie mais bon, je n'étais pas vraiment là non plus) (cherche pas : depuis jeudi, je m'embrouille toute seule). Bref, pour mon vrai retour ici, je voudrais te parler de quelqu'un. Enfin, plus précisément de quelqu'une.
Cette quelqu'une, c'est ma première rencontre bloguesque. La première nana que j'ai un jour vue en chaire et en os. Cette fille, depuis le temps, et je n'ai pas peur de le dire, est devenue une amie. Une vraie. Je la connais depuis que nos filles portaient des couches et que nous prenions part avec allégresse aux grands débats bloguesques devant l'éternel, les seuls vrais qui existent : biberon vs sein, poussette vs porte-bébé (physio/pas physio) vs écharpe, couches lavables vs …

A toi, ma belle, ma grande

Image
Voilà, tu as neuf ans. Neuf longues années que tu es venue remplir nos vies. Neuf années si courtes, aussi. Mais à quoi ressemblait ma vie, à quoi ressemblaient nos vies, avant toi ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Elles étaient sans doutes un peu plus lisses, un peu moins lumineuses, un peu moins bruyantes aussi.
Je me souviens de ce dimanche de juin. Il faisait beau, il faisait chaud et les cigales chantaient.
Aujourd'hui, pour la première fois en neuf ans, je n'ai pas été là quand tu as ouvert les yeux. Je n'ai pas été la première personne à te souhaiter un bon anniversaire. J'espère que tu auras su trouver ma carte au réveil. J'espère que ton père y aura pensé ... 
Est-ce que je regrette mon absence en ce jour si particulier ? Je vais être honnête avec toi : pas du tout. Pas du tout car je sais que ce soir je te verrai. Pas du tout parce-que tu grandis, tu as ta vie et un jour, je sais que je ne pourrai te le souhaiter que par téléphone. Je ne le regrette pas…

La Loi de la Mère de Famille - Être Mère #73

Image
Il parait que j'ai été personnellement citée par le maire dans son discours devant le ministre, la préfète et toutes les huiles insulaires et de Navarre qui ont fait le déplacement ... Il parait parce-que moi, je n'y étais pas pour l'entendre. Et je n'y suis pas pour trinquer. Trinquer à l'aboutissement de ce projet sur lequel j'ai travaillé pendant 9 ans, sur lequel j'ai parfois désespéré, mais projet qui voit enfin le jour et qui est enfin mis en service.
Pourquoi n'y suis-je pas ? Ça a failli être la loi dite de la Grosse c***e mais mon chef d'unité a gueulé suffisamment fort pour qu'elle ne dise pas non (non mais tu comprends, si Catwoman y va, nous serons vraiment trop nombreux ... Ben ouais mais t'as qu'à céder ta place grognasse si tu as peur qu'on soit trop nombreux : c'est Catwoman pas toi que le maire connait et a invitée pour dire merci).
Non, ça a été la Loi de la Mère de Famille.
Tu ne connais pas la Loi de la Mère …

Non, je ne vous oublie pas !!!

Image
Face de croute m'a dit que mes fans se languissaient de moi parce-que je ne publiais rien sur ma page et étais inactive. Et, si je continuais sur cette mauvaise pente, j'allais me casser la figure et tout le monde m'oublierait et déserterait la page.
Blogger et HC ne m'ont rien dit de tel. Mais, étant donné que j'y suis encore moins active (bon, 0 divisé par 2,3 ou 10, ça fait toujours 0 me direz vous), je suppose que c'est pareil pour eux. Mais eux, ils s'en moquent que mes fans m'oublient et me délaissent comme une vieille chaussette ...
Mais, moi, je ne m'en moque pas. Alors, je fais un article ici qui sera forcément partagé sur mes réseaux sociaux pour rassurer mes millions de fans.
Non, non, non, je ne suis pas morte. Je n'ai pas non plus utilisé de méthode locale corse pour régler mon problème avec ma cheffe (quoique, des fois, ça me démange ... mais j'ai été élevée en pays ami). Non, juste, j'ai (et on ne raye aucune mention inut…