Pensées d'une authentique sudiste

L'autre jour, je me plaignais de ne plus avoir de clim' au bureau et Marilou me rappelait que dans son pays, au-delà de la limite du cercle polaire, ils avaient plus besoin de chauffage d'appoint que de clim' ... Les pauvres !

Non, sérieusement, je te plains Marilou : je ne pourrais pas vivre dans un pays comme le tien où quand il fait 25 °C, c'est la canicule ! Je suis une fille du sud, une vraie de vraie de vraie. Je n'ai pas grandi sur mon île, j'ai grandi légèrement plus au nord, de l'autre côté de la mer, dans une région où l'on place le nord à Montélimar et la limite du cercle polaire à Lyon. Au delà, on est susceptibles de rencontrer les ours polaires et les esquimaux.

Sans déconner.

La carte de France vue de chez moi ...

Mais vous ne savez pas le pire dans cette histoire. Le pire, c'est que pour travailler, j'ai dû aller vivre en Sibérie ... à Nancy !

Nancy. Nancy et sa place Stanislas. 

Nancy et son brouillard givrant.
Nancy et ses pluies verglaçantes.
Nancy et ses températures extrêmes : 1°C le matin, 2°C l'après-midi.
Nancy et ses nuits qui commencent à 4h de l'après-midi.

Pourtant on m'avait prévenue quand j'ai annoncé que j'étais mutée là-haut : "Tu verras, l'hiver, les gens marchent bizarrement, c'est à cause de la glace, il y en a minimum 5 cm par terre !". Je l'avais pris à la rigolade : les gens d'ici ont légèrement tendance à exagérer ... Ils étaient en dessous de la réalité !

Ayant fait mes études et passé 6 ans dans un autre froid pays, Grenoble, je me croyais blindée.

Naïve que j'étais.

J'ai vu là haut des choses vraiment inimaginables pour une sudiste ! Par exemple, le ciel bas en permanence l'hiver et cette espèce de chose blanche qui tombe en permanence. Au début, je croyais que c'était de la neige jusqu'au jour où j'ai compris. C'était simplement le givre qui tombait du ciel. C'est donc ça le brouillard givrant !

Non, franchement, quand je pense à ces années d'exil, je n'ai pas à me plaindre ! Ici, il fait chaud de 2 à 4 mois dans l'année, on n'a pas à se plaindre.
Ici, on peut facilement sombrer dans le prozac au bout de 3 jours consécutifs de pluie sans passer pour une extra-terrestre et sans risquer de devenir accro (ça fait depuis avril qu'on n'a pas vu de vraie pluie).
Ici, quand il y a 2 mm de neige au sol, on peut aller se recoucher tranquillement. On ne passera pas pour un tire au flanc, juste pour quelqu'un de prudent qui ne va pas se mettre en travers de la route, et on n'a pas besoin de prévenir le bureau vu que le chef en a fait autant ...

La prochaine fois qu'il y en a autant, c'est dans 30 ans !

PS : Rien dans cet article n'a été inventé ou exagéré ! C'est de l'authentique ...

Commentaires

  1. Ahhhhhh... Il a l'air bien sympa, ton pays....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est plus facile de descendre que de monter :)
      Chroniques d'une Aix-parisienne
      http://une-parisienne-en-provence.fr

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Prévoit quand même le brumisateur ça aide !

      Supprimer
  3. Excellent! Tu sais quoi? Aujourd'hui en voiture, j'écoutais la radio locale qui annonçait une alerte canicule pour le département (76) cet après-midi. On a en effet atteint péniblement 26°! Je me suis marrée, j'ai pensé à toi! Mais je suis quand même allée profiter de la plage aujourd'hui, l'eau est à 19 et c'est son maximum, elle ne va jamais plus haut. Mais depuis toute petite, je suis habituée à ça, j'aime. Pour ce week-end, on nous annonce des "fortes chaleurs". Il paraît qu'on va dépasser les 30 degrés... J'ai peur...
    Sinon l'hiver chez moi, ben t'es vraiment pas loin de la vérité. Quand il neige, presque tout le monde va bosser, parce que presque tout le monde met ses pneus neige et ça y va tranquille. Ça peut descendre jusqu'à -10 voire plus.
    Après c'est une question d'habitude, je sais que si je vais dans le sud, je crève de chaleur, je sue sang et eau, alors que les autochtones me disent qu'il fait "un peu frais aujourd'hui". En Normandie, il fait froid mais pas trop l'hiver, et chaud mais pas trop l'été, et ça me convient, un vrai climat de normand! Pt'et ben qu'oui, pt'et ben qu'non!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire aussi est excellent ma belle ! Tu l'as bien faite rire :)

      J'aime bien le climat de chez mes parents. En hiver, ça peut descendre jusqu'à -20 le matin (et c'est vrai) mais chaque fois, c'est tellement sec que ça n'en est pas désagréable : je préfère un -20 sec à un 0 humide ... En hiver, tous les matins, il gèle mais ce n'est pas rare de pouvoir manger dehors à midi en janvier ou février. J'aime ça.
      Après, comme tu dis, c'est une question d'habitudes. Je me souviens d'une nancéenne qui avait fait ses études à Avignon (vraiment pas loin de chez moi) : elle ne supportait pas le climat. Je crois que ce qui la gênait le plus, c'était la pluie : quand il pleut, tout tombe d'un coup et les rues sont transformées en torrent. Elle n'aimait pas et moi, à Nancy, je ne supportais pas que la même quantité d'eau tombe en 3 mois au lieu de 2 jours ...

      Supprimer
  4. Authentique sudiste aussi, je plussoie tout ce que tu as dit!!

    Habituée à l'éternel ciel bleu sans nuage et au bruit des cigales, j'ai du mal à concevoir qu'ailleurs quand il fait beau il y a quand même des nuages!

    RépondreSupprimer
  5. Oh tu m'as bien fait rire, tu es géniale !
    Merci pour l'excellent moment passé en lisant ton article...
    Nathalie

    RépondreSupprimer
  6. C'est rigolo parce qu'a contrario, je ne supporte pas la chaleur. Alors pour moi, Paris c'est le Sud et en général pour éviter la canicule du Nord, je m'exile tous les ans en Angleterre.
    Et cette année pour mes études, je dois déménager en Poitou-Charentes, l'équivalent du Sahara quand je vois qu'il fait 31 degrès.
    Je me sens mal à l'idée de partir vivre dans ce sauna :S

    RépondreSupprimer
  7. Comme je te comprends, et mon mari qui veut m'amener en Letonie n'importe quoi

    RépondreSupprimer
  8. Ah je me reconnais bien là !

    Quand je vivais encore en région parisienne et qu'il neigeait, cela me semblait incroyable de devoir risquer de me mettre en travers de la route pour aller bosser et en plus, tout le monde prenait le risque !

    Pour moi, ça semblait normal de pas aller bosser un jour de neige ... et bien non ! Les gens dans le Grand Nord vont bosser !

    Non mais là ... ou va le monde je te le demande !

    RépondreSupprimer
  9. Ne viens jamais à Lille. Si nous devions prendre un verre... Je bougerais !!

    RépondreSupprimer
  10. le nord pour les provençaux commence (pile) à Avignon....

    RépondreSupprimer
  11. Tu m'as trop fait rire ^^ j'habite à Lyon c'est pour ça ^^ o se croirait dans Bienvenue chez les Chtis ^^ non mais c'est sûr que ca doit bouleverser les habitudes un peu :) bonne journée!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?