Un petit kit de survie en milieu hostile ...

Aujourd'hui, je réédite, en version un peu améliorée, un petit article de l'année dernière, rédigé en pleine varicelle de ma chère et tendre tête blonde. Je vous préviens : il y a beaucoup de ras-le-bol des maladies infantiles, un peu de mauvaise foi, et il était rédigé au printemps, après un sympathique hiver. Il faut savoir que, plus l'hiver avance, plus je m'alarme difficilement aux coups de fils intempestifs de la crèche ...

Quand on est l’heureux(se) propriétaire de nain(e)(s), il faut savoir que ces charmantes bestioles ont un système immunitaire imparfait (qui a dit pas fini ?). Et que, quoi qu’on fasse : allaitement long (comme préconisé par mes copines de la LLL et l’OMS, et autres empêcheurs de nourrir nos nain(e)(s) comme on veut), émigration vers des contrées plus au sud et moins polluées, ces charmantes bestioles vont être tout le temps malades. On est l’Ami des Toubibs et autres pharmaciens mais pas franchement de la Sécu et de nos Mutuelles (qui jusqu’au jour où elles ont reçu la déclaration de grossesse nous aimaient beaucoup).
Voilà, vous avez été averti mais vous vous êtes quand même retrouvé démuni (comme la Cigale) quand l’hiver fut venu, accompagné de son lot de bronchites, otites et autres angines. La chaire de votre chaire, la Prunelle de vos yeux est malade et vous ne savez pas comment vous allez survivre à ce séjour en tête à tête avec votre nain(e) … Car, NON, les Jours Enfant Malade ne sont pas des jours de vacances !

C’est là que vous remercierez votre Catwoman adorée d'avoir pris deux minutes et de vous avoir fourni ce petit Kit de survie …

Avant l’arrêt de travail :
Cela fait 2, 3, X jours que la crèche (la nourrice ou l’école) vous appelle pour vous dire que le (la) nain(e) ne va pas bien, qu’il (elle) est grognon, qu’elle (il) a de la fièvre. Vous trouvez des tas d’excuses : fatigue, mal dormi, dents ; vous dites de donner du paracétamol, etc. Je vous fais confiance, vous trouverez : plus l’âge et l'hiver avancent, plus vous serez armés et mieux vous arriverez à traîner des pieds. Il faut retarder au maximum l’inéluctable visite chez le toubib : on ne va quand même pas l’amener pour une vulgaire fièvre, accompagnée d’une vague toux, quand même ! Et puis on les connaît les crèches (ou nounous), toujours promptes à se débarrasser d’un enfant grognon !
Personnellement, je pense que la crèche est de mèche avec le toubib …

Avant de partir chez le médecin :
Aujourd’hui, la crèche a appelé au moins 2 ou 3 fois, avec un ton de plus en plus alarmiste à chaque appel. Vous vous rendez donc à l’évidence qu’il va falloir faire une visite chez votre ami le médecin (croisez d’ailleurs les doigts pour ne pas avoir droit à une semaine d’antibiotiques) et son pote le pharmacien (installé juste à côté du cabinet médical : ils sont inséparables ces deux là, c'est un complot, c'est sûr !). C’est là qu’il faut être Méga-Vigilant(e) car votre avenir (et celui de votre famille) va se jouer en 5 minutes …
Oui, rien de moins que l’avenir de la famille
surtout si vous êtes un très mauvais père ou une très mauvaise mère.
 Les astuces du Kit :
  • Prévenir l’autre parent. D’ailleurs j’en profite pour ouvrir une parenthèse : que ceux et celles chez qui la nourrice ou la crèche appelle préférentiellement le père lèvent le doigt et me disent comment elles (ils) ont fait. Parce qu’ici, la seule fois où elles ont appelé le père, Batgirl avait 39°C de fièvre et ça faisait 1h qu’elles essayaient de m’avoir sur mon téléphone que j’avais malencontreusement oublié ce jour-là. Parenthèse fermée. Quand on prévient l’autre parent, ne pas hésiter à déclarer l’enfant à l’article de la mort (il faut être plus alarmiste encore que ce qu’on ne l’a été avec vous …) : il doit ABSOLUMENT être avec vous lors de la consultation …
  • Prendre des munitions pour ces quelques jours passés en tête à tête. Même si c’est à l’encontre de vos convictions religieuses (ou syndicales), n’hésitez pas à prendre un dossier, de quoi préparer votre évolution de carrière : ça vous détendra pendant les plus ou moins nombreuses siestes et vous abrutira moins que la télévision.
  • Faire le plein de patience et imprimer les préceptes de la méthode Couet.
  • Faire des réserves d’humour.

