Un train peut en cacher un autre ...

2 février 2010

Napoléon est en visite dans la ville. Raisons de la visite ? Inconnues, de mauvaises langues diront qu'il est venu faire un meeting pour son parti aux frais du contribuable ...

Vers 17h00, il repart, sous bonne escorte, la route est comme il se doit libre.

Sauf que ...

Sauf que le staff n'avait pas prévu un "petit" détail.

Détail d'importance tout de même.

La navette féroviaire qui ramène à cette heure-là une partie de la France qui travaille chez elle ...

La barrière du passage à niveau se baisse juste avant l'arrivée de Sa Majesté. Comble de malchance, un voyageur souhaite descendre à l'arrêt juste avant le passage à niveau. Le train s'arrête donc et repart ... tout doucement, très lentement ... Il faut dire que les michelines ont vécu et sont en bout de course depuis quelques temps !


Le 2 février 2010, Napoléon a donc été bloqué par un train corse sous le regard amusé de quelques voyageurs !

Commentaires

  1. et tu ne parles pas des gros malabars qui sont descendus pour sécuriser le périmètre ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?