Ca devait arriver un jour

Je vous présente Batgirl, 30 mois et toutes ses dents. Je vous présente Batgirl qui vient de découvrir comment sortir seule de son lit.
Je lui avais bien montré comment le faire mais jusqu'à présent, elle n'avait pas osé (les joies d'avoir un enfant pas sûr de lui ...). Et puis, vendredi, je l'ai laissée dans sa chambre parce qu'elle voulait y jouer. Quand j'y suis montée, elle était dans son lit ... Je l'ai applaudie, j'étais fière d'elle (même si d'autres le font plus jeunes, j'étais fière d'elle !). Plus tard dans la soirée, alors qu'elle y avait été mise le temps que tout le monde se calme, je l'ai retrouvée hors du lit ; j'étais partagée entre la fierté et l'agacement que les consignes n'aient pas été respectées ...

Hier après-midi, nous la couchons puis, crevés, nous en faisons autant. Une demie-heure plus tard, j'entends un bruit de petits pieds nus qui courent sur le carrelage. Je lève vaguement un oeil au-dessus de la couette et que vois-je ? Une petite tête, même pas le sourire satisfait aux lèvres, juste l'air le plus naturel du monde, à côté de sa caisse à livres dans notre chambre ... Au deuxième levé, j'ai abdiqué, l'ai mise dans notre lit, à côté de son père qui ronflait comme un bienheureux et je suis allée faire la vaisselle, ma sieste ayant été assassinée !

Ce matin, nous avons fait notre première grasse matinée depuis des années et avons bien apprécié de la voir débarquer à 8h du matin : plus besoin de se lever pour la sortir du lit, le pied !

Mais voilà, cette après-midi, à l'heure où j'écris ces quelques lignes, je regrette vaguement le nourrisson qui n'arrivait pas à passer du dos sur le ventre ! Nostalgie, nostalgie, souvenez vous : vous colliez le lardon dans son lit, il râlait ou pas et vous pouviez enfin vous laver, faire du ménage, une petite sieste bien méritée, geeker ou autre ... Ben là, point du tout ! Il a fallut se battre loooooooooooooongtemps avant qu'elle ne daigne enfin trouver le sommeil. Pendant 1h, je suis montée toutes les 5 minutes pour la recoucher. La première fois, elle a été remise sous les draps puis la deuxième, j'ai mis la turbulette qui, je l'espérais, devait permettre de la coincer au lit (relever la barrière ? Même pas en rêve, elle l'escalade tout aussi bien !!!). Mais j'oubliais une chose (que son père, censé être plus expérimenté avait également oubliée) : elle a 2 ans et demi et, à cet âge là, la fermeture éclair, ben ça n'a aucun secret pour ce genre d'affreux ...

La seule chose qui ait réussi à finalement la coincer dans son lit et la convaincre de faire la sieste, ça a été de mettre la turbulette à l'envers et la fermeture dans le dos.

Ouf ! Ça permettra :
  • d'avoir un peu de tranquillité
  • qu'elle se repose (vous verriez les cernes qu'elle a, je comprends que le soir elle soit infernale)
  • que Batman finisse sa liqueur de châtaigne
  • que je puisse écrire un article sur le blog ...


Je crois que c'est l'article qui m'aura pris le plus de temps à écrire, entre les différents aller-retours ...

Commentaires

  1. attends... Il vont avoir 15 ans et là on dormire pas aprce qu'ils ne sont pas rentré...

    RépondreSupprimer
  2. Toutes façons, elle n'aura pas le droit de sortir avant ses 30 ans !!!

    RépondreSupprimer
  3. elle fera le mur par la petite fenetre près de son lit ....

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?