Bas les masques (devait paraître le 7 juin à 10h58 ...)

Aujourd’hui, c’est décidé, j’arrête pour 24 h top chrono de jouer les vraies fausses mauvaises mères … et vous parler de ma fifille unique et adorée.

Il y a deux ans, jour pour jour, heure pour heure, à la minute près, tu te décidais enfin à sortir. Après avoir fait, déjà, ta mauvaise tête et demi-tour 3 fois. Je me souviens comme si c’était hier de cet instant précis. Je me souviens d’avoir essayé de te regarder mais d’avoir trouvé qu’elles se précipitaient pour te poser contre moi, alors que moi, je voulais juste voir à quoi tu ressemblais, ne serait-ce que connaître enfin ton sexe.

Ma puce, vu tout le bonheur que tu m’as procuré depuis le jour où j’ai su que je t’attendais, je voulais aujourd’hui te rendre justice, dire qui tu es vraiment, au-delà des Alienne et autres termes affectueux que j’emploie ici.
D’abord, pourquoi ce nom on the Web ? tout d’abord parce que à la dernière échographie que j’ai eue, 5 jours avant ta naissance, j’ai dit que tu ressemblais à E.T. Et puis aussi, et surtout, parce que ton grand-père t’a surnommée "l’alienne pleine de mains" l’été dernier.

Et maintenant, ton vrai prénom, dans la vraie vie. C’est vrai qu’il est rare ; il a surtout été donné dans notre région d’origine. En patois, cela veut dire "Midi" mais cela, je l’ai appris après ta naissance. C’est surtout le nom de la plus belle montagne que je connaisse, fine, élancée et majestueuse. Une montagne que j’aurais rêvé gravir si j’avais été une bonne alpiniste.

Meije, tu es aujourd’hui une merveilleuse petite fille. Belle comme un cœur, souriante, intelligente et généreuse. Une chipie, très coquine avec un air de véritable voyoute. Tu es aussi une enfant câline et indépendante. Tu aimes lire et regarder Bambi collée contre nous, courir et te faire porter, arroser le jardin et ta maman (ou ton papa) par la même occasion.
Même si je te vois grandir et évoluer tous les jours, que ça me fend le cœur et que je n’y peux rien mais que c’est quand même super, tu restes pour toujours mon bébé à moi. Chaque jour que je vis depuis que tu es née, je me demande comment je faisais AVANT.


Hors sujet : le premier (la première) qui répond à ma dernière question « des randonnées à cheval en Mongolie », je le bouffe …

Commentaires

  1. Très belle déclaration à ta fille. C'est plein d'emotion. Elle peut etre fière d'avoir une maman comme toi

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup, je fais de mon mieux mais avec elle, c'est assez facile quand même d'être maman :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?