Lettre à notre Président

Monsieur le Président, je vous écris une lettre que vous lirez sûrement si vous avez le temps.

Je viens d'écouter votre discours d'investiture. Au passage, j'en profite pour dire que c'est génial Internet : on peut écouter un discours qu'on n'a pas pu entendre à la télé ou à la radio, sans passer par le filtre des médias. Je disais donc que je viens de suivre avec beaucoup d'attention votre discours, je l'ai apprécié, surtout votre éloge de vos prédécesseurs, à la fin. Je me demandais bien ce que vous alliez pouvoir trouver au dernier en date mais c'est là qu'on voit la différence entre un homme comme vous et le reste de la population : vous avez réussi à trouver !

Je serai honnête avec vous : je n'ai voté pour vous qu'une seule fois, il y a neuf jours. Au début, je ne vous voyais pas à cette place, sans doute j'ai trop regardé les Guignols de l'Info il y a quelques années, et puis, vous êtes trop à droite pour moi. Je préfère à vos idées celle d'un parti un peu plus rouge ...

Mais les urnes ont parlé et la majorité de mes concitoyens a pensé différemment. Je m'incline donc devant ce choix. Je m'incline d'autant plus volontiers que, malgré ces différences, vous représentez plus ma conception de la France, de la Démocratie, des valeurs de la République et d'un Homme (Femme) d’État que votre prédécesseur.

Si je vous avais écrit cette lettre il y a de cela ne serait ce que quelques jours, au lendemain de votre victoire par exemple, je suppose que je vous aurais simplement dit "Merci de nous avoir débarrassés de votre prédécesseur" et que je n'attendais rien de vous.

Aujourd'hui, avec le recul, après ce discours, je ne pense plus exactement ça. Malheureusement (heureusement ?), si, j'attends quelque chose de vous. Je m'en suis rendue compte en vous écoutant ce soir : j'étais émue et, peut être pour la première fois, à 31 ans, j'attends quelque chose de bien de la part de mon Président.

J'attends de vous que vous redonniez ses lettres de noblesse à notre École Publique. Que vous la revalorisiez. J'attends de vous que vous reconnaissiez à juste titre le travail quotidien de ses Enseignants. Un pays, une Démocratie, en bonne santé est un pays dont le peuple est instruit. J'en suis intimement convaincue.

J'attends de vous que vous redonniez ses lettres de noblesse à notre système judiciaire. Que vous lui rendiez son indépendance et que vous lui donniez les moyens de faire son travail correctement. Une inflation de lois en tous genres ne rendra pas mieux la justice. Il faut que les juges aient les moyens de travailler correctement et ne soient plus dénigrés.

J'attends de vous que vous redonniez ses lettres de noblesse à notre système de santé, à nos hôpitaux publics. Notre système de protection sociale est unique au monde, il a tant été mis à mal ces dernières années ... Un pays en bonne santé est un pays où tout le monde peut accéder aux mêmes soins, quelque soit son compte en banque.

J'attends de vous plus de justice sociale. Qu'on arrête de tondre ceux qui n'ont pas grand chose pour en donner plus à ceux qui ont déjà beaucoup.

J'attends de vous que la parité ne soit pas seulement un joli mot dans les discours, le 8 mars. J'attends de vous que les droits des femmes soient défendus. J'attends de vous que vous facilitiez l'accès à la contraception et son remboursement correct par la sécurité sociale. J'attends de vous que vous teniez votre promesse et que des centres IVG soient ouverts partout sur le territoire français.

J'attends de vous que vous portiez haut les valeurs de notre pays : Liberté, Égalité, Fraternité. J'attends de vous que les discriminations soient pourchassées sans relâche. J’attends de vous que les discours racistes soient condamnés.

J'attends de vous que vous, vos ministres et les députés que nous élirons dans un mois, soyez exemplaires. Nous acceptons de nous serrer la ceinture à une condition : c'est que la classe dirigeante ne se comporte pas comme les aristocrates avant la Révolution Française en continuant à faire ripaille. Nos élus doivent également se serrer la ceinture.

Monsieur le Président, je sais que votre temps est précieux alors je ne continuerai pas plus longtemps la liste de tout ce que j'attends de vous. Vous êtes un homme intelligent et avez bien compris qu'elle est longue.

