J'ai peur

Ce soir ou dans un mois ? Autant écrire ce billet ce soir, jeter les mots pour se délivrer.

Il y a 2 mois jour pour jour, j'avalais mon dernier comprimé de pilule. Ce n'était pas que nous avions décidé de lancer Numérobis (la période ne s'y prêtant pas trop) mais juste que j'en avais marre de cette pilule et de ces fichues ragnagnas qui me pourissaient la vie (et accessoirement les culottes, voire les pantalons) depuis 2 mois non stop. J'avais donc envie d'une pause, de souffler un peu.

Je pensais naïvement qu'en faisant attention, ça passerait. Je pensais naïvement pouvoir reprendre ma pilule ou un autre moyen de contraception qui me conviendrait mieux au cycle suivant.

Raté.

Quoique.

Si on veut voir le verre à moitié plein : j'ai désormais un peu plus de 7 mois pour réfléchir sereinement à un moyen de contraception qui me convienne.

Stérilet ou ligature des trompes ?

Numérobis, j'en voulais. Cet été, nous en avions discuté avec Batman et avions décidé de lancer les "essais" en novembre (à un mois près on y est). Oui mais entretemps, j'ai réussi les écrits de mon concours et je suis un peu passée à autre chose. Et là, il n'était pas prévu.

Maintenant, j'avoue que je ne suis pas heureuse comme je l'étais pour Alienne. Je n'ai pas désiré cette grossesse avant qu'elle ne se déclenche et j'ai du mal à vivre avec. Il m'arrive, les jours où je suis plus malade/fatiguée que les autres de lui reprocher d'être là.

J'ai eu un choix. Je l'ai fait. Cet enfant est désormais désiré. Mais il ne l'a pas été tout de suite. Et ça me fait mal. Pour la première fois de ma vie, j'ai peur de l'avenir.
J'ai peur de moins l'aimer que sa sœur.
J'ai peur de moins bien m'en occuper que de sa sœur.
J'ai peur qu'un jour de faiblesse, comme hier soir, je lui reproche d'être là. 
J'ai peur de nos futures relations.

J'ai peur aussi de délaisser Alienne.

Bref, j'ai peur.


Si seulement, je pouvais me griller une clope ou me boire un petit mojito ...

Commentaires

  1. Les hormones ça aident aussi à se poser des questions qui n'en sont pas... Un numerobis dans tes bras dans 7 mois, tu seras en pleur mais de joie. Toute la vie pour les concours. Mais celui là c'est comme ma crevette, il s'est incrusté et ça prouve qu'il veut et aime la vie. Des sacré bestioles moi je te le dis. Ais confiance en la vie! En l'amour! En l'avenir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout que si j'ai le concours et un poste à proximité, je commence par un congé maternité et ça la fout mal. Mais après, je me dis aussi que ce n'est pas une mauvaise chose qu'il se soit incrusté maintenant parce que sinon, j'aurais toujours remis à plus tard arguant que ce n'est jamais le bon moment ...

      Supprimer
    2. Je vais t'envoyer un mail... Et pour compliqué le tout je t'ai tagué!

      Supprimer
  2. +1 avec Mowgouaille.... Pour le moment tu as peur, mais tu verras tu l'aimeras autant que ta "grande", et tout ira bien♥

    RépondreSupprimer
  3. Comme pour Mowgouaille et toi, ma Sucrette est arrivée alors qu'elle n'était pas prévue dans un contexte un peu angoissant pour moi. Comme toi, j'ai eu très, très, très peur... de tout, de l'avenir... Et aujourd'hui qu'elle est là, je me demande comment j'aurais fait sans elle... La vie est parfois bien faite, crois-moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la miss, on avait décidé de l'avoir mais quand on regarde à postériori, ce n'était pas le bon moment : je n'ai pas vécu une grossesse simple.
      Mais à postériori aussi, même sachant comme j'ai galéré, si c'était à refaire, je le referais, rien que pour avoir le bonheur de la connaître !

