Un grand merci

J'ai commencé à bloguer il y a maintenant 6 ans. A l'époque, j'étais arrivée là par hasard, un peu entraînée par une copine. Je racontais ce qui me passait par la tête, avais quelques lecteurs avec qui on rigolait et gueulait contre les idioties de Chichi.

Puis mes amis ont commencé à se faire rares sur le net : ils avaient mieux à faire. Moi, je n'en cherchais pas d'autres. Et ma vie changeait aussi. Petit à petit ce blog est mort à petit feu.

Batgirl est née, j'avais d'autres choses à faire que de passer du temps sur le net. Ça ne m'intéressait plus. Ou alors, pour tenir son blog à destination de la famille.

Et un jour, le virus m'a reprise. Je voulais de nouveau bloguer. J'étais fan de certains blogs à succès et je voulais avoir le mien : c'était sûr, je deviendrai comme mes idoles.

Mais pour avoir un blog à succès, il faut deux choses : une ligne directrice unique et inamovible et une "plume" un clavier qui sorte de l'ordinaire.

Je n'ai ni l'un ni l'autre. Et ce n'est pas plus mal : je suis Moi.

Petit à petit, je me suis faite des copines. Dont certaines que j'aimerais rencontrer dans la vraie vie. Et en fin de compte, c'est ce qui me plait dans le fait de bloguer : rencontrer de nouvelles personnes et tisser des amitiés. Je n'ai pas envie d'une flopée d'admiratrices et leur corollaire de jalouses. Je veux des amies avec qui échanger, discuter.

Cette semaine, c'est ce qu'il s'est passé, à deux reprises. J'ai écrit deux articles seulement. Mais deux articles qui vous ont plu. Deux articles où vous, mes amies, êtes venues discuter, échanger et témoigner.

Deux articles où il y aurait pu y avoir de la polémique (surtout un), où il y aurait pu avoir de la jalousie (surtout un). Mais où il n'y a rien eu de tout ça.

J'ai beaucoup aimé le deuxième. Je l'ai beaucoup aimé parce que vous vous êtes livrées. Il n'y a pas eu de Mère Parfaite qui soit venue dire qu'elle, elle était sûre à 200 % de bien faire en faisant un enfant., il n'y a pas eu de Mère LaMorale qui soit venue me dire que sans pilule, il fallait se douter qu'on allait tomber enceinte. Il y a eu des femmes qui sont venues me dire qu'elles aussi, elles avaient eu peur en apprenant leur grossesse ou qu'elles avaient peur d'avoir un deuxième enfant, qu'elles aussi elles avaient réagi parfois violemment en découvrant leur grossesse. 

Par ce post, je voulais Toutes vous remercier pour vos témoignages qui m'ont remonté le moral et qui m'ont beaucoup aidée (avec les nausées qui s'espacent) à accepter et à attendre cet enfant.

Merci Nat
Merci Isabelle
Merci SweetMôme
Merci la Farfa
Merci Sophia

Et un énoooooooooooorme Merci à Marilou et Babidji parce que ce qu'elles m'ont raconté n'a vraiment pas dû être facile à écrire sur un blog, un espace aussi public.

Je vous adore les filles !

Commentaires

  1. Moi aussi c'est ce qui m'émeut depuis que j'ai ouvert mon blog: les jolies rencontres. Toi, c'est par l'intermédiaire de Babidji que j'ai découvert tes écrits et j'en suis ravie. C'est sûr que c'est important de pouvoir trouver du soutien même à distance, même sans s'être jamais vues. Savoir, sentir que l'on est pas seules, pouvoir échanger, trouver du réconfort... Tu verras que la vie te réserve de belles choses. Le printemps revient et une nouvelle vie fleurit en toi. Je te souhaite plein de bonheur Catwoman!... et merci pour tes remerciements ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oh t'es un amour!!! Je trouve normal de se soutenir, même si on ne se connait pas vraiment on se lit régulièrement!
    Je ne vois pas l'intérêt d'aller juger quelqu'un sur son propre blog! Soit j'essaie d'apporter mon soutien, soit je la ferme et basta!!!
    C'est quand même chouette le net, on fait de jolies rencontres, on se sent moins seul!!!
    Et puis parfois c'est plus facile quand les personnes "en face" ne sont pas des proches....
    Allez ma Catwoman, tout ira bien, j'en suis sûre!! ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, j'applique la même politique que toi : quand ça ne me plait pas, je passe mon chemin.

