Mission impossible

"Aujourd'hui, votre mission, si vous l'acceptez, est de transformer votre maison. D'ici dimanche soir, elle devra être aussi propre et bien rangée que celle de Bree ..."
"Euh ..." Message auto-détruit.

Bon ben apparemment, le "si vous l'acceptez" était une pure formalité, une simple formule de politesse. Je n'ai pas le choix : je dois accepter la mission. Analysons la situation avec calme et discernement.
Nous sommes vendredi soir, je suis seule pour le week-end avec Alienne et à côté de ma maison, Kaboul est un havre de paix ... et dimanche soir, nous devons être à Genève !
Catwoman va devoir sortir ses Super-Pouvoirs. 

Ça peut bien attendre samedi ...

Samedi : 
Après une courte nuit de sommeil, je descends déjeuner. Oh la vache ! Mais il y a eu un tsunami en plus de la guerre ou quoi là dans ce salon ??????? Il y a des jouets partout ! ALIENNE, on range ! Enfin, je range et Alienne me regarde faire avec un air narquois.
13 h, Alienne à la sieste et moi aussi.
14 h, faut prendre les choses en main. Alienne dormant à l'étage, on peut s'occuper du m*****r parental. Je vais tuer Batman, ça va être une véritable boucherie. Cet enfoiré m'a laissé ses sacs de ciment et de plâtre en vrac au milieu des outils éparpillés !
15h30 : rez-de-chaussée terminé. Comment ça on est simplement passé de Bagdad à Beyrouth (la dénomination "Kaboul" est valable surtout pour le premier étage) ? Ben, on est plus à l'Ouest, c'est déjà ça ! Ça ne suffit pas ? Je ferai le reste demain : Alienne va se réveiller d'un moment à l'autre, ce n'est pas la peine d'attaquer quelque chose.
20 h : Heureusement que je n'ai pas lavé, il y a du quinoa au thon partout ...

Dimanche :
La situation se complique sérieusement : je dois faire le premier étage et par conséquent ne peut profiter d'un sommeil d'Alienne. Tu aimes Bambi la naine ? Et bien, regardes le donc ...
Je m'affaire, avance : Kaboul retrouve petit à petit la paix. Quand, je ne sais pas pourquoi, je me retourne. Me voilà nez à nez avec un taliban. C'est dangereux un taliban de deux ans ! Ben oui, ça te pose des bombes sans prévenir, tu marches en terrain miné et tu ne te méfies pas beaucoup : c'est tellement mignon. Enfin bon bref, Bambi, c'est bien tant qu'il fait le con avec cette andouille de Pan-Pan mais dès qu'il se met à batifoler avec cette gourde de Féline, ben ce n'est plus très intéressant. Et puis, les secouristes ont dégagé des décombres des tas de jouets et livres ...
Au bain la gosse que je finisse de ranger ! Ennemie neutralisée ...
12h30, Alienne couchée. Vaisselle, javellisation de la poubelle et des WC, balai (aspirateur mortum depuis belle lurette), serpillère, gazinière. Le frigorifique ? il est trop plein, j'ai la flemme : on va renforcer nos défenses immunitaires. Préparation du dîner de lundi soir.
15h, me fumerais bien une clope moi si j'en avais ... 
16h30 : Mission accomplie avec brio, je suis fière de moi ... Quoi, on est qu'à Paris et pas à Genève ? Je ne suis pas Bree Van der Kampf, et il me faudrait plus de zones de rangement d'abord !!!!

Commentaires

  1. Waw, cette mission était compliquée. Bravo! Moi je pourrais pas, le rangement et moi ça fait...6 :)

    RépondreSupprimer
  2. hihi ... Bienvenue au club des fées du logis alors !

    RépondreSupprimer
  3. kaboul kaboul, vaut voir !!! il y a avait 4 clous par terre et 2 outils mal rangés ...

    RépondreSupprimer
  4. T'as raison, mais je n'ai pas trouvé pire que Kaboul pour décrire ...

    RépondreSupprimer
  5. mais admire le résultat de ces petits travaux

    promis, la prochaine fois, je ne laisse pas trainer de sacs de plâtre, pour éviter que tu confondes avec la farine !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?