Méthodes éducatives

Comme vous le savez, je suis (tout comme mon homme, d'ailleurs) à fond dans les théories avant-gardistes de notre ami commun. J’ai nommé ce cher N.S.

Comment cela se traduit-il dans la vie de tous les jours ?

Et bien, tout a commencé un fameux jour de novembre 2008, quand nous avons vu pour la première fois notre petite Alienne. Le soir même, je lui sélectionnais une petite liste de musiques douces à écouter in-utéro et, à posteriori, en tant que berceuses. Quelles chansons ? Le Chant des Partisans, Bella Ciao, No Pasaran, et le Temps des Cerises ...

Quand elle est née, nous lui chantions (faux) pour la bercer et la calmer : le Chant des partisans et Bella Ciao.

A 2 mois, Alienne visionnait les trois derniers films sur Che Guevara : la naissance de sa vocation (lors de son voyage à motocyclette à travers l’Amérique Latine), la révolution cubaine et sa chute en Argentine.

A neuf mois, elle participait activement à sa première manifestation, slogans percutants à l’appui.

Quand Alienne fait des bêtises ? Nous ne lui disons pas de faire attention au Grand Méchant Loup qui vient manger les enfants pas sages. Non, lui disons de se calmer sinon, le Vilain Méchant Sarko viendra la chercher …

Je dois vous avouer qu'Alienne est pleinement investie dans cette éducation. Pour preuve, l’autre jour, pendant que nous prenions tranquillement notre petit déjeuner, elle nous a demandé de lui lire le Traité d’Athéologie :

Commentaires

  1. Dis toi que Michel Onfray n'est pas foncièrement un mec de droite...

    RépondreSupprimer
  2. Je viens d'aller voir dans wikipédia. Pas franchement de droite, en effet.
    Ceci dit, j'avais bien aimé le Traité d'Athéologie... Le jour où j'ai du temps, je le relis !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?