      Supprimer
  4. Moi aussi il est arrivé comme ça, arrêt de la pilule, le temps de trouver autre chose. Il s'est accroché, et, même si certes on se pose 1000 questions, une naissance ça reste unique et emplie de joie. Ne t'en fais pas, tu l'aimeras, autant que ta fille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci : je vois que je ne suis pas la seule ;-)

      Supprimer
  5. c'est normal d'avoir peur. Déjà, y a les hormones en effet, qui n'arrangent rien. Et puis, ce petit s'est invité à un moment où tu ne t'y attendais pas.
    mais tes doutes, tes questions, ça montre bien que justement, tu veux bien faire et donc, ça ira. Tu l'aimera tout autant que Alienne mais tu ne délaisseras pas pour autant celle-ci. Simplement, il faudra qu'elle apprenne à partager ses parents avec un petit frère ou une petite soeur. Ça ne sera peut être pas facile tous les jours. Mais tu verras, ça va être bien. ^^
    Tu as pris cette décision, ça montre bien que tu l'aimes déjà, même si tu ne voyais pas ta deuxième grossesse comme ça, là maintenant. Mais tu l'aimes déjà, et tu seras heureuse qu'il/elle soit là.
    Je te souhaite un grossesse paisible autant que possible, et je t'envoies plein de pensées positives. :)
    Fais toi confiance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces encouragements et ces paroles réconfortantes.

      Je vais faire en sorte d'en profiter de celle-là de grossesse (dès que je ne serai plus malade) !

      Supprimer
  6. Alors déjà, dans un état de stress intense, tu as le droit de griller un cloque (une pas plus!). Ma cousine après avoir perdu les eaux était tellement stressée et apeurée qu'elle a grillé une clope, malheur, on ne dira rien au dieu des bébés! :)

    Deuxièmement, n'aie pas peur, tu as déjà un énorme travail sur toi, déclarer que ce petit deuxième n'est pas prévu c'est dur, très dur. Tu es courageuse!

    Après oui, parfois ça tombe vraiment pas au bon moment! Mais peu important, tu vas y aller pas à pas, petit à petit et je t'assure que tout se passera bien. Tu l'aimeras quand tu le/la verras!

    :) Je suis très heureuse pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas à qui il vaut mieux cacher cette incartade de ta cousine : au dieu des bébés ou au dieu des mères extrémistes ;-) Mais c'est vrai qu'une clope en toute une grossesse, c'est pas ça qui va lui causer des problèmes non plus ...

      En tout cas merci beaucoup ! Je te souhaite de l'avoir vite toi aussi ton petit !

      Supprimer
  7. Je pense que toutes les mamans au dessus ont raison, meme si je suis ok avec toi : tout ça est bien compliqué et moi aussi j'ai peur ! J'ai 1 fils et mon mari et moi n'en sommes qu'à l'etape de "parler" du second et j'ai deja peur !!! Toutes les questions que tu te poses je me les pose aussi...du coup j'ai decidé d'attendre un peu pour les vrais essais. Bon apres, je me dis que des milliards de personnes sont capables d'avoir 2 enfants donc on doit pourvoir y arriver nous aussi ! lol Et puis je trouve que se poser des questions c'est plus sain que de ne pas s'en poser du tout ... C'est peut etre aussi l'occasion de profiter de cette grossesse pour faire tout ce que tu n'as pas pu faire lors de la 1ere. Bon courage et tu as le droit de douter, tu es un etre humain. Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que s'occuper de 2 enfants, ce n'est pas le bout du monde : on a encore un peu de temps pour chacun, ce n'est pas comme s'il y en avait 10 ...

      Mais, même si le n°2 me taraude depuis un moment, je crois que j'ai toujours un peu repoussé comme toi, à cause de cette peur.

      Bises

      Supprimer
    2. ah je suis bien d'accord avec ce commentaire, c'est bien plus sain de se poser la question qu'enfanter enfanter et enfanter sans se soucier de quoi que ce soit, de l'équilibre familial, de pouvoir les élever etc.

      Supprimer
  8. oh comme je te comprend...notre numerobis n'était pas prévu du tout, il s'est invité le mois dernier alors que je devais me marier dans 7 mois...Le mariage est annulé et je culpabilise de penser ainsi...je me fais petit à petit à l'idée que nous allons avoir un 2nd enfant mais c'est bien moins évident que pour mon premier bb que j'aime à la folie...
    On s'y fera et une fois qu'il sera là ce sera comme une évidence..
    Courage !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage à toi aussi !
      Et pour le mariage, ce n'est que partie remise. Et cette fois, il y aura 2 petits dans les pattes ... Ce sera encore plus rigolo ;-)

