Russians love their children too

Toute à l'heure, je lisais des articles sur le succès de Mélenchon hier à la Bastille et le Hollande qui nous refaisait le coup du vote utile (sans oser prononcer le mot). Mais je lisais aussi et surtout les commentaires qui allaient avec.

A en croire certaines personnes, Kim Jong-il serait un agneau à côté de Mélenchon. Si jamais il arrivait au pouvoir, ce serait la fin des haricots, la France deviendrait l'URSS, on rouvrirait les goulags (oui, rien que ça).

Attention, les bolcheviks reviennent ! Oui, 100 000 personnes à la Bastille et Mélenchon crédité de 10 % dans les sondages, c'est sûr, la France va tomber entre les mains des rouges ...


Alors, d'abord, permettez moi de douter.

Je doute franchement que Mélenchon vaille Staline ou Kim Jon-il. Jean-Luc est un républicain avant tout. Ok, il est allié à ce qu'il reste du PCF mais il est surtout issu de l'aile gauche du PS. Il en est sorti parce que le PS ne nous propose plus du tout de programmes de gauche depuis bien longtemps.

Jean-Luc Mélenchon est une grande gueule et en ça, il séduit. Il nous propose ENFIN un vrai programme de gauche, une alternative.

Pour moi, il est indispensable dans l'échiquier politique car il rééquilibre enfin les forces. Après des années où on avait le choix entre, à "gauche", le PS et, à droite, l'UMP-FN, nous avons une nouvelle force à gauche. Une force qui va obliger les mammouths à réorienter leurs discours et leurs programme à gauche. Il est aussi, pour tous les déçus de la politique actuelle et des politicards, une alternative à la fachote.

Et, rien que ça, ça me plait.

Bon, je ne le cache pas, je suis rouge, comme nana, et Batman aussi. C'est clair que nous sommes contents d'avoir Jean-Luc Mélenchon. Et, pour répondre à Hollande : si au premier tour, on ne vote pas par colère ou par conviction, alors autant interdire tous les autres partis ! Auriez-vous peur ? Pour nous convaincre, proposez nous un vrai changement, un vrai programme de gauche et pas seulement le spectre de 2002, ça ne marchera pas longtemps encore.

Voilà, je vous laisse sur cette chanson de Sting, que j'ai en tête depuis toute à l'heure (ça pourrait être pire comme chanson à avoir en tête) (et oui, les cocos aiment aussi leurs enfants).


Commentaires

  1. je suis tout à fait d'accord avec toi... Je finis par être persuader que c'est le bon vote...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le début, son discours me plait. Le problème, comme je le disais la semaine dernière c'est le spectre 2002 et se retaper encore 5 ans Napoléon 13 ...

      Mais si le PS nous fait le coup du vote utile, il risque de me faire complètement basculer. Je suis très con comme fille des fois !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Tu vas me faire prendre la grosse tête !

      Supprimer
  3. oui c'est etrange comme habitude de croire que le communisme d'aujourd'hui est le meme que celui des bolcheviks ! Quand la betise et l'ignorance gouvernent... J'espere qu'il y aura des bonnes surprises lors de ce 1er tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne sommes pas vraiment sortis de la guerre froide ! Et c'est bon d'effrayer la populace avec les bolcheviks : ça permet de maintenir les communistes bas et de faire n'importe quoi !

      J'ai hâte d'être au premier tour ...

      Supprimer
  4. C'est vrai qu'on aime bien le diaboliser et c'en devient ridicule...Mélenchon a certes du caractère, mais il n'a rien qui permette d'angoisser sur l'avenir d'une France dont le présent est déjà largement assez angoissant, corrompu...une vraie oligarchie sous-jacente. c'est là où parfois, j'ai du mal à comprendre ces gens qui flippent de voir un tempérament enfin un peu plus naturel et humain de la part d'un candidat à l'élection présidentielle...bref, 2012 ne me réjouit pas spécifiquement, mais on ne va pas pouvoir rester sans rien faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une expression qui m'agace au plus haut point mais qui va très bien à ces personnes-là qui angoissent de voir du changement : "on sait ce qu'on perd, on ne sait pas ce qu'on gagne" ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?