L'éducation pour tous

A l'âge où dans nos pays les filles jouent encore à la poupée et commencent à se rêver en adolescentes, elle commençait à faire parler d'elle dans son pays, elle n'avait alors que 11 ans. A l'âge où dans nos pays, les adolescentes tannent pour avoir un I-Phone, sortir et pensent aux garçons, des hommes lui ont mis une balle dans la tête.

Pourquoi ? Parce que cette jeune fille a commis une erreur irréparable pour ces types, elle est allée à l'école et, surtout, surtout, a osé mener un combat. Et pas des moindre ce combat, elle a osé se positionner ouvertement, à seulement 11 ans, pour les droits des femmes et des filles, pour le droit à l'éducation.

De qui je parle ? De Malala Yousafzai, cette jeune pakistanaise de 14 ans, aujourd'hui soignée en Grande-Bretagne, après avoir reçu une balle dans la tête alors qu'elle se rendait à son école.


Et oui, les pros comme les antis (éducation des filles) (voire éducation tout court) ne s'y trompent pas : on ne sort de l'obscurantisme qu'avec une population (notamment féminine) éduquée. Alors, des fadas tuent les jeunes filles qui osent aller à l'école, brulent leurs écoles, les empoisonnent, etc.

Et quand l'une d'entre elles ose ouvrir sa bouche, comme Malala Yousafzai, ils ne trouvent rien de mieux que de lui tirer une balle dans la tête pour la faire taire à tout jamais.

Malheureusement pour eux, et fort heureusement pour elle et beaucoup de jeunes filles dans le monde, elle a survécu.

Aujourd'hui, après avoir reçu un prix national pour la paix, il serait de bon ton qu'elle obtienne le Prix Nobel de la Paix, le symbole serait magnifique et cela donnerait de l'espoir à toutes ces femmes et enfants dans le monde qui n'ont pas accès à l'école, seulement à cause d'un chromosome X en trop et d'un Y absent ...



Si vous voulez signer cette pétition, c'est par ici : http://educationenvoy.org/

Commentaires

Enregistrer un commentaire

On en discute ?