Mon pavé dans la mare : ras le bol des écolos-bobos à 2 balles !

Ça faisait longtemps, mais là, je recommence à en avoir ma claque des écolos-bobos à 2 balles. Ils me gavent, ils me gonflent, ils me pompent l'air à ne rien y comprendre, te faire la morale et ne rien faire de concret !

Non, ce n'est pas parce que tu manges bio (quand ça t'arrange), que tu allaites, te déplaces en ville à vélo, mets des couches lavables, que tu votes Eva Joly, fais la morale à tout le monde sur le bilan carbone ou ne prends pas la péridurale pour accoucher ou défend le grand "ministère de l'environnement" que tu es un bon écologiste et que tu vas sauver la planète !

Enfin si, tu es un bon écolo. Tu rentres bien dans le moule de ces andouilles moralisateurs qui n'y comprennent rien à rien de l’Écologie !


Ils sont bien beaux tes discours mais j'ai une question à te poser : je fais comment moi, à plus de 30 km de mon lieu de travail (accessoirement, la dénivelée est de plus de 500 m), avec une gosse à poser à la crèche pour faire les trajets à vélo ? Pas les moyens de louer ou acheter un appartement en ville ...

Tu manges bio, tu fais des bilans carbone ? Mais j'ai plusieurs trucs à te dire : tout l'alcool que tu aimes biberonner, ben il n'est pas forcément bio et au niveau du bilan carbone, c'est une horreur ! Je ne veux pas dire mais pour l'environnement, la viticulture c'est dans le top merdique : pesticides, engrais and co ...

Tu manges bio et local mais te soucies tu de comment sont élevées les bêtes dont tu te lèches les doigts ? Il ne faut pas leur taper sur la tête à ces pauvres petits agriculteurs mais je les vois leurs brebis tous les matins : plus de la moitié, voire les 3/4 boitent ! Viens pas te plaindre après, si tu chopes une maladie.

Tu manges bio et local mais que tout le jus de brucciu finisse dans la rivière (ça étouffe toute forme de vie aquatique), au passage busée, ça ne te fait ni chaud ni froid ! Tu te dis écolo mais tu ne fais rien pour arrêter le massacre d'une pauvre rivière qui n'avait rien demandé à personne ... Les invertébrés, les poissons et toute la vie qui dépendaient de la qualité de l'eau de cette rivière, tu t'en fous ! Pourtant, tu avais l'occasion d'agir : un PV pour pollution du milieu naturel bien placé, tu pouvais faire, tu as la carte ! A quoi ça t'a servi tes stages ? A faire la bringue 10 jours à Paname aux frais de l’État ?

Tu te dis écolo. Pour cela, ta femme va mettre des couches lavables au lardon mais qu'as tu fait pendant toutes les années où tu travaillais sur l'assainissement pour améliorer l'état et le fonctionnement des stations d'épuration ? Je sais, il y avait beaucoup de travail mais de là à se concentrer uniquement sur une station, quand même ! Et puis, ne jamais exiger de norme de rejet plus sévère que les normes nationales, ce n'est pas très écolo ça. Non, aller cacher la m*** au fond de la mer n'est pas la solution non plus : les fonds marins ont aussi une vie et, par ici, relativement riche. On impose des normes adaptées aux rivières, quitte à ce qu'elles soient contraignantes, et on surveille.

Tu te dis écolo mais tu veux garder le borloo-land (gros ministère de l'écologie). Tu n'as donc rien compris à rien : ce gros m****er n'a servi qu'à une chose, étouffer l'écologie sous l'industrie, les routes, etc. D'ailleurs, tu applaudissais des deux mains quand le grenelle de l'environnement est sorti. Moi, je me faisais traiter de mauvais esprit en disant tout haut que ce n'était que du foutage de gueule ... 5 ans après, à l'heure du bilan, qui avait raison ?

Je pourrais citer encore des dizaines d'exemples comme ça mais la liste serait trop longue. En bref, marre des écolos à la manque : ils font plus de mal que de bien à la planète !

