Réflexion politique

Hier soir, j'écoutais la rediffusion de C'est dans l'air sur la 5 et j'ai été interpellée par un passage où ils expliquaient l'effritement de Hollande dans les sondages. Gosso modo, ils disaient que comme le PS était donné largement vainqueur, même au premier tour, depuis des mois et des mois un certain nombre d'électeurs se disaient que c'était bon ce coup-ci, ils pouvaient se disperser. Ne pas "voter utile" (qu'est ce que je déteste cette expression, beurk) et voter enfin pour leurs vraies idées et à gauche. Mais que ces électeurs détestaient tellement Napoléon que s'ils le voyaient passer en tête dans les sondages, ils redeviendraient sages et retourneraient donner leur voix à Hollande.

Ça m'a interpellée parce que je me suis totalement retrouvée dans ce qu'ils disaient. Batman sait depuis le résultat de la primaire pour qui il votera au premier tour. Moi non.

Moi, je me déciderai certainement seulement le 22 avril dans l'isoloir.

Moi, je suis née l'année où Mitterand est arrivé au pouvoir. Je suis de cette génération-là. Qui dit être née cette année-là, dit aussi avoir voté pour la première fois à une présidentielle le 21 avril 2002 ... 

Ce jour-là, j'étais contente, je votais enfin vraiment. J'ai voté pour mes convictions. J'ai voté pour le candidat qui, me semblait-il, me correspondait le mieux, trèèèèèèèèèèèèèès à gauche. Deux semaines plus tard, j'ai voté contre quelqu'un que je détestais.

Depuis, à chaque élection importante (législative et présidentielle), je clame haut et fort que l'on ne m'y reprendra plus. Que je ne voterai plus jamais utile et uniquement pour mes idées. Mais dans l'isoloir, notamment aux présidentielles, c'est la torture, j'ai peur que 2002 ne se reproduise.

Finalement, j'en viens à regretter que DSK n'ait pensé qu'avec sa queue. Si ça avait été lui, ça aurait été plus facile : j'aurais voté les yeux fermés pour Mélenchon. Mais là, ce n'est pas que Hollande me séduise tant que ça, mais il y a des choses bien dans son programme (et d'autres qui me plaisent moins). Bref, la semaine dernière, voyant les sondages qui restaient quand même stables depuis des mois, je me suis dit que je pourrai me libérer d'un poids et ENFIN voter pour mes idées. Depuis que j'ai entendu qu'un sondage mettait Napoléon 13 en tête au premier tour, je ne suis plus très sûre.

Se faire dicter sa conduite dans les urnes par des sondages, si on m'avait dit ça il y a quelques années ... Mais le "traumatisme" et la douleur rectale sont encore tellement forts, 10 ans après !




Allez, en espérant sabrer le champagne le 22 avril ... Et de toutes façons, que que soit le résultat, en attendant la murge du 6 mai.

Commentaires

  1. Moi aussi, mon premier vote date de la présidentielle maudite. Depuis, je n'ose plus voter autrement qu'utile à une présidentielle. c'est moche, mais j'ai trop peur de revoir le même résultat. Traumatisée la farfa....
    Et cette année, même pas sûre de pouvoir voter, avec le déménagement. Je suis une quiche qui n'a pas réalisé plus tôt que pour une proc', faut aller au consulat à Bruxelles et là, ça va tenir du miracle si j'arrive à y aller. J'ai honte....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en 2002 au1er tour j'avais voté déjà utile grâce à un article de libé qui était paru la veille craignant ce qui allait se passer ... le seul canard à l'avoir écrit ... résultat j'ai voté un gros parti dès le 1er tour alors que je me souviens je voulais voter Taubira par symbole : une femme noire !!! j'en avais parlé à mon mec de l'époque qui m'avait remercié ... il avait voté Jospin au 1er tour et ne se sentait pas "fautif" ... je crois qu'on a ts été traumatisés par cette élection ! Mon Homme m'a raconté qu'il était au Laos (il n'avait pas pu voter), assis tranquille dans un bouiboui d'un seul coup il voit une image avec chirac-lepen à la téloche il fonce voir le tenancier pr lui faire la traduc ... il m'a dit que si le pen était passé a 2ème tour il serait resté à vie au laos mdr :-)

      Supprimer
    2. N'aies pas honte la farfa : on ne peut pas tout savoir et penser à tout non plus !

      Babidji : Veinarde !

      Supprimer
    3. Ben si, j'ai honte, parce que si je m'y étais pris à temps, j'aurai pu être inscrite sur la liste du village de mes parent et faire ma proc à Noël. Mais j'ai pas eu le courage... Et j'ai été élevé dans un esprit "républicain" dans le sens où, on s'est battu pour pouvoir voter (les femmes, plus longtemps que les hommes en plus...) donc c'est non seulement un droit mais un devoir civique. Bref, c'est la loose...

      Supprimer
  2. Pareil, je suis une traumatisée de 2002. C'est pour ça que j'ai encore du mal à comprendre que les gens hésitent pour le premier tour. Après, je comprends que Hollande ne soit pas le candidat le plus inspirant, mais déjà que devoir voter Chirac c'était pas gai...imaginez être obligées de voter Sarko (sauf si vous êtes UMP, ce qui est votre droit, évidemment). Bref, si on n'est pas UMP, je pense qu'il faut tout faire pour éviter un 2ème tour Le Pen/ Sarko.

    @la farfa: le consulat de Bruxelles est très réactif par mail, à ta place je les contacterais le plus vite possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'y crois pas à un sarko - le pen ... ils jouent trop sur le même tableau ce qui n'était pas du tt le cas de chirac à l'époque ...