Je veux juste que vous sachiez que je resterai vigilante et critique envers votre travail.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma Haute Considération.


Commentaires

  1. Monsieur le président,

    Si vous lisez la lettre de Catwoman (oui, ça peut paraitre complètement dingue de recevoir une lettre de catwoman le soir de son investiture), sachez que j'aurais pu écrire cette lettre. Avec moins de style, plus de fautes d'orthographe. Ceci dit j'adhère totalement à ses idées. J'ai été très touché par ce discours mais cela ne m'empêchera pas d'être vigilante quant à vos actes à venir. Je serai vigilante quant à vos réformes sur le social, l'éducation qui ont été piétiné par votre prédécesseur.

    Il est à votre charge, de redonner goût à la politique, et confiance en la gauche, la vraie gauche au peuple français.

    Je vous souhaite bon courage monsieur le président pour les 5 ans à venir et vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma Haute Considération.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu écris aussi très bien ma chère Mowgouaille ! Qui l'eut cru ? Un peu d'espoir !

      Gros bisous

      Supprimer
    2. par contre les filles même si je partage ces idées et que je souhaite des avancées notoires tt particulièrement sur l'éducation et la santé (qui n'a jamais été évoquée quasiment dans la campagne, juste surréaliste) il faut quand même être lucide sur l'état des finances du pays ! on ne peut plus croire au père noël, c'est là où je n'aimerais pas être à sa place, jongler avec des comptes apocalyptiques et faire du social quand même sans plumer ttes les classes moyennes ! (je sais Bayrou sort de ce corps ... ;-) )

      Supprimer
    3. Raaaaaah, laisses nous rêver ! Ou bien je te fais exorciser ;-)

      Mais c'est vrai que ça va être chaud !

      Supprimer
  2. à ce que je vois tu es toi aussi devenue une adepte de l'anaphore ;-) je partage évidemment ce que tu lui demandes puisque ça semble l'essentiel ! en revanche, je n'ai pas trop apprécié qu'il ne raccompagne pas Sarko jusqu'à sa voiture ... non pas que je sois une inconditionnelle de l'ex président mais juste pr donner cette image rassembleuse du 8 mai ! je sais qu'on est tjs en campagne pr les législatives, je sais que si il l'avait pas il n'en aurait pas moins pensé mais je crois que ça aurait été plus honorable ... histoire de ne pas se mettre à dos stupidement les électeurs de droite et de prendre un peu de hauteur en ce moment si particulier. Sarko certes n'a pas été vraiment le représentant idéal de notre pays mais il l'a quand même été et il faut respecter ses électeurs d'il y a 5 ans (même si ils s'en mordent pr certains les doigts) ... il a été élu démocratiquement. Quant à son discours sur ses prédécesseurs, en effet le père Hollande s'en est bien sorti car que pouvait-il dire d'autre sur sarko vu qu'il est censé mener une politique opposée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je n'ai regardé (ou plutôt écouté) que le discours et rien du tout du reste. Et je ne savais pas qu'il n'avait pas raccompagné sarko. C'est vrai qu'il aurait pu le faire, histoire d'un peu plus marquer sa différence et de se poser en rassembleur.

      Supprimer
  3. a Catwoman, oui les guignols de l'info ne favorisent pas l'image des hommes politiques.
    En revanche monsieur le president, je vous propose quelques ficelles concernant le charisme. Et si il vous arrive de lire la lettre de catwoman, je me ferai un plaisir de partager quelques infos qui pourront vous faire gagner des points en image de soi.
    Je pense particulierement à une respiration adaptée et à la stabilité du timbre de la voix.
    pour en savoir plus...
    Monsieurnostress.
    www.monsieurnostress.com
    http://www.monsieurnostress.com/2012/05/comment-cultiver-son-charisme-dans-la.html

    RépondreSupprimer
  4. J'apprécie beaucoup ton article, et je pense que nous sommes du même bord ;) J'ai exactement les mêmes attentes que toi.

    Voilà voilà... Rien de particulier à dire de plus, mais je tenais à te dire que ton article m'avait touchée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà très gentil ton mot : ça fait toujours plaisir quand on te dit qu'on apprécie ce qu'on vient d'écrire !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?