C'était mon Pavé du jour pour la Mère Cane

Commentaires

  1. Tu as raison, les moralisateurs sont contreproductifs. Tout simplement parce qu'il tapent tellement sur le système des autres que ça peut couper l'envie de faire des efforts...
    Moi, j'essaie de faire attention, mais je ne renonce pas à un bain de temps en temps, j'oublie parfois les lampes (pas bien!) et je ne peux pas me passer de ma voiture (maison dans un lieu-dit) ni de mon ordi. ^^'
    Joli pavé en tout cas. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les moralisateurs sont totalement contre-productifs ! Et le pire, c'est que, de part mon métier, j'en connais quelques uns de ces gens-là et, en plus, concrètement, ils ne font rien puisqu'ils font leur taf à moitié ...

      Supprimer
  2. Moi aussi, ils m'énervent ! En écoutant Renaud, chantant "Les bobos", ça m'a aussi inspiré un billet !
    http://www.hellocoton.fr/to/mfUX#http://lecoindesvoyageurs.fr/bobo-ecolo-ou-pas-quelle-sorte-de-voyageur-etes-vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste ton billet ;-)

      Supprimer
    2. et surtout quand ces fameux écolos ont la possibilité de sanctionner les gros pollueurs mais qu'ils restent dans leurs délires

      Supprimer
  3. J'suis bien d'accord, les bobos-écolos, ce sont les pires, parce qu'ils se permettent de te faire la morale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ils n'y comprennent pas grand chose !

      Supprimer
  4. Un bon écologiste est un écologiste mort... Rien que le fait de vivre, tu pollues...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo Marilou ! Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi : un bon écolo est un écolo qui a la bonne idée de ne pas naître (la décomposition des corps et la crémation, ça pollue) ;-)

      Supprimer
  5. Il y a beaucoup de choses dans ton billet ^^
    Mais je te rejoins surtout sur le fait que beaucoup de personnes se disant écolos sont en fait des bobos qui cherchent juste à se la pèter.
    Bref l'écologie ils s'en branlent ils veulent juste être dans la tendance!
    Je suspecte ces gens la de ne même pas voter vert...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, j'en ai pas mal oublié : j'ai des sources intarissables d'exemple au travail (et pourtant nous ne sommes pas à Paris ni dans une autre grande ville). Ils sont bien gratinés comme on dit ...

      Je crois que l'écologie, c'est la nouvelle mode, c'est très tendance, surtout certains trucs et c'est pour ça que je le suis de moins en moins. Mais, contrairement à toi, je pense qu'ils votent effectivement pour les verts parce qu'ils sont du même moule !

      Bises

      Supprimer
  6. Moi ce que j'ai me c'est ceux qui t'explique qu'il faut donner le sein et mettre des couches lavacbles maiis qui ne décroche ni du portable, ni de l'ordi (l'electricité, le nucléaire pourtant pas très bio tout ça...). Moi je dis si on veut être un bon écolo, il faut vivre au fond des bois sans électricité et sans voiture. Tant qu'on n'a pas atteind ce stade, on évte de donner des leçon de vie à tout le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les oubliais ceux là :D

      Mowgouaille présidente !

      Supprimer
    2. Et c'est bien gentil d'imposer les couches lavables à nos mômes, mais est-ce qu'on reviendrait nous, aux serviettes à ragnagnas de nos grands-mères, les carrés en éponge sous prétexte que c'est plus écolo ? A quand un atelier pour apprendre à se fabriquer soi même ses tampons avec du chanvre?

      Supprimer
    3. J'avais pas pensé au coup des serviettes à ragnagnas en éponge et aux tampons en chanvre ! Merci ma chère pour ce fou rire ;-)

      Supprimer
    4. La solution écologique existe pour les ragnagas: la coupe menstruelle.

      Supprimer
  7. Après, il y a aussi des femmes qui ne souhaitent pas de péridurale (quel rapport avec l'écologie d'ailleurs ?) juste par souhait de vivre leur accouchement comme 99% des femmes dans le monde, pour "accompagner" leur bébé dans ce moment intense qu'est la mise au monde.

    Et il y a aussi des mamans qui optent pour les couches lavables parce que leur petit bout de chou a des allergies, ou par souci d'économies...Sans forcément se prétendre bon écolo...

    Autant que tu trouves ces écolos-bobos à 2 balles intolérants, tu l'es peut-être un chouya aussi, et un poil dans la généralisation, non ?

