Mois 4 : une vraie petite primi ...

L'autre grognasse à la maternité m'a vraiment vexée ... 6 mois avant la date d'accouchement, trop tard pour s'inscrire ? Non mais c'est vraiment n'importe quoi ! Et puis de toutes façons, c'est quoi toute cette médicalisation de la grossesse ? Les femmes accouchent depuis des millénaires. Et puis ma mère, et bien, en même pas 6 h, elle avait torché son 1er accouchement, tout en dormant !
C'est donc décidé, j'accoucherai à domicile, voilà, la messe est dite. Et puis, je préfère accoucher à domicile que dans une clinique (ce serait donner raison au gouvernement qui veut tout privatiser), et encore moins à la clinique catho extrémiste pas loin de chez moi qui bénit les enfants in-utéro. Non mais oh !
Je me renseigne et contacte une sage-femme qui fait des accouchements à domicile dans le département.

Ce mois-ci, c'est aussi (et surtout) le mois où j'annonce à mes parents qu'ils vont être grands-parents pour la première fois ...
Pour cela, j'ai mis le paquet : on ne fera pas dans le trash comme le mois précédent !

Je prends une des photos de l'échographie, je la scanne et fais une petite carte. La première page qu'on voit est un père-noël sur son traineau qui va à toute allure. On ouvre et un petit texte tout mimi fait face à la photo de Junior. C'est trop mignon (NDLR : je n'ai pas été une Primi indigne de porter ce nom tout au long de la grossesse : j'ai parfois aussi été un peu niaise ...). J'ai longuement hésité sur quand donner la carte : au pied du sapin de noël le 25 ou faire passer le Père-Noël un peu en avance (le 24, quoi) ? Finalement, j'opte pour la deuxième solution : mes parents ne comprendront jamais que je ne boive pas d'alcool.
Ma môman me prend dans ses bras en découvrant son cadeau commun (NDLR : ça faisait longtemps que ce n'était pas arrivé, nous ne sommes pas très expressifs dans la famille ...) et se tourne vers mon père : "tu vois, c'est bien ce que je te disais ce matin ! A quoi l'a t'elle deviné ? Pas à l'abstinence au repas de la veille mais ... à la taille de mes seins (légèrement augmentée) et à mes nausées du matin même.
Après, ça s'enchaîne avec mes frères (Chouette, j'ai une excuse en béton pour les envoyer cloper dehors ! Je vais en profiter un max !!!!!!!), mes grands-pères et mes oncles, tantes et cousins : toute la famille, quoi.

En tout cas, c'est au moment de Noël que mon abstinence s'est terminée : je re-bois un peu de vin et de champagne, je me goinfre de fruits de mer et de foie gras. Mais ceinture sur le fromage au lait cru (bouuuu, il n'y a que ça à la maison en plus et des Mont d'Or qui m'ont l'air fort délicieux !) et le poisson à la Tahitienne (cru quoi).

Note de la rédaction : la parfaite petite primi n'a pas encore consulté une seule fois Doctissimo (à part peut être pour les symptômes de grossesse, au tout début)

Commentaires