A boire !

L’autre jour, nous nous sommes attachés à étudier (ICI, pour ceux qui n’ont pas de mémoire) les différentes variétés d’hominidés que l’on peut rencontrer en Corse.

Toute appliquée que j’étais à vous décrire les principales caractéristiques des Touristes et autres Pinsutes, j’ai oublié de vous parler d’un truc ultra méga importantissime : la boisson. Et oui, on ne vit pas que d’air pur et de charcuterie en Corse : on boit aussi ! Du vin, de la Myrte et … de l’eau.

Alors, comment boivent les Bleus et les Pinsutes ?

Le Bleu :

Le bleu a fini par se trouver une maison, dans un petit village sympa et typique : plein de vieux sur les bancs qui regardent passer le temps et les gens, des cochons et des vaches qui se promènent en liberté.

Il n’a pas encore emménagé que tous les Anciens du village se pressent autour de lui. Ils veulent voir à quoi ressemblent le Nouveau, lui posent des tas de questions, gazouillent avec la Princesse (chouette, un bébé au village !) et lui causent des Us et Coutumes au hameau.

Entre toutes, il y en a une bien étrange. Celle-ci consiste à ne pas boire l’eau du robinet mais à aller chercher l’eau à la Fontaine. L’eau de la Fontaine, c’est la meilleure de l’Ile, vous comprenez ? Au robinet, ce n’est pas pareil, elle n’est pas bonne. K. y met des produits chimiques, on ne sait pas ce que ça fait. Il faut prendre l’eau à la Fontaine. Les Anciens insistent lourdement sur ce point là.

Le Bleu écoute, condescendant, les Anciens. Il ne veut surtout pas les vexer. Mais bon, avec leurs vieilles habitudes, ils sont bien marrants quand même les Anciens !

Le Bleu ne se fatigue donc pas à aller chercher l’eau à la Fontaine : depuis quelques décennies, n’en déplaise aux Anciens, on a inventé l’eau courante dans les maisons. Il compte donc bien profiter de cette génialissime invention qui est parvenue jusqu’en Corse.

Le Pinsute :

Il est 6h30, le Pinsute rentre d’une harassante journée de travail à la ville. Ce soir, il fait un détour par La Fontaine, remplir son bidon de 5l d’eau (ça fera bien 2 jours). Finalement, il a décidé de faire local.

Qu’est ce qui l’a décidé ? 3 gastros en 2 mois, ça fait un peu beaucoup quand même. Il sait bien qu’il devra rentrer dans le maillot dès le mois de Mai mais il n’est quand même pas très adepte de ce type de régime radical.

L’autre jour, il a croisé un des Anciens alors qu’il ramenait son bidon d’eau. Il fallait voir, le sourire en coin … très éloquent de ce dernier.

Commentaires