    Tout le monde n'est pas à mettre forcément dans le même panier.

    Je dis ça, je dis rien... Non, ne me jetez pas de pierres ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une question : as tu lu l'article jusqu'au bout ? Parce que ce sont des exemples très concrets et que je m'énerve contre des gens qui font la morale et qui, au quotidien, dans leur travail, ne font rien.

      Pour avoir accouché avec péridurale, je peux te dire que je l'ai bien sentie passer ma fille ... Mais je ne me lancerai pas dans un débat sur la péridurale. Elle est citée parce que ce sont souvent ces gens-là qui n'en veulent pas !

      Pour les couches lavables, je ne vois pas où est vraiment l'économie étant donné qu'elles sont plus chères, qu'il faut utiliser de l'électricité, de la lessive, des assouplissants et de l'eau ...

      Supprimer
    2. Ce que tu cites là n'a rien à voir avec l'article Suzanne, ce sont des arguments à toi qui sont intéressant, mais qui ne concerne en rien l'écologie ou les arguments de certains dans un désir de "retour à la nature"... Ce que dit Catwoman, c'est que certains se disent écolos mais refusent d'abandonner un plaisirs et un confort pas du tout écologique! Et te donne des leçons! Rien à voir avec le choix de mettre des couches lavables par confort

      Supprimer
    3. Non mais j'avais bien compris, c'est juste que le ton de l'article tourne à la généralisation et me paraît un peu réducteur, voilà tout.

      Au fond, je ne suis pas si certaine que vous qu'il y ait autant de gens qui se prétendent vraiment écolos et qui agissent ainsi.

      Je crois qu'on en est tous à essayer de faire des petits efforts, tout en sachant qu'à côté, nos défauts de consommateurs reprennent le dessus...

      (pour les couches, je me suis renseignée, si tu les achètes d'occaz, tu les rentabilises hyper vite ! ^_^)

      Supprimer
    4. Je ne pense pas que Catwoman généralise. Elle vise certaines personnes de sa connaissance et oui, un peu plus généralement, ceux qui gonflent les autres à coups de "HAAAANNNNN!!! Tu mets des Pamprout sur les fesses de ton gamin! c'est maaaal!!!!!"

      (et perso, le mien est en couches lavables et je ne saoule pas mes proches parce qu'ils ne font pas pareil. ;)
      )
      Catwoman : pas d'adoucissant avec les couches malheureuse! Ça peut enlever le coté imperméable! XD
      Sinon, pour la conso d'eau et d'électricité, elle est quand même moindre que celle nécessaire à la fabrication des jetables, à ce que j'ai lu, qui était surement très partial puisque pro-lavable. ;)

      Supprimer
    5. En m^me temps , pour habiter en grande banlieue parisienne, j'en connait pleins des gens comme ça...

      Supprimer
    6. La Farfa : Excuses moi ! Je ne savais pas !!!

      Supprimer
  8. Perso, je ne me dis pas écolo. Comme je le dis souvent: Je suis écolo pour ce que je veux bien ce qui résume en fait ton billet! Mais effectivement, pour exemple, je refuse de passer le permis. Ok...mon lieu d’habitation fait que forcément il se choisi en fonction de cet "handicap" mais bon...je cours, je marche chuis fière de mon moyen de transport! :D Mais je ne refuse pas de passer mon permis par soucis d'écologie. Après, j'ai allaité, durant 6 mois...je n'ai jamais pensé au fait que ça pouvait être écolo! Je me disais juste que c'était mieux pour le bébé en fait.. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai allaité 13 mois parce que c'était ma façon à moi d'être très mère poule ;-)

      Supprimer
  9. Je trouve que tu généralises... Vision assez réductrice des "écolos".

    Pour moi, il existe très peu de "vrais écolos", justement parce que si tu veux vivre 100% dans le respect de la planète, c'est hyper dur.

    et puis, chaque petit geste compte pour notre planète et chacun fait ce qu'il peut et ce qu'il veut surtout.

    PS: j'utilise des couches jetables et j'achète peu de bio. Je ne me sens donc pas visée par ton article mais je le trouve agressif et injustifié envers les gens qui prônent les valeurs écologistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, ce sont ceux là qu'on voit.

