Quelques mots avant d'aller me coucher

Hier matin, elle s'est réveillée à 5h30, elle n'a pas apprécié de me voir partir travailler (mais elle n'aurait pas apprécié de voir son père partir non plus).

Hier, toute la journée, entre ce début de journée foireux, la fatigue et le souci du week-end qui s'annonçait, je n'étais pas bien. Pas de bonne humeur, pas d'humeur du tout pour quoi que ce soit.

Je l'ai récupérée à la crèche, elle avait bien plus dormi que d'habitude (2h ...). Je l'ai ramenée à la maison. Elle n'a fait aucun scandale. Elle a joué puis nous avons regardé les barbapapas et le roi lion, collées serrées l'une contre l'autre. La soirée s'est bien passée et au lieu d'écrire le truc larmoyant qui m'a trotté dans la tête toute la journée, j'ai pondu une grosse connerie (ma prière du vendredi soir), comme je suis capable d'en pondre certaines fois.

Je n'aime pas ces week-ends où je suis seule. Non pas tant que c'est parce que je dois gérer la gamine toute seule, ça j'y arrive à peu près.

J'aime pas à cause du souci de le savoir sur la route pendant ces trois jours.

Mais il y a une autre chose qui me fait un peu peur : qu'il m'arrive quelque chose à moi, ma petite personne (même pas à la petite). Notamment que je tombe dans un des escaliers de la maison. Si je me fracasse la tête, que se passera t'il pour la petite ? Je n'ai pas de famille ici, pas d'amis non plus. Les voisins sont sympas mais se rendraient ils compte qu'il y a quelque chose qui cloche ? Si elle est dans son lit au moment où je tombe, elle pourra pleurer longtemps ... Si elle n'y est pas, je ne suis pas sure qu'elle arrive à sortir toute seule (la poignée est dure et en aurait-elle l'idée ?).

Voilà, j'avais envie d'écrire quelque chose ce soir mais pas d'idées précise et lumineuse d'article alors, j'ai couché sur le papier clavier mon sentiment.

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse et je vais aller faire un gros câlin à mon oreiller et profiter d'avoir un lit 2 places pour moi toute seule !!! Ça, c'est le seul point positif de ces week-ends là ;)


Commentaires

  1. moi aussi parfois je pense à des trucs surréalistes qui me font monter le stress et qui me foutent les chocottes !
    bref pour te dire que je te comprends et que je pense aux mêmes genres de choses que toi (je sais ça ne te console pas là ;) ) ...

    RépondreSupprimer
  2. Je connais cette trouille, mon mari est militaire donc il part très souvent, et parfois longtemps (le plus long ça a été 6 mois 1/2)...Je me refuse à penser à cette peur, je fais attention autant que possible à ne pas me blesser ou autre.... Bon déjà je me dis qu'en période scolaire ma copine (sans parler de l'école) s'en rendrait compte....Et je pense que mes copines du net aussi vu comme je suis souvent connectée!!!!!^^
    Allez, courage et profite de ton lit!!!!!^^

    PS: je t'ai rajoutée dans ma page/blogroll sur mon blog!!^^

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis souvent dit ça aussi si tu savais, un nombre de fois incalculable.

    RépondreSupprimer
  4. D'un côté, ça me rassure de voir que vous avez les mêmes peurs que moi.

    D'un autre côté, ça me fait penser à ma mère à moi et je me demande si elle se posait la question quand papa partait. Ce n'était pas l'Afghanistan mais c'était très long des fois ...

    RépondreSupprimer
  5. je pensais etre une peu folle de penser de telles choses et je constaste que je ne suis pas seule !

    RépondreSupprimer
  6. bon ben ça me rassure de pas être la seule tarée à me faire des films comme ça, j'y pense assez souvent, dans mon bled perdu où personne ne sort de chez soi, avec mes escalier super raides, avec ceci, celà... et du coup je prend le temps de les descendre ces fichus escaliers, je pense à faire attention à moi car là pour l'instant, ils ne peuvent pas gérer seuls ... c'est hard cette responsabilité... on n'y pense pas à ça quand le fabrique ce petit bout d'amour ;) !

    RépondreSupprimer
  7. C'est clair qu'on ne pense pas à ce genre de choses !

    Mmmmm, les escaliers raides, un véritable amour mais c'est quand même mieux que des escaliers pas raides en extérieur (souvenirs, souvenirs)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?