L'Ordre et Morale

Des fois, pas souvent mais ça arrive quand même, j'aimerais vivre plus au nord (oui, oui, ça m'arrive ...). Pas trop au nord non plus ! Je n'ai pas envie d'aller dans des contrées trop glacées ! Noooon, juste franchir la mer et être de l'autre côté (ou alors, encore mieux : avoir PLEIN de sous pour pouvoir la franchir sur un simple claquement de doigts) (ouais, c'est une bonne idée ça, vivre ici mais être pétée de thunes !).

Pourquoi ?

Qu'est ce que je pourrais bien faire là haut ? Du ski sur la Canebière ? Soyons honnêtes : il ne neige pas assez souvent ...
Non, simplement, nous collerions la gosse à une étudiante (ou un étudiant, suis pas sectaire) qui a besoin de sous et nous irions claquer 10 € (au fait, c'est toujours le prix ?) pour nous faire une toile ... Parce que, soyons honnêtes, ça manque un peu de cinémas par ici ! Et les quelques salles qu'il y a ne diffusent que 2 ou 3 films maximum par semaine et c'est plutôt la grosse artillerie (Twilight en ce moment) ?
D'habitude, le manque ne se fait pas trop sentir. Mais j'avoue que, depuis hier, je maudis les propriétaires des salles insulaires !
Qu'est-ce qui lui arrive à la Catwoman ? Quel est donc ce film sorti hier et qu'elle veut absolument voir depuis qu'elle sait qu'il existe ????

Il s'agit de L'Ordre et La Morale de Mathieu Kassovitz.
C'est beau n'est ce pas ? La suite l'est nettement moins ...

Ce film retrace quelques jours de fin avril - début mai 1988 (ouais, ça commence à être lointain) dont la plupart de celles et ceux qui me lisent n'ont aucune idée car elles et ils étaient trop jeunes à l'époque : la prise d'otages à la grotte d'Ouvéa et l'intervention militaire qui s'en est suivie.

Ce film recoupe ma propre histoire, ou plutôt celle de mon père à moi : ces jours-là, il pilotait un des pumas de l'armée de l'air. Moi, j'étais une petite fille de 7 ans qui voyait son papa partir très tôt le matin et rentrer tard le soir. Ou plutôt ne le voyait pas. Qui voyait sa maman anxieuse, seule avec ses 3 enfants. Je ne sais pas comment ils m'ont expliqué ce qu'il se passait, si tant est qu'ils me l'ont expliqué. Dans mon souvenir, cette période a duré très longtemps, quelques jours seulement dans la réalité.

Je crois que le jour où j'ai vraiment compris ce que mon père avait vécu là-bas, c'est le jour où il a refusé à un de mes frères de lui acheter un pistolet avec des billes parce qu'à Ouvéa, on lui avait tiré sur son hélicoptère (c'est exactement ce qu'il a dit).

Nous n'en parlons pas souvent, quand je suis tombée il y a quelques années sur des articles ou des reportages traitant d'Ouvéa, je lui ai demandé si c'était vrai ce qu'il y était dit. Il m'a toujours répondu avec franchise, sa vérité, ce qu'il y a vécu et vu. Hier, pareil, quand j'ai entendu parler de l'Ordre et la Morale, je lui ai envoyé un mail, lui demandant s'il en avait entendu parler et ce qu'il en pensait. Il m'a vite répondu qu'il fallait savoir qu'elle "vérité" le film racontait !

L'assaut, extrait du film, pris sur 20 minutes

Cet article n'a ni queue ni tête, je sais et le pire, c'est que je ne sais qu'elle conclusion lui donner. J'y ai livré, brut de décoffrage, mes sentiments sur ce film que je verrai, c'est certain, avant la fin de l'année 2011 et surtout sur notre histoire personnelle ! Par contre, si vous avez l'occasion d'aller le voir ou un de vos proches, merci de penser à moi et de m'en livrer ce qui y est dit : quelle vérité ????


Vous me croirez si je vous dis que chaque fois que je regarde cette photo (empruntée au site de la LDH Toulon), je scrute vérifier si mon père n'est pas parmi les soldats debouts ?

Commentaires

  1. Les Kanaks ont ete laches par tous.. ils ont libere des gendarmes... puis ils se sont fait descendre comme des sales rats... vive la glorieuse et belle republique francaise de mon cul!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?