      Je sais que chaque petit geste compte pour la planète mais, quand tu as la possibilité, de par ton travail d'agir et que tu ne le fais pas (parce que ce sont des exemples vus au quotidien dans cet article), peux tu faire la morale aux autres ?

      Supprimer
    2. je comprends mieux que tu parles de ces gens-là, on ne le ressent peut-être pas assez dans ton article car tu parles aussi des femmes qui utilisent des couches lavables, etc. C'est pour cela que je parle de généralisation.

      De toute façon, tu auras toujours des gens qui feront "mieux" que toi et qui seront là pour te faire la morale, que ce soit l'écologie ou autre chose... C'est malheureusement la réalité de la mentalité de beaucoup de gens...

      Supprimer
    3. Je suis d'accord avec Emilie, je trouve votre article fort agressif envers des gens qui font quand même des efforts (que ce soit vraiment dans ce but ou non) pour que l'environnement soit moins vite dégradé.
      Et ça, c'est toujours bon à prendre.
      Vous parlez d'alcool, mais tous les écolos n'en boivent pas, de même pour la viande. Par ailleurs il existe une filière bio pour le vin, et l'élevage respectueux des animaux (pas assez répandu mais quand même)
      Pour les couches lavables, ça pollue quand même moins que les couches jetables...
      Il est évident qu'on peut difficilement vivre sans avoir un impact néfaste sur la planète, mais quand certains font des efforts, pourquoi leur tirer dessus ?
      Personne ne vous oblige à faire de même !

      Supprimer
    4. C'est bien parce que certains veulent obliger les autres à faire de même que c'est énervant. Et heureusement que tout le monde n'est pas comme ça. ;)
      Moi, j'ai vu un marchand de couches lavables engueulé ma mère parce qu'elle n'a pas été convaincue par son speech. A vous dégouter des lavables, et pourtant, mon fiston ne porte que ça.
      De ce que j'ai compris de l'article (Cat, tu me corriges si j'ai mal compris) elle vise surtout des gens qui critiquent les autres, mais sans rien faire de leur coté, où presque.

      Supprimer
  10. je suis entièrement d'accord avec toi Catwoman ... en fait j'essaie de faire des gestes au quotidien comme le tri, acheter du bio (alors que je sais pertinemment que c'est du marketing mais je me dis que peut-être ça pousse à faire de l'agriculture de plus en plus raisonnée), des produits écolo etc. Je ne supporte pas de voir des gens qui mettent dans la poubelle de tri des trucs qui n'y vont pas mais je ne fais pas la morale ! j'essaie de me donner bonne conscience mais je suis vite abattue quand je vois que ceux qui ont le pvr (ceux que tu cites dans ton post) ne font rien ! (que ce soit les politiques, les industriels etc.). Et c'est vrai que ceux qui se la jouent écolo pr se donner un style et qui abusent de toutes les nouvelles technologies c'est juste risible ... le problème c'est qu'on rit jaune ... ensuite je crois que les gens qui ont lu ce post et qui se sentent agressés ne l'ont pas compris ... tu ne critiques pas celle qui ne veut pas la péridurale ou celle qui met les couches lavables par choix, par préférence mais l'attitude globale de certains et leurs contradictions ! je ne cuisine que des légumes bio à romane, je trie mais je ne gonfle pas les autres car justement j'ai conscience que je roule en bagnole (de tte façon je n'ai pas le choix) que j'ai 2 ordis, un portable et que j'utilise bcp trop de coton pr nettoyer le cucul de bébé alors qu'il n'y a rien de pire comme agriculture que le coton qui bouffe des tonnes d'eau ! mais je ne me sens pas agressée car j'ai compris le fond de ta pensée et surtt de ton coup de gueule que je partage of course !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Babidji : comme d'habitude, nous sommes d'accord ! Après, la différence entre toi, Mow, La Farfa, quelques autres (je n'ai plus tous les noms en tête, désolée) et celles qui se sont senties agressées, c'est que vous, vous me connaissez et vous n'êtes pas arrivées sur le billet par le hasard d'une Une.

