Eduquer ou surveiller, telle est la question

"Un enfant, ça se surveille", "Mais quelle bande d'inconscients, ils ont lâché des yeux le gamin pendant un dixième de seconde !". Bien, sûr, à ces gens-là, ça n'arriverait pas que leur enfant échappe à leur surveillance puisqu'ils savent à chaque seconde ce qu'il fait. Ces gens là ne se retrouveront jamais dans les faits divers

Mouais.

En tout cas, toi, parent lambda, quand tu lis ça, tu as le choix entre :
  • entrer en dépression parce que vraiment tu es le pire des parents parce qu'il t'arrive de ne pas avoir les yeux dessus
  • et râler devant tant de bêtise, te dire pourvu que les parents concernés ne tombent jamais sur ce ramassis de saloperies.
Non parce que franchement qui peut dire en toute bonne foi que son enfant est surveillé 24h/24, 365 jours par an ?
Pas moi. Moi, il m'arrive d'aller aux toilettes, de dormir, d'avoir besoin d'aller au jardin/poubelles/jenesaisquoi quand je suis seule avec Batgirl et elle ne me suis pas toujours ... Encore quand elle avait 2 mois, qu'elle ne se déplaçait pas (à 3 mois, elle roulait sur elle-même), on pouvait s'absenter sans risque d'une cagade. Mais depuis, ce n'est plus le cas. Et cette année, elle a échappé à notre surveillance. Et pourtant, je n'ai pas l'impression que ni Batman ni moi n'ayons fait preuve de négligence.

Laissez-moi vous raconter.

Nous venions d'arriver au camping. Batman installait la tente pendant que je m'occupais de Batgirl. Elle a fini par plus ou moins aider son père et moi je fus prise d'une envie urgentissime. Je dis donc à Batman que je dois m'absenter et que je lui laisse la gamine. Il répond qu'il n'y a pas de problème (il m'a donc entendue). Je m'absente donc et quand je sors des toilettes, que vois-je ? Une Batgirl qui se dirige toute seule vers l'aire de jeux, fort satisfaite d'elle-même. Son père n'est pas avec, il est loin derrière, les sourcils froncés : elle lui a échappé alors qu'il rentrait 2 minutes dans la tente pour finir de l'installer. Je récupère la gamine, son père nous rejoint et l'a dispute puis il va finir la tente et je vais avec la gosse aux jeux.
Une fois calmées, après avoir joué un petit moment, je la prends sur les genoux et lui parle. Je lui explique pourquoi Batman était en colère, qu'il ne faut jamais se barrer comme ça, le danger (la mauvaise rencontre dans un camping me fait flipper) (je ne suis pas du genre à voir des psychopathes partout à part dans les campings) et que de toutes façons, elle est trop petite pour aller aux jeux toute seule.


A travers cette anecdote, je ne veux pas me poser en donneuse de leçons et dire que c'est la seule et unique méthode qu'il faille employer tout le temps, avec tous les enfants. Pour les parkings, je lui ai fait comprendre plus jeune qu'elle devait TOUJOURS donner la main dans les endroits où il y a beaucoup de voitures par une tape sur la couche.

Je dis juste que c'est la meilleure méthode à employer avec une enfant comme Batgirl.

Par contre, ce que je dis aussi, c'est que je pense qu'il est impossible de surveiller tout le temps un enfant et que, même si c'était faisable, ça ne serait pas bon pour lui. Alors, il faut juste adapter son éducation.

On les met en cage pour les protéger de la vie ?


Et vous, qu'en pensez-vous ?

