Pacte pour l'égalité - 3


3
CONCILIATION DES TEMPS DE VIE
ET IMPLICATION DES HOMMES


9. Donner les moyens à toutes les femmes de travailler après la naissance d’un enfant
Créer 500 000 places d’accueil des jeunes enfants. Garantir la restauration scolaire et l’accueil des écoliers jusqu’à 18 h 30 ainsi que le mercredi et pendant les vacances scolaires, en améliorant la formation et le statut des personnels qui s’occupent des enfants dans l’école.


10. Aider les pères à s’impliquer dans la vie familiale
a) Allonger le congé de paternité de deux semaines, pour le porter à quatre semaines, financé à 100 %.
b) Instaurer un congé parental raccourci à un an, partagé entre les deux parents et rémunéré à hauteur de 80 % du salaire, jusqu’à 1 800 euros par mois.
c) Mettre en place une campagne de valorisation du partage égal des tâches quotidiennes domestiques et familiales entre les femmes et les hommes.
d) Reconnaître aux pères le droit de réclamer du temps pour leurs enfants et mettre en place des aménagements de l’organisation du travail.
e) Mettre fin aux temps de travail excessifs imposés et au culte du présentéisme, limiter les horaires atypiques.


11. Faciliter la conciliation pour le soutien aux parents dépendants
Aider les hommes et les femmes actifs qui soutiennent un parent dépendant.
a) Renforcer le système public de prise en charge professionnelle des personnes âgées à domicile.
b) Instaurer un droit à l’aménagement du temps de travail pour leur apporter l’aide complémentaire nécessaire sans interrompre leur emploi.
Là, je vais être honnête : je suis pour l'ensemble de ces 3 mesures à 200 %. 
Mais j'ai des doutes sur leur application par le futur Président de la République après son accès au trône, même s'il a signé le fameux pacte (oui, je sais : je suis chiante ! mais c'est comme ça ... Un jour je vous raconterai ce que je pensais du pacte pour l'écologie et du grenelle de l'environnement en leur temps, alors que j'étais ultra-écolo).

Commentaires

  1. ouais bah je crois qu'on en est tous là ... on y croit sans y croire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est terrible je trouve de ne plus arriver à croire en rien ...

      Supprimer
  2. effectivement , tout cela nous fait rever ! Mais comme toi, je doute que cela se fasse ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La crise ma brave dame, la crise ! C'est terrible la crise, ça vous empêche de faire des choses pour le bien commun ...

      Supprimer
  3. Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu...

    RépondreSupprimer
  4. ça serait bien en effet... mais bon, entre les grands discours et les actes concrets hein... (mais surtout, plus de places d'accueil et que les hommes puissent revendiquer vouloir s'occuper de leurs enfants, ça serait un pas en avant gigantesque) (le coup de mettre fin au culte du présentéisme... moui, c'est beau les rêves... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'égalité passe aussi par donner plus de droits aux pères qui ne demandent qu'à s'investir plus.

      Et l'augmentation du nombre de places en crèches, si on y réfléchi, c'est génial aussi en cette période de crise : 500 000 places supplémentaires, c'est environ, au bas mot, si on applique le ratio de ma crèche, 100 000 emplois de créés ... Oui, je sais, c'est dans le social mais si on y réfléchi bien : ça fait payer des impôts aux gens qui peuvent retravailler aussi, ça permettra à ces gens de consommer ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?