      Supprimer
    2. J'aimerais te croire Babidji.

      Kaka proute : quand tes convictions sont beaucoup plus à gauche que Hollande, c'est un véritable casse-tête les présidentielles, surtout s'il y a un candidat qui te représente vraiment bien. Mais mon frère est aussi un traumatisé de 2002 qui dit que ça ne sert à rien de voter pour quelqu'un qui ne sera de toutes façons pas élu alors autant voter pour le PS ...

      Supprimer
  3. je vais tenter aujourd'hui le mail alors, mais à priori, faut se déplacer sur place et là, je vois pas comment je fais avant le déménagement (je râle pas sur eux hein^^, mais sur moi qui me réveille trop tard.... TT)

    RépondreSupprimer
  4. tt pareil que toi ... dps que je vote à des présidentielles soit 2002, je ne vote que contre qqun, par utilité mais pas par conviction ... remarque mon probleme (je fais partie de ces français qui passent d'un côté et de l'autre) c'est que j'en ai plus trop de convictions !!! je ne vote pas pour des gens mais des programmes ... dans celui d'Hollande il y a de grosses failles : impossible, dans celui de sarko il y a des aberrations humaines : impossible, me reste celui de Bayrou qui me semble le plus adequat mais je trouve l'homme un tantinet caractériel ! quant à Melenchon ce ne sont pas mes idées, en revanche j'admire sa culture et que lui au moins sache aligner 2 mots en français ! (punaise Sarko qui n'accorde jms quand le cod est avant l'aucxiliaire avoir ça me débecte) Il y a des bonnes choses dans son programme mais d'autres trop utopiques et irréalisables ... bref une fois de + je ne vais pas voter la fleur au fusil mais par dépit !!! (j'aimerais être militante dans l'âme, j'admire ceux qui suivent un parti depuis tjs ... moi je n'y arrive pas ... dommage que Cohn Bendit ne se soit pas présenté, je suis tellement subjuguée par son intelligence que ça m'aurait facilité la tâche, pour une fois j'aurais voté pr un homme et non un parti !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bayrou, l'homme qui plonge dans des piscines vides ... Mais si c'est son programme à lui qui te convient le mieux, n'hésite pas !

      Moi, si je votais pour une personne, ce serait pour Eva Joly, l'ancienne juge qui a bien fait ch*** tout un tas de politicards. Malheureusement, je ne supporte pas le parti qu'elle représente (je les assimile à un tas de bobos parisiens moralisateurs, c'est rêche mais c'est comme ça). Au niveau programme, c'est sûr que c'est Mélenchon pour moi et puis j'adore sa façon de remettre la fifille à son papa à sa place ... Après, comme je dis dans le billet, c'est dans l'urne que je choisirai au final.

      Supprimer
  5. Ah ben moi j'ai toujours voté par conviction, très à gauche, j'ai la sensation de m'être vraiment faite avoir comme une bleue en 2002, j'avais voté Chirac, par peur, mais ça m'avait vraiment fait mal au bide, on ne m'y reprendra plus! Oui j'ai peur de la suite si Le Pen passe, mais pour moi Sarko ne vaut pas mieux, donc s'il faut choisir entre la peste et le choléra, je choisis la quarantaine: vote blanc! ça sert à rien, je sais, mais je ne veux pas me sentir "responsable" du retour de Sarko au pouvoir, pas plus que de l'élection de la facho de service.
    Donc là je voterai par conviction au 1er tour (me tâte encore d'ailleurs) et soit Hollande (bof mais bon...) soit blanc au 2ème...
    Mais Olivier me manque pour cette élection!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le second tour, pour moi, c'est vite vu aussi : à moins que Mélenchon y soit (on peut réver), je voterai Hollande ou blanc (s'il n'y est pas). J'ai voté Chirac et j'ai toujours mal au cul (pour parler poliment) mais je ne pourrai pas voter Napoléon pour contrer la LePen. Je ne veux plus de lui au pouvoir, je n'en peux plus.

      Supprimer
  6. Je trouve ça dommage de voter "utile" car ça permet aux "grands" partis (UMP et PS) d'être toujours assurés du pouvoir. Je pense que les médias ont tendance à nous faire peur avec la montée de Le Pen/Sarkozy pour justement faire monter ce vote utile pour Hollande.
    En ce qui me concerne, je voterai aussi pour un "petit" candidat, mais de droite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les médias exagèrent énormément c'est clair, ils font le jeu de l'UMP et du PS. Mais il faut voir aussi que pour nous, les gens de gauche, il y a toujours dans un coin de notre tête ce 21 avril 2002 et, même sans les médias, la crainte de ne pas être représentés restera longtemps. Mais j'aimerais bien m'en débarrasser une fois pour toutes et arriver à voter pour celui ou celle qui me représente le plus !

      Supprimer
  7. Nous sommes nées la même année Catwoman! Ah, moi aussi en 2002, j'ai voté très à gauche, et j'aurais pô dû! Bon au second tour, j'ai voté blanc. J'ai pas pu voter Chirac, je n'y arrivais pas. Cette fois j'aimerais voter Mélenchon, ou Poutou le gars du NPA, mais je me dis qu'il faudrait voter Hollande pour éviter la Le Pen. Je suis toujours pas décidée... Ca m'énerve, je crois que je me déciderai dans l'isoloir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi au moins, tu ne t'es pas faite avoir en 2002 ... Je regrette encore le blanc seing que j'ai donné à Chirac ce jour-là !

      Je crois que nous serons nombreux à nous décider dans l'isoloir ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?