      Supprimer
  11. Je trouve ce billet...complètement réducteur, moralisateur pour le coup et caricatural
    Non, je ne suis pas une andouille moralisatrice!!!
    C'est quoi cette violence!!
    Je ne veux pas l'être moi même mais là...

    J'allaite parce que JE trouve mon compte, je peux le faire, je trouve ça plus pratique, plus économique...bref ça me correspond!!
    J'utilise des couches lavables parce que je ne tiens pas à mettre sur les fesses de mon Loulou du pétrole...et que là aussi JE trouve mon compte tant sur le plan pratique que financier...oui il faut de l'eau pour laver les couches lavables mais il en faut beaucoup aussi pour fabriquer les couches jetables...

    Mais je te rassure, j'ai tout de même qq jetables en cas de nécessité absolue, je donne du lait quand je m'absente mais je ne vote pas Eva Joly ni roule à vélo...pas pratique avec 2 enfants;-)

    Bref, toute action que l'on fait à un impact sur l'environnement mais si on peut le minimiser, je suis preneuse...

    Ce n’est qu'une toute petite goutte, je le sais très bien mais je me contente déjà de ça...pourquoi dénigrer les gens qui font des efforts...nous n'avons qu'une seule Terre...
    Je ne suis pas bobo et surtout, je ne fais pas la morale...
    je me garde bien de le faire!!

    Déjà que le rôle de maman est difficile, si en + on se "tire dessus" à coup de bib et de couches, c'est pas Joly Joly!!!

    voilà pour mon humeur;-(((
    Sans rancune!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, j'arrive enfin à me remettre du fou rire pris sur le jeu de mots (je le retiens celui-là !).

      Cet article est un article d'humeur faisant suite à "quelques" agacements engendrés par certains collègues ...

      Je ne critique pas faire des petits gestes mais je critique faire ces petits gestes et, dans le même temps, laisser passer de grandes horreurs comme on peut en voir. Parce que je travaille dans un service environnement et que ça me fait hurler de voir des gens qui se disent écolos, font la leçon, et, dans le même temps, laissent buser un cours d'eau ou déverser du jus de fromagerie dans une rivière sans rien faire.

      Je suis en train de rédiger un PV pour une pollution chronique qui dure depuis des années. De mon prédécesseur, utilisant les couches lavables, la seule action a été une vague réunion. C'est essentiellement ça que je dénonce dans l'article.

      Allez, merci encore pour le sourire !

      Supprimer
    2. de rien pour le jeu de mot et le fou rire...j'aime l'humour et ça détend!!!
      Je comprends bien le sens de ton billet et tes indignations au final, sur des lâchetés quotidiennes qui font qu'on ne réagit pas là où on devrait le faire.
      L'environnement et sa protection est une question essentielle et on devrait un plu plus s'en préoccuper...
      moi je fais comme je peux mais je suis loin d'être parfaite!
      Allez on se retrousse les manches (c'est déjà fait, faut que j'aille finir la vaisselle!!)et on s'unit!

      Supprimer
    3. ça ne concerne pas les gens qui font attention, ça concerne les gens qui te font la morale. Par exemple, j'ai une copine qui mets des couches jetables. Moi j'ai rien contre, juste c'es pas mon truc. Et bien elle vient régulièrement me faire la morale sur le fait que je ne me rende pas compte, moi, du mal que je fais à l'environnement; Et j'en au ras le bol! En plus, ça ne l'empèche pas deux fois das l'année de partir à l'autre bout du monde pour découvrir des endroits improbable... Pourquoi pas, mais qu'elle ne viennent pas me parler de l'environnement! Bref. L'articl n'est pas contre les gens qui font attention mais bien contre ceux qui viennent 'expliquer comment faire

      Supprimer
    4. Oui j'ai bien saisi la différence!!
      je ne viens pas faire la morale par exemple pour les couches lavables.J'utilise ces couches pour Loulou et bien, je ne vais pas essayer de convertir à tout prix mais si on me demande des infos, c'est avec grand plaisir!!
      Et on fait tous des gestes "nocifs" pour l'environnement, le tout est d'essayer d'en minimiser les impacts, on s'en portera pas plus mal!
      Essayons de se respecter les uns les autres dans nos choix, ça ira un tout petit peu mieux..!!

