Rouge

Goldman avait écrit cette chanson en hommage à ses parents, déçus du communisme. Aujourd'hui, au lendemain de la victoire de la gauche, je la dédie à mes parents, déçus de son passage au pouvoir, de Mitterrand.




Y aura des jardins, d'l'amour et du pain
Des chansons, du vin, on manquera de rien
Y aura du soleil sur nos fronts
Et du bonheur plein nos maisons
C'est une nouvelle ère, révolutionnaire

On aura du temps pour rire et s'aimer
Plus aucun enfant n'ira travailler
Y aura des écoles pour tout l'monde
Que des premières classes, plus d'secondes
C'est la fin de l'histoire, le rouge après le noir

On aura nos dimanches
On ira voir la mer
Et nos frères de silence
Et la paix sur la terre
Mais si la guerre éclate
Sur nos idées trop belles
Autant crever pour elles
Que ramper sans combattre

Y aura des jardins, d'l'amour et du pain
On s'donnera la main tous les moins que rien
Y aura du soleil sur nos fronts
Et du bonheur plein nos maisons
C'est une nouvelle ère, révolutionnaire

Un monde nouveau, tu comprends
Rien ne sera plus jamais comme avant
C'est la fin de l'histoire, le rouge après le noir


Je ferai un article plus posé, plus réfléchi demain. Aujourd'hui, malgré mon statut de feignasse fonctionnaire, je bosse et je compte bien en profiter pour abattre du taf !

Commentaires

  1. J'aime cette chanson, j'aime Goldman et j'aime aussi être une fonctionnaire qui a la chance de ne pas bosser aujourd'hui ... (honte sur moi ?) !
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honte de quoi ?

      Profites bien de ton pont !

      Bises

      Supprimer
  2. Je ne suis pas fonctionnaire, ni feignasse, mais je me réjouis avec toi de cette victoire. ;-)

    Socialiste depuis toujours car persuadé que la liberté ne doit pas empêcher solidarité ni équité ! Ça ne sera pas simple, mais certainement plus sérieux qu'avec Sarkozy qui a voulu jouer au Super Héros pendant 5 ans et qui a perdu.

    La grande différence par rapport au 10 Mai 1981 c'est que les gens n'ouvrent pas leurs fenêtres ce matin en se disant: "Alors. Il est où le changement ?" mais plutôt: "Ouf ! Un peu d'air !"

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens pas du 10 mai 1981 mais je pense effectivement que c'est tout à fait l'état d'esprit d'aujourd'hui : "Ouf ! Un peu d'air !"

      Après, on verra bien.

      Bonne continuation à toi aussi

      Supprimer
  3. tu le sais je suis centriste ... même de ceux qui tombent habituellement plus facilement du côté droit genre parti radical ... mais quand même heureuse que le n'importe quoi et la course à la haine ne l'aient pas emporté ! forcément je flippe un peu de l'arrivée de hollande vu la situation, non pas à cause de lui mais juste parce qu'il débarque dans une sacrée panade et qu'il va vite déchanter ! j'espère qu'il sera à la hauteur mais honnêtement j'ai plutôt confiance ! à suivre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais tes opinions et je les respecte. Mais ce que je sais surtout, c'est qu'au delà de ces divergences, nous avons des valeurs communes que sont la tolérance et le dégoût de la haine.

      C'est en cela que je me réjouis de la victoire de Hollande. Il ne correspond pas à mes idées (trop à droite à mon goût) mais a le mérite de ne pas avoir fait la course sur les thèmes du n'importe quoi et de la haine. Après, je lui souhaite bien du courage parce qu'il va en avoir besoin.

      Supprimer
  4. J'adore cette chanson!!!!! Tu connais mon point de vue, et je peux te dire que j'ai beaucoup pensé à mes parents hier soir, qui auraient bu un coup avec moi pour fêter les résultats!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette chanson est splendide ...

      C'est clair que dans des moments pareils, ils doivent encore plus te manquer que d'habitude.

      Bises

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?