      Mais on voit tellement de jugements et d'intolérance, c'est impressionnant ...

      Supprimer
    2. Même état d'esprit, si ça me plait pas, je passe mon chemin, je ne pourrit pas les gens chez eux. ^^ ;)

      Supprimer
  3. arrête j'ai la larme à l'oeil ! sans dec même la boule au ventre un mélange de tout ... tellement heureuse de ta gratitude ... ce n'est pas de l'orgueil, juste le bonheur ouahh d'une telle déclaration ! bon j'essuie mes petites larmes et je vais essayer d'écrire mon post qui n'a rien à voir mais bon je suis un peu fauchée en pleine route là ! j'ose parler et me faire juger car les blogs c'est fait pr ça ! ça nous oblige à être indulgente et à respecter les choix des autres ... et de tte façon quand il s'agit de sentiment ce n'est pas un choix, ça nous envahit sans rien nous demander ! un point c'est tt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je suis tout émouvu... j'espère que tu vas mieux dans ton cœur , et dans ton corps. Et puis merde ! On ne l'a pas dit encore mais , toutes mes félicitations!!!!! Allez champagne, ça reste virtuel, tu peux boire!)

      Supprimer
    2. Babidji : c'est normal ! Ton commentaire m'a fait tellement de bien !

      Mowgouaille : j'attends avec impatience la fin du 3° mois pour boire mon verre ...

      Supprimer
  4. oualala !! c'est super touchant !!!! merci à toi :) j'aime bcp les personnes comme toi ... on ne se connait pas mais finalement on se "suit" :) Bon, faut dire que tu achetes mon "amitié" à coup de charcuterie corse : ahhahah ! Je pense aussi, que ton blog, son ton et ton ecriture "attire" des gens qui te ressemblent et du coup tu n'auras pas de Merelamorale dans tes commentaires ... et s'il y en a tu nous dis qui c'est et on va la taper ! Grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Pour les merelamorale, elles ont pas intérêt à venir ! C'est pas toujours doux et gentillet une femme enceinte ;-)

      Supprimer
  5. Je suis toute émotionnée! Merci à toi, je voulais vraiment te remonter le moral, comme j'aurais aimé qu'on me le remonte à l'époque, mais je ne bloguais pas encore. Même si ce n'est pas facile de dire qu'on a eu une réaction violente à l'annonce de sa grossesse comme tu le dis si bien, tu me donnes néanmoins une idée, une envie. Sans doute parce que ça semble inavouable ou tabou, je n'ai jamais vraiment pu m'exprimer sur la façon dont j'ai vécu mes 2 grossesses. Je sens que j'en ai besoin, je n'osais pas. Ton témoignage m'incite à me livrer à mon tour, car tu as raison, c'est bien sur un blog qu'on peut le faire sans craindre les jugements, car on y rencontre des gens formidables. Donc si tu n'y vois pas d'inconvénients, j'aimerais bien faire un prochain article sur l'annonce de la grossesse. Une thérapie peut-être, une confession, on verra.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que de livrer comme ça ses sentiments, de dire que non, ça n'a pas été un saut de joie au plafond, ça fait du bien. Et en effet, c'est plus facile à mettre sur un blog qu'en mots devant un proche. Moi, ma mère sait parce que je l'ai appelée pour m'aider à prendre la décision.

      Grosses bises

      Supprimer
  6. Je reviens de notre périple toulousain. je n'ai qu'une chose à dire : De rien, c'est fait pour ça les copines. ^^
    Ah pis si, une deuxième : félicitations!
    Bisous!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?