      Supprimer
  12. En ce qui concerne les couches lavables, je ne suis pas sûre que ça ME fasse gagner beaucoup d'argent (même si j'ai vu sur divers blogs de savants calculs pour t'expliquer que oui), mais je suis certaine que c'est vraiment mieux pour la planète. Il suffit de penser à toute l'eau et aux pesticides utilisés pour la culture du coton d'une seule couche jetable. Alors oui, je le fais pour la planète, même si certains jours la lessive de couches me saoule, et sans être un ayatollah (il m'arrive d'acheter des jetables bio :).
    Quant aux brebis malades, ils sont quand même bizarres les agriculteurs dans votre coin, en général ceux qui sont engagés dans le commerce local et/ou bio sont super attentifs à leurs bêtes.
    Votre article s'adresse sans doute à certaines personnes que vous connaissez bien, mais à le relire ce n'est pas si clair, et je comprends que des lecteurs se sentent agressés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne sont engagés ni dans du local ni du bio, ils vendent des bêtes à droite à gauche, notamment à une personne que je connais qui dit que comme ça il développe les filières locales.

      Je connais par ailleurs, pas là où je vis, des éleveurs et c'est le jour et la nuit. Je n'ai jamais vu une bête malade.

      Supprimer
  13. Je suis bien d'accord, surtout que c'est généralement ceux qui parlent le plus qui en font le moins...

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai que ce billet peut être mal perçu :) Je deteste les bobos, et je salue les personnes qui font des efforts pour la planète, on les appelle les écolos, même si on ne peut en effet pas être une personne 100% écolo, c'est impossible de ne pas du tout avoir d'impacte sur l'environnement. Il y a en effet des limites, entre le "faites ce que je dis et ne pas ce que je fais" et les personnes qui essayent d'aider à faire comprendre en communicant sur les problèmes environnementaux et l'impacte que nos gestes anodins ont. J'espère ne pas être une moralisatrice et saouler les gens avec ma manière de penser, d'ailleurs la plupart des gens que je coutoient ne savent pas forcément que je suis écolo (même si je n'aime pas ce mot parce que comme tu l'as bien souligné, on ne peut pas tout faire de manière écologique).
    Après la question est : à partir de quel moment on peut se nommer écolo? Faut-il ou pas se nommer écolo? Est-ce une insulte envers les autres personnes ou un titre vu comme si on se prenait pour des personnes supérieures parce qu'on fait des efforts et qu'on se nomme écologiste? Je ne pense pas ;)Je ne me la pète pas, j'ai même d'ailleurs encore du mal à dire que je suis "écolo" (d'ailleurs ça fait bizarre), mais je pense que c'est le nom...
    Après, personnellement je comprends ton coup de gueule, parce que c'est honteux que des personnes dans des métiers qui se veulent être respectueux de l'environnement ne le soit pas eux même ! Ces personnes sont un vrai, poison pour l'écologie, la vraie. J'aime pas les belles paroles, j'aime l'action. L'action après peut être différente pour chacun aussi. J'essaye au mieux pour ma part informer sur internet, je n'impose à personne de me lire, et j'essaye de trouver des solutions.
    J'espère que la haine ou l'incompréhension envers les écolos disparaîtra un jour, ainsi que les faux écolos et les beaux parleurs :)
    Merci de respecter les gens qui font des efforts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce long commentaire. J'en avais déjà parlé dans un article il y a fort longtemps (6 mois à peu près) de ma conception de l'écologie. J'aurais peut être dû remettre un lien vers cet article mais je ne pensais pas être autant lue pour ce pavé et que ce seraient les copines qui viendraient, je ne voulais pas refaire la leçon.

      On a du mal à se dire écolo à cause de ces gens qui discréditent totalement la protection de l'environnement.

      Je crois que je vais refaire un article sur le sujet, à tête reposée, ce soir ou demain expliquant d'où vient cet agacement profond et cette déception ...

      Supprimer
  15. Ce billet montre à mon sens comment les français sont ambigus face à l'écologie. Moi je suis franco-allemande, j'ai les deux nationalités, j'ai passé la moitié de ma vie en Allemagne et c'est très intéressant la différence entre les deux pays.

