Mission Impossible 2

"Catwoman, aujourd'hui, votre mission, si vous l'acceptez est de prendre une semaine de vacances avec Batgirl ..."

"Youpi ! Ça c'est de la mission comme je les aime !!! Trop fastoche !!! T'en as pas d'autres comme ça ?"

Message auto-détruit.

Elle est bien la Catwoman, vous ne trouvez pas ? Elle fait tellement de bruit qu'elle n'a pas entendu toute l'étendue de la mission et notamment le : "pour la Toussaint".



Donc, récapitulons : quelques jours à prendre avec une enfant de 2 ans et demi, en novembre.

Première des choses : choisir le moyen de transport. C'est qu'il y a le choix : bateau (jaune ou bleu, en voiture ou à pied) ou avion ?

Ce sera un bateau jaune avec ma voiture (comme ça mon pôpa pourra me réparer le rétroviseur ...)

Samedi 29 octobre,
J'embarque donc à 6h30 une Batgirl à moitié endormie, saucissonnée dans sa couverture en direction du bateau. Une magnifique croisière, au large des côtes de l'Île. Nous pouvons profiter la gamine et moi d'une vue splendide sur les calanques de Piana et traversons par la mer un des plus beaux sites que je connaisse. Je jubile, j'ai fait un choix extrêmement judicieux quand on sait que d'autres galèrent grave avec les avions, pris au piège par une grève ... Gniark, gniark, gniark ...

C'est y pas beau ???

Vendredi 4 novembre, 23 h
Dehors, un bon épisode cévenol, comme ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu, avec pluies violentes, intenses et continues, vent du sud très fortissimo. Je jubile nettement moins : demain soir, je dois prendre le bateau.
Ça faisait des mois qu'il n'avait pas plu, ça ne pouvait pas attendre encore quelques jours non ?
J'aurais peut être dû prendre l'avion ? Qu'est ce qu'il vaut le mieux : se faire secouer dans les airs pendant à peu près 1 h ou se faire secouer en mer pendant 10 h ???? Bon toutes façons, je n'ai pas le choix : les billets sont pris et la voiture sur le Continent, à ramener sur l'Île ...

Samedi 5 novembre,
13h,
Oh putain, il y a une alerte aux vagues et au risque de submersion sur l'Île !!!

17 h,
On prend son courage à deux mains, on embarque la gosse, on dit au-revoir à sa môman et on se taille : 170 km, 3 départements à traverser tous les 3 concernés par les orages ...
Le GPS veut que je passe à travers la montagne. Mais elle a pas vu Ingrid que la montagne était toute noire tellement ça pétait bien là haut ??? Je ne vais pas me faire prendre au piège là-bas par une route éboulée ou autre !!! Je contourne et vais rejoindre l'autoroute, au moins, s'il y a une merde, je ne serai pas seule ...

17h10,
J'arrive dans l'orage, je ne vois plus la route, la galère commence. Ma pointe de vitesse sera : 90 km/h, en descente, quand la route ne sera pas transformée en torrent ...
Derrière, Batgirl s'emm*** grave : elle ne peut pas lire ni regarder dehors parce qu"il fait nuit ... La galère continue. Heureusement, vers 19 h, elle s'endort : OUF !!!

19h45,
Enfin arrivée au port ! La mer est calme dans la rade : je n'aurai pas le pont d'embarquement qui godaillera dans tous les sens quand j'essaierai de monter dans le bâteau, c'est déjà ça !

20h05,
Je téléphone à ma môman pour lui dire que nous sommes arrivées. Elle en profite pour m'annoncer qu'ils annoncent des creux de 5 m ...
Un ours blanc, après 6 mois d'hiver polaire est moins blanc que moi à ce moment-là.

Même la neige est sombre à côté de ma propre couleur ...

21h30,
J'ai avalé mon cacheton depuis un moment. Je sens le bâteau qui commence à tanguer et moi, qui tiens encore moins debout qu'un ivrogne imbibé, je convainc Batgirl de rejoindre la cabine ...



Note : il est 14h, ça fait 7h que nous sommes sorties du bâteau et, en écrivant ces lignes, je sens encore le tangage ... Je n'ai pas été malade et il me semble que ça n'a pas été si terrible que ça la mer par là où nous sommes passés.

Commentaires

  1. J aurais pas pu embarquer, rien que de voir la mer j aurais vomi mes tripes ! T as été courageuse !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais malheureusement pas le choix ... Mais, par chance, dans la rade de Toulon, elle était très calme et je ne suis pas allée vers chez toi non plus !

    RépondreSupprimer
  3. c'est sublime ... mais malheureusement je déteste le bateau ... trop malade et je m'y ennuie vite si il n'y a rien d'autre à part la mer à l'horizon ;)
    je te tire donc mon chapeau pour cette expédition ;)

    RépondreSupprimer
  4. Seul avec la gamine, je n'ai pas franchement le temps de m'ennuyer : petit déj, jeux, tours du bâteau, repas, sieste, re-jeu, ... Et au retour, c'était de nuit donc elle a dormi et moi j'ai essayé ...

    RépondreSupprimer
  5. pas si dur, finalement hein ?????

    RépondreSupprimer
  6. la Bretagne et les vraies vagues ne te feront plus peur !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?