      Supprimer
  9. Oh my God, j'ai l'impression de lire mon aventure dans ton histoire. J'en avais marre aussi de la pilule, je l'ai arrêtée. J'attendais mes prochaines règles pour me faire poser un stérilet, et je pensais qu'en faisant attention ça irait. Sauf, que ces règles là ne sont jamais arrivées, comme toi, et Bibou 2 a pointé le bout de son nez 9 mois plus tard. J'ai beaucoup culpabilisé de cette grossesse "non désirée", j'ai beaucoup pleuré, je lui en ai voulu quand je vomissais pour la 10ème fois de la journée et que ça m'empêchait de m'occuper de Bibou 1.
    Moi qui pensait maitriser mon corps, je me suis bien fait avoir!
    Comme toi, je me suis posé un tas de questions, j'ai douté, je m'en suis voulue, j'ai même accusé le papa! Et puis, j'ai fini par l'accepter quand je l'ai senti bouger, je l'ai appelé "mon bébé surprise", ça passait mieux.
    Tout ça pour te dire que je te comprends, c'est très perturbant, mais tu vas l'adorer ce bébé, autant que le 1er tu verras, quand il/elle sera né(e), tous tes doutes se seront effacés. Ne fais pas comme moi, ne te gâches pas la grossesse, avec de la culpabilité, profite, et appelle le "bébé surprise", je te jure qu'on l'accepte mieux.
    Et j'ai envie de te dire quand même à toi et à Batman: FELiCiTATiONS !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures : je ne suis pas la seule naïve à penser qu'on peut se passer de la pilule quelques semaines quand on est en couple ...

      Merci pour ce mot et ce conseil : je vais tenter de ne pas me gâcher cette grossesse. Ce sera la dernière et, malheureusement, je n'avais pas pleinement profité de la première, alors je vais en profiter à fond !

      Supprimer
  10. Bienvenue au club ! je voulais absolument un 2ème quand Cerise etait tt bébé puis le temps passant plus du tt envie, surtt qu'on avait passé le cap des trucs chiants des bébés ... c'était sans compter sur un oubli en vacances à l'autre bout de la terre ... quand j'ai fait le test l'Homme, qui ne voulait absolument pas de 2ème, a sauté au plafond de joie ! j'ai voulu l'étriper ... et moi j'étais juste degoutée ! je n'étais pas du tt dans l'euphorie comme n°1 j'ai vécu ma grossesse comme une "routine" ... mais je crois que de tte façon un n°2 c'est tjs différent dans le sens où tt ce que tu as trouvé dur ou fabuleux la premiere fois te semble plus fade (sauf les grands événements comme quand il marche, dit maman etc. mais le 1er bain à la maternité c'est sur tu le fais de façon instinctive ... c'est acquis). Par contre la fameuse question de ' vais-je l'aimer autant que n°1 ? ' on y pense ts (sauf mon Homme qui me traitait de psychopathe quand je lui en parlais car ça ne l'effleurait pas) et bien je te répondrai que c'est tt pareil que n°1 ... tu l'aimes tt pareil car l'amour n'est pas divisé mais multiplié ... c'est la magie de la maternité (il en faut bien un peu quand même), tu vas avoir les mêmes sensations fusionnelles que pr n°1. C'est sûr que pr n°1 tout est plus intense car c'est l'effet de surprise, de la nouveauté mais question amour et sentiment c'est tt pareil jete dis ! et, quand je vois mes filles ensemble, quand je vois comme elles sont complices je me dis que ça aurait été tellement dommage de passer à côté de ça ! c'est fascinant !
    en ts les cas n'hésite pas à en parler ... moi j'ai gardé plein de trucs en moi de peur d'être jugée ... je peux même t'avouer un truc : pour la naissance de n°1 on a versé une larme, pas pour n°2 c'était comme habituel (j'en ai culpabilisé) mais ce n'est pas pour autant qu'on l'aime moins, je suis béate devant ses progrès et je suis surtt heureuse de revivre des choses incroyables qui je sais seront les dernières ... pas de 3ème lol ;-)
    Bienvenue à votre n°2 ! j'espère que tu nous feras un peu partager les beaux moments de ta grossesse ... félicitations à vous !
    PS : je me disais aussi cetet histoire de gastro où tu ne pouvais rien manger c'était bizarre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce commentaire et pour en avoir parlé toi aussi. La réaction de ton homme à la nouvelle m'a bien faite marrer !

      Je vais profiter pleinement de cette grossesse parce que, c'est sûr, pour moi aussi c'est la dernière. Mais elle sera forcément différente de la première notamment du fait de la situation qui est nettement plus stable que pour la 1°.