    En France on se revendique écolo, on insiste sur ses efforts, "je vais en vélo au travail, j'achète bio, j'achète local etc.."
    En Allemagne, la plupart des gestes basiques comme le tri, acheter local, utiliser moins de produits chimiques notamment dans les cosmétiques et les produits ménagers, tout ça c'est devenu normal. On ne le remarque pas, c'est juste évident. Utiliser son vélo le plus souvent quand on peut. On est moins "moralisateurs" je crois, moins "bobos".

    Par contre le principe je suis écolo donc je vote Eva Joly, si je ne vote pas comme ça je ne suis pas vraiment ecolo, je pense que c'est assez stupide. On vote pour un programme en entier, pas juste la réputation du candidat ou du parti. Certes Eva Joly vient d'un parti qui axe sa politique sur l'écologie. Mais tous les partis l'ont pris en compte. Et il y a plus urgent.
    Bien sûr l'écologie doit passer par les industriels et les politiques mais on peut aussi agir à son niveau sans en devenir moralisateur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Eva Joly, je n'ai pas voté pour elle à cause du parti qu'elle représentait.

      Ce que tu dis est très juste et j'ai eu l'occasion de le constater sur des foires bio et environnementales.

      Supprimer
  16. Très bon article. Il remet un peu les choses à sa place! merci

    RépondreSupprimer
  17. Comment tu t'en es pris plein la tronche ma pauvre! C'est ça de faire des billets polémiques! Nan sans déconner, moi j'avais tout lu et bien compris que tu parlais d'un collègue. T'as même pas à te justifier moi je trouve. Après, je ne vois pas où c'est réducteur et moralisateur. Qui se sent morveux se mouche comme on dit. Et en même temps, tu as tellement raison! Les ayatollahs de l'écologie me font hurler de rire. Tu trouveras toujours l'exception du "oui mais moi je suis pas comme ça", faut arrêter. Les gens se donnent bonne conscience en mettant des couches lavables à leur môme? Grand bien leur fasse. Moi, avec le boulot que j'ai, la maison, mon mari, les enfants, les loisirs, les potes, ben j'ai autre chose à foutre que de laver des couches. Je suis sûre dans ce cas que ces femmes utilisent des serviettes hygiéniques lavables et des tampax home made en chanvre alors?
    Tout le monde pollue, tout le monde consomme, d'une façon ou d'une autre, sauf que tout le monde n'a pas les mêmes limites. On a l'écologie qui nous arrange et ça c'est bien faux-cul. Alors je le répète, si on veut vraiment être écolo, ben on est mort, parce que vivant, on pollue. Et surtout on arrête de faire la morale au voisin qui ne trie pas ses poubelles pendant que Monsieur Total s'engraisse en polluant les océans en toute impunité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi faut-il toujours opposer les gens ? Ceux qui lavent leurs couches n'ont forcément de pas de vie sociale ni professionnelle ? Essayer de faire quelques gestes pour l'environnement c'est être le mal incarné ? Quelle ouverture d'esprit...

      Supprimer
    2. Marilou.

      Honnêtement, quand j'ai écrit l'article, je me suis défoulée d'un trop-plein d'agacement. Je ne pensais pas faire un article polémique, je ne pensais pas qu'il serait en Une. Les gens n'ont pas du bien voir la catégorie dans laquelle il était publié ("Humeur") : je ne suis pas allée le mettre dans "Écologie" ... Après, il fallait bien que ça arrive un jour ;-) J'ai cherché la merde il y a quelques semaines sur la grossesse et l'alcool, j'ai pas trouvé. J'ai réussi, sans le faire exprès, avec l’Écologie !

      Supprimer
    3. Les pavés c'est ça! Je suis désolée :/ Faut dire c'est vrai que c'est con! Ils avaient pourtant plus de marge avec la grossesse et l'alcool!!!

      Supprimer
    4. Sur le moment, j'ai été un peu sur les fesses par l'ampleur que ça a pris mais maintenant, j'en ris ;-)

      Supprimer
  18. Je trouve ce billet incroyablement simpliste et réducteur. On ne peut pas généraliser l'action d'une ou deux personnes à un groupe.
    Taper gratuitement sur les gens, c'est stupide et pas constructif. Autant s'abstenir dans ce cas là.

