L'atterrissage

Batman a eu la gentillesse de décrire la naissance d'Alienne de son côté de la barrière. Celui où on n'en chie pas à mort où on reste une nuit entière sur un pauvre fauteuil à essayer de trouver une position à peu près confortable pendant que l'autre dort sur sa table de travail et où on se fait broyer la main (malgré la péridurale qui, paraît il, empêche de bien sentir la sortie !) ...

Quelques petits rappels : voir les articles de sa maman

De nombreuses sorties en voiture, au restaurant «  tu vois on en profite pendant que tu n’es pas encore là »

Le coup de la panne d’essence « tu vois, nous avons oublié de mettre de l’essence dans le réservoir, il faut sortir car tu dois pousser la voiture »

Des balades avec de l’escalade ou, summum du mauvais goût, visite d'une église « tu vois ta mère aurait du se rouler par terre prise de contractions ou de convulsions »

Des aller (mais aussi des retours à la maternité) «  tu vois c’est à ton tour de quitter le doux et chaud ventre »

La première soirée à la maternité

Bref, Meije  faisait de la résistance ….

Mais c’est (enfin ???) le dernier jour :

On arrive, monitoring, lecture de super revues, etc. et pour les détails voir articles de la maman

On attend que Mademoiselle daigne annoncer sa sortie (je savais que c’était une fille du fait d’une de mes vies antérieures, comme dirait si bien la maman, mais je la laisse raconter cette anecdote).

Mais toujours aussi pressée, cette demoiselle ne sort toujours pas !!

La salle d’accouchement est enfin libre, direction celle de gauche dans le couloir.

La sage femme qui déclare : «  c’est bientôt fini » tu parles ….

Une vraie fille de fonctionnaires, pas de stress pour quitter un ventre si confortable!!

Des pauses dans les tentatives pour expulser (pas à la façon de certains ministres actuels) où les parents se vautrent sur des fauteuils qui grincent ou sur des tables dites de travail.

En effet, parlons-en du travail ! Cette charmante petite chose retourne TROIS fois dans le ventre de sa mère bien au chaud !!! Et heureusement qu’Audrey est là pour la remette plusieurs fois en bonne position car tous les moyens sont bons pour rester bien cachée !!!!

Mais enfin, Audrey coupe le cordon et présente la petite fille (voir les mensurations dans un autre article …) et c’est une grande joie qui arrive pour tous mais surtout les parents (un peu fatigués il faut bien le reconnaître).

Puis la mère se repose et le papa participe aux  tests et autres tortures des nourrissons  (antibiotiques dans les yeux, aspiration des voies respiratoires, soins du cordon etc.)

Quelques instants de repos puis ce sera l’arrivée dans la chambre, le premier bain (un bon gag à rapporter …)

Bref, encore une naissance incomparable et tellement de bonheur.

Commentaires

  1. Petites réactions :
    Je préfère oublier pourquoi tu sais reconnaître le sexe de l'enfant ...
    Et tu parles de repos ! J'étais seule aux prises avec la bête et AS-SOIF-FEE (Mowgouaille, t'aurais pas un mojito ? Ils veulent rien me donner !)
    Il me semblait que c'était toi qui avais coupé le cordon ...
    Me souviens plus du premier bain. Quel gag ?

    RépondreSupprimer
  2. Bravo à Batman! Moi j'aimerais bien savoir le coup de la vie antérieure!

    RépondreSupprimer
  3. Curieuse va ;-)
    Je lui laisse le soin de t'expliquer, avec ses mots ... et tu comprendras le pourquoi du comment je n'apprécie que moyennement !

    RépondreSupprimer
  4. en fait, avant d'être un gentil fonctionnaire, j'ai eu comme activité de technicien en groupement de producteur de porcs de réaliser des échographies sur les mamans cochonnes ayant subi une IA ( si cela vous intéresse je pourrais vous raconter comme on met les petites graines dans les mamans cochonnes ... ),

    donc je sais ( assez bien ) interpréter les images d'échographies ....

    RépondreSupprimer
  5. En effet c'est du lourd! Est-ce que Batman a su garder pour lui sa découverte pendant 9 mois sans rien dire à Catwoman ? Et bien je serais ravie d'en savoir un peu plus sur l'insémination des cochonnes!

    RépondreSupprimer
  6. Me dire qu'il savait interpréter une échographie parce qu'il en avait pratiqué sur des truies ... non !
    Pour le sesque du bébé, il n'a eu besoin de garder l'info que 2 mois environ : entre l'échographie du 3è trimestre et la naissance. Mais il a su garder le secret d'autant plus facilement que je ne le questionnait pas !

    RépondreSupprimer
  7. Au fait Marilou, vraiment sure de vouloir savoir comment on fait des petits à une maman cochonne ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?