Pacte pour l'égalité - 5

Axe transversal
LES MOYENS DE CETTE ÉGALITÉ


Une politique et un dispositif national à la hauteur des enjeux
15. Créer un ministère de l’Égalité femmes-hommes et lancer un plan global pour l’égalité femmes-hommes en France, structuré, coordonné et cohérent, avec des objectifs et des indicateurs de mesure des avancées réalisées dans chaque domaine. Décliner un programme interministériel, nommer des « correspondant-es égalité » dans tous les ministères, avec une formation des acteurs et actrices concerné-es. Créer un centre de ressources national, pour produire des statistiques et des analyses, collecter et partager les bonnes pratiques. Déployer des moyens financiers adéquats.
"Ministère", "indicateurs", "correspondant-e-s". En tant que fonctionnaire de base et très basique, pourtant à fond POUR le service public et la fonction publique, je vais vous donner Ma traduction de ces mots (vous allez pas êtres déçu(e)s !
Ministère : Bourbier infâme, rempli de fonctionnaires minimum catégorie A (ingénieur) pour touiller le café des catégories A+ (très chers payés) qui, eux, vont nous pondre des circulaires dans tous les sens qui ne veulent rien dire, qui nous font ch*** plus qu'autre chose.
Indicateurs : Mmmmmmmm, le joli mot qui signifie que les-dits hauts fonctionnaires précédemment cités vont nous pondre des tableaux Excel dans tous les sens à 500 colonnes et 10.000 lignes, que nous  aurons à remplir, en même temps que les 50 autres tableaux du même type envoyés par d'autres ministères.
Correspondant-e-s : fonctionnaires en direction régionale qui nous demanderons, en relais de ceux du ministère, d'envoyer les-dits indicateurs.
Vous l'aurez compris : cette proposition me hérisse le poil. D'autant plus que ces postes de fonctionnaires créés seront pris sur d'autres postes (en département) hautement plus importants car ce sont ceux-là qui font avancer le schmilblick ...
Quant au "déployer les moyens financiers adéquats", vous l'aurez deviné : je n'y crois pas une seconde !

16. Promouvoir le Label Égalité auprès des entreprises, des administrations et des collectivités.
Encore un Label qui fait joli ...


Un développement à l’échelle européenne et internationale
17. Faire de l'égalité femmes-hommes une priorité en matière de politique étrangère, et intégrer cette priorité de façon transversale, à tous les niveaux, dans les relations bilatérales et multilatérales.
Bref, comme d'habitude : donner des leçons aux autres, même si on ne fait rien chez nous ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais ...
Les différents gouvernements français sont très forts pour ça.

18. Développer les échanges de pratiques et la mise en réseau à l’échelle internationale et européenne, pour tous les champs concernés par ce Pacte, en application de la Stratégie européenne pour l'égalité entre les femmes et les hommes (2010-2015) et du Pacte européen pour l'égalité hommes-femmes (2011-2020).
19. Veiller à ce que les financements européens, en particulier le Fonds social européen (FSE), concourant à l'objectif égalité dans l'emploi, soient mobilisés, tant dans leur utilisation globale, que dans la répartition et le déploiement de ces fonds en France.
20. Promouvoir la Charte de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale, portée par le Conseil des communes et des régions d’Europe. Apporter un label et un soutien aux collectivités qui s’engagent (villes, départements, régions).
Bon, je vais rire un coup et je vous apporte mes conclusions sur ce Pacte pour l'Égalité ! Et vous dire si je signe ou pas ...



Voilà, j'ai fini ma série d'articles sur le Pacte pour l'égalité. Il y a le Pour et le Contre.

Le Pour qui fait que je signerais les yeux fermés :
  • La lutte contre les stéréotypes,
  • L'égalité salariale et la lutte contre la précarité,
  • L'ensemble des mesures proposées pour la conciliation des temps de vie et l'implication des hommes,
  • La réforme des contenus pédagogiques et en passer par l'éducation des enfants.
Le Contre qui fait que je n'ai vraiment pas envie de signer :
  • Toutes les mesures de discrimination positive,
  • J'ai vraiment du mal à voir comment tous ces beaux objectifs vont être concrètement mis en œuvre, à moins qu'on ait un(e) Président(e) sacrément gonadé qui a VRAIMENT envie de parvenir à l'égalité entre les hommes et les femmes.
  • La création du ministère de l'égalité : on n'a vraiment pas besoin d'un ministère fantôme de plus.

Vous l'aurez compris : même s'il y a des choses qui me plaisent dedans, même si je me dis féministe de base, je ne signerai pas ce pacte parce qu'au final, s'il y a quelque chose de fait, ce ne sera encore une fois que du vent : la communication mais pas les vraies mesures (notamment en faveur des pères, notamment les retraites).

Personnellement, je suis pour qu'on agisse tou(te)s à notre niveau : parler autour de nous, débattre, s'investir, combattre le cas échéant.


Pour celles et ceux qui souhaiteraient néanmoins le signer, c'est ici.

Commentaires

  1. Y a rien de concret dans ce pacte. Moi, je suis désolée: on budgetise comment? Quels sont les rôles des "inspections"? Que propose t-on dans les écoles? Comment oblige t-on les entreprises à l'égalité des salaires? Aucune notion sur l'aide au retour au travail après un congés maternité... je ne vois moi, là que des mots. Je ne vois ni propositions de lois, ni propositions tout court. Je suis désolée vraiment mais je ne comprend pas à quoi sert ce texte. je suis peut-etre un peu blonde, un peu idiote, mais je ne vois pas en quoi ça changera les choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère Mowgouaille : comme dans tous ces "pactes", c'est énormément de vent et très peu de concret. C'est chaque fois la même chose et nous sommes bien d'accord !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?