    RépondreSupprimer
  19. Très bien dit. J'ai toujours été choquée par l'indifférence des écologistes les plus voyants (parce qu'il n'y a pas qu'eux, heureusement) pour la cause animale et la préservation de la faune. Tes exemples sur les moutons et les rivières sont criants de vérité.
    J'ai connu une "bobo-écolo" qui disait sans gêne : "je pourrais m'enchaîner à un arbre pour qu'on ne le coupe pas, mais les animaux je m'en fous"...

    RépondreSupprimer
  20. Il y a unê espece de non sens avec le mot Bobo aujourd'hui, qui ne veut rien dire et qu'on colle a tout le monde comme une insulte...
    Moi par exemple je suis qualifiée de bobo parceque je gagne bien ma vie (oui je suis ingénieure mais on ne me l'a pas donné mon diplome loin de là), que je consomme des restos/voyages/fringues(je paye des impots aussi c'est dingue non!), que je fais certaines de mes courses en biocop (je suis intolérante au lactose),que je prefere consomer local (plutôt faire vivre l'agriculteur à coté plutôt qu'à lautre bout du monde, comme ça mes impots serviront peut être à creer plus de creches et pas à payer son chomage...) bref la liste est longue! Je comprends bien que tu t'en prend à qqun de précis mais juste arrêtons les amalgames (j'ai l'impression de lire un discours de Marine Lepen anti-bobo..)
    Alors oui je suis une bobo de merde mais je fais marcher l'économie et je paie mes impots (sans tricher et sans rechigner) alors j'en ai un peu marre de me faire qualifier de bobo comme d'une insulte à tout bou de champs.. Non être bobo c'est pas horrible!

    RépondreSupprimer
  21. [Mode Huile sur le feu ON]

    Faut reconnaître que ton article aurait pu être écrit par un industriel anti-écolo forcené.

    Moi j'adore et j'adhère !

    Mais je ne suis absolument pas certain que c'était l'objectif recherché ;-)

    [OFF]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée, ce n'est pas un industriel anti-écolo forcené, juste une écolo déçue des écolos ... Ça peut être quasi aussi virulent.

      Supprimer
  22. J'ai lu je ne sais plus où que si tout le monde se mettait au bio, il n'y aurai plus rien à manger sur terre d'ici 20 ans.

    Côté écolo, je me contente de trier mes déchets et de recycler ce que je peux (sacs, pots en verre, vieux vêtements, etc)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, j'avoue que j'ai des doutes : ça n'a pas été écrit par l'industrie agro-alimentaire (Monsanto et consorts) par exemple ?

      Supprimer
  23. Je viens de tout lire! Alala terrible comme les gens oublient qu'un blog est avant tout un lieu d'expression! Ce n'est pas un magazine! On y parle de nous et en général des gens que l'on côtoie.
    Je pense que les personnes qui ont critiqué ce billet on des convictions vachement vacillantes pour tirer à boulets rouges sans même prendre le temps de comprendre...
    Bisous Cat!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, oui, un blog c'est un lieu d'expression personnel et là, ils ont oublié et lu en diagonale.

      Bisous ma canette

      Supprimer
  24. eh j'arrive un peu tard, non? Pas grave, je suis là c'est le principal... ;-) Moi je préciserais une chose : ce que tu dis dans ton article est une vérité générale. Le problème à l'heure actuelle, c'est le manque de cohérence dû à la paresse intellectuelle. Il faut beaucoup réfléchir quand on choisit d'adhérer à un mode de vie, et l'écologie en est un. Ils font peut être des erreurs, les écolos-bobos, mais une chose est certaine : ils essayent! A côté, combien n'en n'ont rien à faire de leur voisin, de la nature, de la planète? Mais tu peux les aider à prendre conscience de leurs incohérence en les pointant du doigt... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, ceux dont je parle, il faudrait les mettre au travail sérieusement et, là, ce n'est pas le mien !

      Supprimer
  25. Un peu tard pour le sujet ma franchement, j'en connais qui se la joue bio et qui tris même pas leurs déchets !!!!! De qui se fout on !!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?