Commentaires

  1. Mais tout à fait! On ne peut pas avoir l’œil à chaque seconde sur eux! C'est humainement impossible! Heureusement, dans 99,99% des cas, il ne se passe rien. Et tu auras beau te dire que tu les surveilles à mort, ils trouveront toujours une façon de tromper ta vigilance. Mais comme tu dis, la méthode employée avec Alienne, ben c'est ce que tu peux faire de mieux. Le nombre de parents aussi qui nous accusent de défaut de surveillance à l'école dès que leur mouflet s'écorche le genou!
    Je suggère donc la cage et les entourer de papier bulle pour éviter les accidents.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans une école, il y a grosso-modo un adulte pour plus de 20 enfants, ce n'est juste pas possible de tous les surveiller comme le lait sur le feu pendant la récréation. Ils accusent de défaut de surveillance pour un genou écorché que diraient ces gens si comme mes parents, ils récupéraient leur gamin avec un bras/une main cassé(e), un seau en bois pris dans la tronche et j'en passe et des meilleures ? Un enfant, ça vit, ça joue et ça chahute, c'est normal.

      Tu as raison, il faut ajouter du papier bulle, on ne sait jamais !

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec ta façon d'aborder les choses. J'essaie aussi de faire pareil avec Louise. Elle comprend bien les choses, alors je m'attelle à tout lui expliquer.
    Belle soirée Catwoman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand ils comprennent, c'est sans doute la meilleure méthode d'expliquer.

      Bonne journée Soizic

      Supprimer
  3. oui tu as raison mais tout dépend où on se trouve aussi je pense. Si c'est chez soi et selon son âge, effectivement faut lui apprendre aussi à pouvoir être un peu seul sans avoir l'oeil dessus forcément. moi j'ai alors des oreilles au radar lol c'est une façon de leur faire prendre conscience qu'on a confiance en eux, et qu'ils prennent confiance en eux aussi. 9a s'appelle l'indépendance, l'autonomie (approprié aux âges et selon notre façon de voir les choses et nos enfants bien sur)
    par contre je vois parfois des personnes laisser leur enfant tout seul dans la rue, à un petit âge, et je ne comprends pas bien. Après chacun fait ce qu'il veut, je ne juge pas, c'est juste que moi j'aurais du mal je pense.
    très bon article bises ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est question de dosage en fonction de l'âge. Je ne dis pas que je laisserais traîner ma fille de 3 ans dans la rue. Par contre, je sais que quand elle sera plus âgée, je la laisserai volontiers jouer, même tard, dans le village. Et qu'on ne me dise pas qu'un village ce n'est pas dangereux : peut être moins de risque de mauvaise rencontre ou de voiture mais il y a d'autres dangers (mauvaise chute, la rivière, etc.)

      Supprimer
  4. Comme Dory l'a si bien dit:
    Bha si tu fait en sorte qu’il ne lui arrive jamais rien, il risque de ne jamais rien lui arriver... Il va s’ennuyer le petit Harpo !

    Pas de bêtises, pas d'apprentissage de la vie ^^"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair qu'on apprend aussi en se trompant et en faisant des bêtises !

      Supprimer
  5. C'est clair que c'est mission impossible la surveillance 24/24. En plus, je ne suis pas sûre que de la sorte les enfants puissent grandir et acquérir leur indépendance.
    Par contre, je suis désabusée quand j'entends que certains enfants hauts comme 3 pommes jouent à l'extérieur à 23h et qu'ils leur arrivent les pires accidents. Et là il ne s'agit plus de les quitter des yeux une seconde mais de les laisser livrés à ex-mêmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais plus haut à Chanone, je pense que le leste se lâche au fur et à mesure qu'ils grandissent. Et les règles arrivent en même temps.
      Jamais la gosse ne jouera seule dans la rue/dans le village à 3 ans, même en pleine journée. Par contre en grandissant, elle sera autorisée à sortir de plus en plus seule, à condition de respecter certaines règles.

      Et je suis d'accord avec toi sur le fait que les enfants dont tu parles sont livrés à eux mêmes. Mais quand je lis un fait divers où un enfant de 2 ou 3 ans échappe à la surveillance de ses parents/grands-parents et qu'il est retrouvé par la police dans la rue. Je ne me dis pas non plus qu'il y a forcément négligence mais que le gosse a très bien pu foutre le camp tout seul.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?