Arrivée chez le médecin :
Vous avez récupéré Prunelle de Vos Yeux (qui n’a pas l’air si malade que ça, soit dit en passant), écouté (qui a dit d’une oreille distraite ?) le topo habituel de ces 5 derniers jours. Maintenant, vous allez chez votre Meilleur Ami Le Médecin, celui qui prend sans rendez vous.
Et là, Damned, la salle d’attente est pleine (ben oui, il prend sans rendez-vous) !
Les astuces du Kit :
  • Avant de rentrer : déshabillez votre nain(e) même s’il fait moins 5°C.
  • L’entrée : Très importante, vous êtes une star montante du cinéma, une très grande actrice en devenir (un très grand acteur). Vous prenez votre nain(e) à oilpé, le (la) serrez bien fort contre vous et affichez votre air le plus affolé possible. Vous êtes prêt(e) ? Alors, vous pouvez entrer en trombe dans la salle d’attente, directement vers la secrétaire qui vous fera passer devant tout le monde !
Qu’est ce qu’on dit ?
Merci France 2 de nous avoir passé pendant 15 ans Urgences …

Chez le médecin :
Ça y est, Prunelle de Vos Yeux a franchi la Sacro-Sainte Porte ! et l’auscultation commence. J’espère pour vous que votre tendre moitié l’a également franchie …
Trucs et astuces en ce Lieu Saint :
  • Etre honnête sur l’état de santé de l’enfant : faudrait pas se retrouver avec une sur-infection parce qu’on a (un peu) minimisé.
  • Bien écouter la Madame (ou le Monsieur), toujours dans l’optique de soigner au mieux votre nain(e).
  • Obtenir la garde partagée. Oui, je sais, on n’est pas chez le juge dans le cadre d’un divorce (quoique, si on ne l’a pas cette garde partagée, on pourrait bien y arriver chez le fameux juge). Mais voilà, si ce ne sont que 2 jours d’arrêt, ce n’est rien que ce ne soit que l’un des deux parents qui hérite de ce congé … mais si c’est une semaine ou plus, ben là, ça devient plus embêtant ! Personnellement, cette garde partagée, je ne l’ai obtenue qu’une seule fois : nous étions tous les 2 à l’auscultation et avons demandé à ce que ce soit le père qui ait les jours enfant malade …

La garde d’enfant malade :
Pas de chance, votre chérubin(e) n’a pas qu’un simple rhume et vous avez gagné minimum une semaine d’arrêt de travail ! Pour couronner le tout, votre tendre moitié n’était pas là et le toubib n’a pas entendu que vous murmuriez (au milieu des cris de l’animal qu’on a tenté d’égorger et qui exprime une certaine désapprobation vis à vis de ces méthodes éducatives et qui en parlera à son syndicat parce que je vous jure, c'est vraiment un scandale !) que vous aimeriez que l’arrêt de travail soit aux deux noms.
Je rêve d’un :
« L’enfant Batgirl a besoin de sa mère OU de son père auprès de lui pendant … »
Vous voilà donc face à l’asticot malade pour une durée indéterminée. Je m’en vais donc vous livrer les derniers conseils et astuces de mon Kit de survie.
Kit de survie :
  • Commencez par bénir votre Catwoman adorée pour avoir pris quelques heures de son précieux temps à l’élaboration de ce Kit. Ça ne lui fera pas de mal !
  • Profitez des instants (normalement de plus en plus nombreux, sinon, y a problème) où l’Engin va mieux.
  • Profitez des siestes.
  • Insistez lourdement auprès du veinard qui bosse pour qu’il rentre le plus tôt possible.
  • Quand votre nain est trop pénible, n’oubliez pas ceci : petit enfant, petits soucis, grand enfant, grands soucis … Je sais, c’est con à dire mais quand ça ne va vraiment pas je repense à une anecdote que m’avait rapportée mon homme. Il avait pris le train et entendu une conversation entre deux adolescentes d’une quinzaine d’années. La première disait que ses parents allaient la « tuer » parce qu’elle était enceinte. Et l’autre lui répondait qu’elle devait annoncer aux siens qu’elle avait couché (sans capotes) avec un mec qui lui avait révélé, après coup, qu’il était séropositif …


Commentaires

  1. merci pour ce petit kit^^ ça me servira surement le jour ou je serais confrontée à ça!!^^(et j'ai bcp ri aussi^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ma chère ! Je me suis bien déchainée sur ce coup là ;-)

      Supprimer
  2. Je te bénis sainte Catwoman, pour ce kit de survie que tu as pris le temps de nous préparer. Décidément, je crois que je vais tester le coup du gamin à poil pour passer plus vite. Mon gosse est juste infect en salle d'attente surtout quand il a de la fièvre. Faut vraiment que je fasse mon article sur Bibou chez le médecin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A partir du moment où on lui dit "on va chez le médecin", elle se met à pleurer et une fois entrés dans le cabinet, ce sont les hurlements ... Alors j'avoue que je suis bien contente d'avoir trouvé ce cabinet de généralistes avec cette secrétaire qui me fait passer devant tout le monde quand j'arrive avec la gosse malade !
      Mais le coup du déshabillé d'enfant en plein hiver n'est absolument pas inventé ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?