Crèche and pull-ups

"Toute à l'heure, elle a voulu faire caca, nous l'avons mise sur le pot mais comme elle n'y arrivait, nous lui avons mis une pull-up." et patati, et patata. Et ça recommence, encore et encore, à chaque fois que la gosse, par flemme ou parce qu'elle est trop occupée a des accidents.

Chaque fois, elles sautent sur l'occasion pour nous dire qu'on n'a qu'à lui mettre des pull-ups. Comme quoi, elle peut les enlever et aller au pot quand même mais qu'en cas d'accident, et bien elle est protégée.
Excusez-moi mais j'ai des doutes.

Alienne a bien compris le principe de la propreté, le principe de retenir ses sphincters sinon on est mouillé. Oui, elle a bien compris, ne vous inquiétez pas pour ça. Mais elle a aussi TRÈS bien compris le principe que le pot, c'est une pure perte de temps. Et à 2 ans, on n'a pas de temps à perdre avec ces bêtises-là. 

Alors, si on arrête maintenant, alors que le travail est fait. Si, maintenant, on se met à lui mettre des pull-ups, voulez-vous savoir ce qu'il se passera ? Il se passera que mademoiselle ira de moins en moins souvent au pot et fera de plus en plus souvent dans la couche !

Franchement, leur travail est de s'occuper d'enfants entre 2 et 3 ans (dans la crèche, ils sont répartis en tranches d'âge : bébés, moyens et grands). Et à cet âge-là, il y a des apprentissages, dont celui de la propreté. Et leur travail en passe également par là : apprendre à ces chers anges la propreté, en relais des parents ! C'est vrai que c'est pénible de leur demander sans arrêt d'aller aux toilettes. C'est vrai que de devoir changer les culottes mouillées, c'est pas marrant. Mais c'est leur travail : les gosses ont des vêtements de rechange prévus par les parents et c'est nous qui nous tapons les lessives le soir, après nos journées de travail, pas elles !

Leur travail c'est aussi de respecter, dans la mesure du possible, les principes éducatifs des parents. Et s'il y en a qui ont décidé que l'apprentissage de la propreté passait par des culottes mouillées et non des couches culottes, et bien elles le respectent ! Elles n'ont pas des actions chez les marchands de couches que je sache ? Alors ???!!!

J'ai d'autant plus les boules que je pensais que la couche n'était mise qu'au moment de la sieste alors que non, pas du tout, elle est mise avant le repas !

En septembre, ma mère insistait pour que nous mettions Alienne à l'école. Nous avons décidé de la maintenir en crèche parce qu'il y avait encore un léger problème avec les selles et que nous aimions beaucoup cette crèche. Aujourd'hui, je regrette ce choix car j'ai le mauvais sentiment que, par souci de facilité pour elles, elles ont fait régresser Alienne au niveau de la propreté.


Voilà, la Mère Cane, je jette encore un pavé dans ta mare !

Commentaires

  1. rhooo pas cool là. Tu as tout à fait raison, l'apprentissage de la propreté, ça fait partie de leur boulot. Je comprends que tu sois en pétard, y a de quoi!

    Va vraiment falloir que je trouve une nounou (une crèche relèverai du miracle là) super près de notre futur nouveau chez-nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gros coups de chance existent ... Pour la petite, nous avions une crèche, qu'on nous avait décrite en sur-effectif. 2 semaines avant le début de l'adaptation, une nounou nous a contactés puis la crèche où elle est aujourd'hui (4 enfants par adulte et qui semblait beaucoup les éveiller). Et, à part pour cette histoire de propreté, nous en sommes très satisfaits.

      Vous déménagez quand à peu près ?

      Supprimer
  2. C'est dingue franchement! On leur demande juste de respecter des principes ultras simples!!! Si l'enfant s'oublie et bien on le change voilà tout! Forcément que si ils lui remettent des couches elle va sentir la facilité et arrêter les efforts!
    Pfff pavé qui me touche beaucoup car je vais commencer dans quelques mois l'apprentissage de la propreté avec le canard et je me ronge d'avance les doigts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ce qu'elle a fait ...

      Pour ton canard, ne te mets pas trop la pression (je sais, facile à dire ...). J'ai cru comprendre que tu étais à la maison. Je pense que ce sera plus facile : tu seras d'autant plus motivée et il n'y aura pas d'autres personnes qui interfèreront ...

      Supprimer
  3. je comprends à 100% ton énervement car les crèches doivent accompagner les parents ... c'est dommage car autour de moi bien souvent mes copines ont été poussées par les crèches à arrêter les couches ! en revanche pr l'école rassure-toi un peu, tu aurais peut-être galéré car au bout du 3ème ou 3ème accident en peu de temps ils te rendent ton gosse jusqu'à ce qu'il soit complètement propre et si tu bosses, si tu n'as pas d'alternative c'est la grosse galère qui est arrivée à une copine ...
    je te donne tout mon soutien, pour que tu aies plein de courage pour mener ce dur combat !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez toi la crèche pousse à l'arrêt de la couche ? Punaise, la chance ... Je rigole : si les parents avaient décidé d'attendre encore un peu, ça n'a pas dû être drôle. C'est un apprentissage qui demande du temps et beaucoup de présence des parents. Mais aussi un bon relais avec les personnes qui gardent.

      Pour l'école, honnêtement, je ne sais pas vraiment comment ça se passe. Ce qu'il faut savoir, c'est que nous sommes à la campagne et qu'il y a un regroupement scolaire sur 3 communes. Je pense qu'ils cherchent des élèves et je sais que sur une autre maternelle, pourtant en zone peuplée, elles acceptent tous les enfants, même s'ils ne sont pas tout à fait propres ...

      En tout cas, merci pour le soutien.

      Supprimer
  4. Bonjour !
    J'ai utilisé les pull Up pour ma fille qui allait à la crèche (parce que même si l'apprentissage de la propreté doit être relayé à la crèche, ça ne doit pas être facile de gérer 20 gamins qui ne maîtrisent pas encore, d'ailleurs c'est pour cela qu'ils ne le font pas à l'école !!) et les dames de la crèche n'aimaient pas, elles disaient que ça créait des confusions ! Comme quoi, d'une crèche à l'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut
      A l'école, il y a une institutrice qui a un programme scolaire (oui, même en 1° année de maternelle) + 1 ATSEM (???) pour 20 à 30 gamins. A la crèche (en tous cas la mienne), elles sont 4 ou 5 pour une vingtaine de gosses. Ce n'est pas tout à fait la même chose ...
      Ce qu'il y a, c'est que chaque parent fait à sa sauce pour cet apprentissage : certains utilisent la pull-up et d'autres la culotte. Et puis, tous ne sont pas au même stade non plus : certains ont commencé et d'autres pas du tout ... C'est tellement varié ! On ne peut pas les loger tous à la même enseigne et, même s'ils sont toute la journée à la crèche, c'est quand même nous qui connaissons nos enfants et savons ce qui est le mieux. Un parent qui veut utiliser la pull-up ne doit pas être découragé (comme ça a été le cas pour toi apparemment) et celui qui ne veut pas, on doit aussi respecter ces choix.


      Et c'est clair que d'une crèche à l'autre, ça varie énormément ... mais je ne pensais pas avoir ce genre de problèmes avec cette crèche-là !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?