Mais où en est donc le lutin fonctionnaire ?

Fin décembre, j’avais reçu un mail du Père Noël () me disant que cette espèce de feignasse de lutin fonctionnaire n’avait pas fini l’abécédaire commandé pour Batgirl.
L’autre jour, je me suis inquiétée de savoir où en était le chef d’œuvre en péril (puisque le travail avait été confié à un fonctionnaire …). J’ai donc appelé le Père-Noël pour savoir où ça en était et si la petite l’aurait bientôt ou en cadeau de mariage ?
J’ai ainsi appris que le lutin fonctionnaire, vexé de s’être laissé déborder et de ne pas avoir fini à temps son travail, avait brodé d’arrache main (doigts et yeux) pendant les fêtes pour pouvoir avancer son travail et pour couper court à toute critique mal venue.
Mais voilà, un fonctionnaire, même lutin, ça fatigue vite et, surtout, si ça fait des heures supplémentaires, ça prend des récupérations (oui, dans la fonction publique, les heures supplémentaires sont payées en demi-journées, et pis c’est tout). Au mois de janvier, il est donc parti un mois en congés payés / RTT et récupérations.
Quand il est revenu, son grand patron (Petit Papa Noël, donc) lui a dit sa façon de penser. Il l’a traité de fainéant, de pique-assiette qui se goinfrait sur le dos de ces pÔvres contribuables. Bref, il lui a dit que s’il ne se remettait pas vite au travail, il privatiserait tout ça et que ce seraient bientôt les petits chinois qui broderaient cet abécédaire, que ça serait plus vite fait et que ça ne coûterait pas un centime à l’Etat … Bref, que des amabilités !
Sur ce, notre pauvre lutin fonctionnaire s’est mis en grève illimitée en signe de protestation.
Il s’est finalement remis au travail hier (il faut bien manger) et a décidé d’utiliser les autres moyens à sa disposition pour protester …
En l’occurrence, nous avons reçu aujourd’hui une photo de l’état d’avancement du travail :
Bon, on admettra quand même que, malgré le peu d’heures passées dessus, le travail a un petit peu avancé …
Alienne devrait avoir son abécédaire avant son entrée au CP (du moins, nous l’espérons).

Commentaires