Articles

Mercredi d'octobre - Être Mère

Image
Je ne sais quand exactement ça m'a pris, comme une envie fulgurante de plage. Ce genre d'envie que tu ne peux faire taire aisément. Mais j'avais tellement d'autres choses à faire. Pourrai je les y amener ?
Alors ce matin, au petit déjeuner, j'ai fait ma liste. Je l'ai regardée et je me suis dit que j'en ferai le maximum mais que c'était sûr que tout ne pourrait pas être réalisé. Alors, j'ai encadré l'indispensable, ce qui ne pouvait être évité, contourné et j'ai attaqué ma journée.
La plage n'était pas surlignée mais c'était tout comme dans ma tête. 
Vers 11 h, une fois les révisions bouclées, nous sommes descendus à la Capitale Impériale, avons mangé en compagnie du père puis pris la direction de la plage. 
Tous en maillot de bain. Batgirl est bien évidemment la première à l'eau. Elle nage, à toute allure, comme sur la terre ferme. Puis Catboy la rejoint, un peu moins téméraire le petit frère. Puis je me décide. Un orteil puis …

Tout commence par les mots

Image
Pour commencer cet article, j'ai envie de jouer à un petit jeu. Pourriez-vous me trouver l'intrus parmi les phrases suivantes ?
Je me suis fait mon chef. Tu t'es fait une virée en ville. Elle s'est faite violer. Nous nous sommes fait un bon restaurant. Vous vous êtes fait un magnifique voyage. Ils se sont fait un cinéma entre amis.
Tu ne trouves pas ? Allez, je vais t'aider : quelle différence vois tu entre "Elle s'est faite violer" et "Elle a été violée" ? Je sens que ça vient, oui, oui, c'est ça ! Dans le premier cas, elle est un peu fautive, elle l'a quand même bien cherché ce viol. Dans le deuxième cas, elle est une victime, identifiée comme telle.

La langue française est suffisamment riche pour apporter des nuances en fonction des mots utilisés. Déjà l'expression "se faire" est en soi moche à souhait et je suis sure qu'on peut aisément la remplacer par beaucoup d'autres mots, verbes et autres locutions. Ma…

Pourquoi continuer "La Casa di catwoman" ?

Image
Il est des fois où je me demande, où je me questionne : à quoi tout cela sert-il ? N'est-ce pas vain ? Qu'est-ce que je cherche vraiment ?
Et si j'arrêtais tout, est-ce que quelqu'un le remarquerait ? Si je le fermais, ce blog, purement et simplement, ou tout simplement si j'arrêtais d'écrire complètement, est-ce que je manquerais à quelqu'un ? En fait, à part si je fais une grande déclaration avant, personne ne s'en rendrait vraiment compte. J'en suis certaine.
Ces derniers jours, je me suis posé cette question, comme régulièrement, en bout de ligne, quelques jours avant de partir en vacances et les jours qui suivent mon retour. Mais pourquoi est-ce que je m'escrime à tenir ce blog ? 
Et pourtant, en bientôt 7 ans, il m'a beaucoup apporté, en amitiés, en discussions, en soutien lors des moments difficiles, en confrontations aussi, parfois. 
On ne peut pas imputer ce passage à vide à un quelconque manque de réactions. Au contraire, depuis q…

Demain, je serai gréviste ...

Image
Demain, cela fera 10 ans, jour pour jour que je suis titulaire. Alors, pour fêter cette date spéciale comme il se doit, je ferai grève : et oui, les fonctionnaires font toujours grève, pour un oui ou pour un non, alors pourquoi pas pour fêter le 10° anniversaire d'une titularisation ?


Non, ça ne se fait pas ? Je m'en moque un peu, en fait. Et en effet, je ne ferai pas grève pour ça demain. J'ai même longuement hésité à la faire cette grève, justement. Mais je me suis décidée ce matin, après l'ultime foutage de gueule qui a fait déborder le vase un peu plein ces temps-ci.
Mais au fait, pourquoi nos organisations syndicales appellent-elles à la grève (encore) ? Pour protester contre le gel du point d'indice, la hausse de la CSG, le retour du jour de carence, les suppressions d'emplois ...
Alors, en prévision de cette journée, notre cher premier ministre nous a garanti sur facture que la hausse de la CSG serait indolore pour nous aussi les fonctionnaires (après l…

Quelques secondes volées - Insta'Corse #8

Image
Partie depuis plus de 10h de la maison, j'ai quasiment bouclé mon demi-tour du département, fait tout ce que j'avais à faire, il me reste 1 h de route. Moins ? si tout va bien.
Je conduis dans cet étroit défilé, dois faire attention aux camions qui peuvent débouler d'un instant à l'autre. La musique est branchée et Muse rythme ma conduite, la montagne est en face, en contre-jour. Elle est belle, je pioche à chaque virage quelques microsecondes pour admirer ce paysage, ce défilé, ce pays.
C'est si beau. J'aime.
Et puis, je craque : une petite aire de croisement fera l'affaire ! J'arrête la voiture, attrape l'appareil photo et vole un instantané de ce début octobre.
Il est déjà temps de repartir si je ne veux pas arriver trop tard à la maison et voir les enfants aujourd'hui.
Mon travail est ce qu'il est mais il faut avouer que ces journées, aussi fatigantes physiquement qu'elles puissent être sont un vrai plaisir, elles feront partie des c…

J'essaie de suivre - Être mère #69

Image
Je la regarde grandir et vivre, à cent à l'heure et je me demande. Je me demande comment elle fait pour tenir le rythme, du matin 7h où elle se lève jusqu'au soir 8h30 où j’éteins la lumière en lui souhaitant bonne nuit.
Mais comment fait-elle ? Comment fait-elle pour autant remplir ses journées ? Pour avoir autant d'idées à la minute ? La dernière en date ? Hier soir, il fallait qu'elle note sur son carnet le club de yoga qu'elle va créer à l'école, pour avoir la paix avec les garçons qui les embêtent ... Tu m'y feras penser demain matin, hein, maman ? Autant te dire que ce matin, je savais que je devais lui faire penser à quelque chose mais je ne savais plus quoi. Heureusement, on lui a posé la question et c'est revenu instantanément ...
Mais comment fait-elle ? Cette année, elle est en CE2 et, s'il y a un mois, je m'inquiétais par rapport aux relations avec le nouvel enseignant, aujourd'hui, je n'ai plus peur : elle l'adore (chou…

Ma réaction à chaud sur le référendum catalan

Image
Le référendum a eu lieu. Il était loin, il ne nous concernait pas (directement) mais il accapare bien plus mes pensées que l'attentat à Marseille ou que l'attaque à Las Vegas. J'en suis désolée mais que veux-tu, nous sommes des animaux égoïstes et c'est pour cela qu'il m'occupe bien plus que le reste de l'actualité.
Nous ne votions pas. Nous ne vivons ni dans la région, ni dans le pays concerné. Et pourtant, je me demande quelles conséquences il aura sur nos vies, à nous. Car il s'agissait d'un référendum pour l'indépendance d'une région. Car le gouvernement espagnol a interdit et réprimé ce référendum, menace d'emprisonner des élus du peuple catalan. Car je vis dans une région avec un forte histoire indépendantiste, actuellement aux mains, tout comme la Catalogne, des natios.
Car les maitres de l'île ont senti l'odeur du sang, ce que cela peut rapporter (gros), à la veille d'élections locales, de se porter solidaires des Cat…