La blague du dimanche matin

Le curé n'a pas d'enfant de cœur pour l'aider, mais il possède un perroquet savant qu'il a dressé pour lui donner un coup de main lors de la messe. Il le met sur un perchoir, à côté de l'autel, et le volatile place les fidèles :
- Les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite.

Mais un jour, le curé surprend son perroquet en train de faire son affaire à une poule, dans le fond du jardin.
- Créature de Satan ! Je vais t'apprendre à bien te conduire, moi !
Et pour punir l'oiseau, il lui rase la belle houppette de plumes rouges qu'il avait sur le crâne, et qui faisait sa fierté !

Honteux qu'il est le perroquet ! Et à la messe suivante, le perchoir planqué dans un coin sombre à côté de l'harmonium, il officie, tout penaud :
- Les hommes à gauche, les femmes à droite, les hommes à gauche, les femmes à droite.
Entrent deux chauves... Alors le perroquet, soudain ragaillardi :
- Et les deux baiseurs de poule, avec moi près de l'harmonium !


Commentaires

  1. Hahaha! Ma chère Catwoman, tu sembles avoir une obsession pour les perroquets!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au fait, j'ai pas compris, c'est quoi le gros mot dont tu me parles sur HC?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?