      Pour le partage, j'en parlerai un peu mais je ne pense pas que ce sera trop souvent non plus. J'estime que les gens qui lisent le blog ne viennent pas pour ça.

      PS : le coup de la gastro marche très souvent ... Testé et approuvé 2 fois (pour Alienne et pour Numérobis).

      Supprimer
    2. la pilule est dure à avaler au départ ... mais qui dit mauvais départ ne dit pas arrivée catastrophique ! il ne faut pas culpabiliser et même si des galères devaient pointer leur nez à la naissance comme le rejet de n°1 ou un baby blues ça n'aura rien à voir avec le fait que n°2 a débarqué sans rien demander à personne ... es choses là arrivent même quand n°2 est sciemment désiré !

      Supprimer
  11. Entièrement d'accord avec la description de Babidji, c'est tout à fait ça! Moi, c'est un de tes précédents articles que j'avais trouvé "bizarre".
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois de quel article tu veux parler. Je l'ai effacé entre temps. J'avais appris la nouvelle la veille et ma réaction avait été assez violente ...

      Supprimer
    2. Et c'est bien normal, je me rappelle que ma 1ère réaction a été de pleurer, de dire "non je n'en veux pas", j'ai réfléchi à l'avortement même. Et puis chéri m'a convaincue, et j'ai vu que l'amour que j'avais à donner s'est multiplié par 2. Quand je les vois rigoler tous les deux et se courir après dans la maison bidonnés de rire, je me demande comment j'ai pu douter. Je ne te cache pas que j'ai eu un petit coup de blues à la maternité quand Bibou 1 est venu voir son petit frère et qu'il n'a pas voulu m'embrasser, il m'a totalement ignorée le saligaud! J'ai pleuré toute la soirée en me disant "Bouh! J'ai rendu mon fils malheureux!". Mais ça lui a vite passé! Tu vas voir tu vas fondre tout ira bien!

      Supprimer
  12. J'ai envie de dire comme les autres... j'ai ressenti pareil pour mon deuxième. Du coup je crois qu'on peut en conclure que tous ces sentiments de doutes mêlés aux hormones et questionnements divers sont Normaux. Moi j'ai presque ressenti comme une trahison que je faisais à mon premier bébé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mot trahison est très approprié : c'est un peu le sentiment que j'ai vis à vis de ma fille, la trahir en lui faisant un petit frère ou une petite soeur. Elle n'aura plus ses parents et grands-parents rien que pour elle, elle va devoir partager.

      Mais d'un autre côté, nous lui donnons un allié dans la vie, un(e) compagnon de jeu. J'espère qu'ils seront complices tous les deux ...

      Supprimer
  13. Numero 3 a egalement ete un bebe surprise : des problemes de pilule a repetition avec maux de tete. Un arret pour me laisser souffler et essayer de trouver enfin une pilule dont le dosage me conviendrait et il etait la !
    Nous avions toujours souhaite une grande famille, alors nous l'evons garde.... meme si cette grande decouverte c'est faite le lendemain de l'annonce de ma promotion.
    Ce n'est jamais le bon moment professionnellement pour faire un bebe, alors un peu plus, un peu moins...
    Voila 10 ans que je me rejouis de cette surprise (qui nous a quand meme fait avoir 3 bebes en 4 ans...).
    Nous voulions un numero 4... il nous a fallu 5 ans pour que la Nature veuille bien concretiser ce projet !
    Alors, profite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3 bébés en 4 ans, vous êtes sacrément courageux !

      C'est vrai que si on réfléchi bien, faire un bébé, c'est jamais le bon moment ;-)

      Merci pour ton commentaire

      Supprimer
  14. Je viens de lire ton Merci, et du coup je suis venue voir ici, je voulais rajouter que quand tu verras les 2 en train de jouer, rire ensemble tu oublieras cette peur.... Lily a été aussi une surprise... Nous on voulait un 2ème mais elle est arrivée si vite que j'ai eu du mal à y croire...Mais je peux te dire que quand on a découvert un souci à la 3ème écho, et qu'on a eu peur de la perdre, je me suis rendue compte que je l'aimais déjà, autant que son frère, et ça s'est confirmé, l'amour se multiplie, et même si au début Alienne se sentira forcément un peu lésée parce qu'un nouveau-né demande du temps, les choses s'équilibrent...
    Et puis ça te fera encore plein de trucs à nous raconter!!!!^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?