Le défilé du 14 juillet

Quand j’ai ouvert ce blog, j’ai pris la décision de ne pas réagir à chaud sur l’actualité comme je le faisais sur mon précédent blog. Ça ne veut pas dire que je ne réagirai pas … je veux juste parler à tête reposée, pas en plein milieu des polémiques.

Et ce qu’a dit Madame Joly sur le défilé militaire m’a faite réagir. Et les réactions de notre chère et tendre classe politique aussi …

Quand j’ai entendu parlé de ses propos, je me suis dit "Enfin une personnalité politique ose remettre en question ce truc !" puis "Elle va en prendre plein la gueule …" Pas loupé.

Alors je voulais vous dire deux mots mesdames et messieurs les fachos de tous poils qui avez critiqué ses propos non pas sur le fond mais sur la personne qui les a prononcés. Pour mémoire (et pour ceux et celles qui n'auraient pas suivi), Madame Joly n’y comprend rien au merveilleux déploiement militaire du 14 juillet parce qu’elle n’est pas née française.

Moi, je suis française, depuis plusieurs générations (plus longtemps que le sarkome d’ailleurs), à moins que le fait d’avoir deux arrières grands parents ritals naturalisés français après la dernière guerre fasse de moi une pas assez française pour comprendre nos traditions. De plus, mon père a été militaire de carrière.

Avec ce CV, ai-je le droit de m’exprimer sur le sujet ?

Oui ? Tant mieux parce que ce que j’ai à vous dire, c’est que je suis tout à fait d’accord avec Madame Joly. Depuis que je suis en âge de réfléchir par moi-même, j’ai le défilé du 14 juillet en horreur. J’estime qu’il est inadmissible, dans un pays qui se dit démocratique de voir des militaires parader en armes dans les rues de la capitale. Savez-vous à quoi cela me fait penser ? Cela me fait tout simplement penser aux dérives des pires régimes dictatoriaux (l’Allemagne nazie, l’Italie fasciste, l’URSS, la Corée du Nord, etc.).

Non ? Ben tant pis, j’ai dit …

Commentaires

  1. Tout pareil... Ca m'inspire une petite devinette: Pourquoi les majorettes ont un chromosome de plus que les chevaux ?

    RépondreSupprimer
  2. ah mais merci Marilou, merci merci, merci.... Non mais moi je me suis dit quand mme Mitterand voulait changer la marseillaise (pour exactement les mêmes raison), on a juste fait valoir "le souvenir de l'histoir de France".... Et là tgout à coup ça devient une histoire de "pas français"... MOi je crois que c'est surotut une histoire de démocratie qui meurt...

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles ! Je me sens moins seule (bon, y a toute ma famille et mon chéri aussi) ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?