Sans regret et sans larme

Un bisou sur la joue, un "passe une bonne journée mon cœur, à ce soir" et j'y suis allée, sans me retourner et sans une seule larme. 

Et oui, depuis lundi, j'ai repris le chemin du travail sans trop forcer. Sans me forcer et sans risquer le surmenage, à 80 % et en aménageant le temps restant en profitant honteusement d'un petit avantage qu'ont les femmes qui donnent de la mamelle (l'heure d'allaitement).

Mauvaise mère jusqu'au bout de mes ongles non manucurés et même pas vernis, j'ai accueilli avec soulagement la fin de ce congé maternité. 4 mois 1/2 à la maison, c'est bien le maximum que je puisse faire. Je suis bien incapable de faire d'avantage. Et non, je n'ai pas l'impression de ne pas voir mes enfants grandir, de ne pas profiter d'eux en reprenant le chemin du travail. Ce serait plutôt le contraire : je profite nettement mieux d'eux quand je les vois le soir, le week-end et pour les vacances.

C'est comme ça. C'est mon caractère. Pourquoi je ne suis pas femme au foyer ? Parce qu'il n'y a aucune raison pour que seulement Batman ramène l'argent à la maison mais aussi, et à égalité de traitement, parce que j'en suis bien incapable.

A la maison, j'ai la déprime (et le biscuit qui va avec) facile. La désagréable impression de ne servir à rien et d'avoir une vie totalement inintéressante. La preuve, je n'arrive même plus à bloguer quand je suis à la maison.

Alors oui, sans être une accro du boulot (j'ai relativement bien décroché pendant ces 4 mois), j'étais contente et soulagée de reprendre le chemin du travail, sans une larme à part peut être de me dire que ça signifiait que mon Tout-Petit n'était plus un nouveau né et grandissait.


Commentaires

  1. Je suis comme toi ! Malheureusement, j'ai dû démissionner pour suivre mon mari et depuis je ne trouve pas de travail, j'ai l'impression de dépérir ! Ma grossesse m'a permis de penser à autre chose mais aujourd'hui, j'ai vraiment envie de trouver quelque chose, même si c'est mal payé, même si c'est à mi-temps ou en CDD ! J'aime mes enfants mais le soir et le week-end me suffit, la relation est de meilleure qualité que d'être les uns sur les autres toute la journée. L'important n'est pas la quantité mais la qualité et il n'y a rien de mieux qu'une maman bien dans sa peau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une heureuse veinarde pour ma génération : le chômage, je n'ai connu ça que quelques mois ... Je peux te dire qu'au bout de ce temps, j'étais bien contente de faire caissière !

      Je te souhaite de vite retrouver quelque chose !!!

      Supprimer
  2. je te comprends, perso, je sais que je n'aurai jamais pu être mère au foyer... ce n'est pas dans mon caractère ! tant mieux si tu vis bien ta reprise, c'est cool ! bon courage en tous les cas...

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens pour ma part du premier jour difficile puis de me rendre compte qu'on me parlait d'autre chose et ... le soulagement!!!! Bon retour au taf... Tu vas voir la déprime et le biscuit vont se calmer un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol. Je trouve que la reprise est plus facile cette fois ci que pour la grande ... L'habitude et la saison jouent sans doutes pour beaucoup !

      Supprimer
  4. C'est bien quand ça se passe comme ça...

    RépondreSupprimer
  5. Moi, je trouve ça très bien que tu reprennes à un moment où ça te va, avec des horaires qui te vont etc.
    Tu es bien dans tes baskets et c'est le principal. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une chance extraordinaire : je suis fonctionnaire. J'ai donc pu prolonger mon congé mat par mes congés annuels. Et, sans tomber dans les clichés, mais dans la fonction publique, on s'en fout royalement qu'une sous-fifre soit à 80 % et avec 1h par jour en moins ...

      Supprimer
  6. L'important est que tu fasses ce dont tu as envie et besoin. Nous sommes toutes les deux différentes, moi j'aime être à la maison mais dès qu'ils iront à l'école je pense que de bosser me fera le plus grand bien :)
    Et il y a aussi qu'avec un seul salaire, on arrive à s'en sortir, ça aide pas mal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca permet aussi de voir du monde (des adultes) et de parler autre chose que couche dodo et tétées ...

      Supprimer
  7. Je comprends ton point de vue : je ne suis pas faite non plus pour être mère au foyer. Je m'ennuie beaucoup trop : j'ai l'impression de passer mon temps à faire la bouffe et le ménage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A tel point que je ne les fais plus ... Je plains mon homme !

      Supprimer
  8. héhé bienvenue au club :-) alors comme je suis une insatisfaite maintenant que la saison est terminée (tu sais celle où je pleurais car je ne voyais plus mes filles) ... et qu'on ne reprend pas avant paques ... et ben je desespere de mes journées avec bébé et n°1 reglées au rythme des cacas, repas, douche et école gggggrrrrrrr
    si seuelment on pouvait partir 3 mois loin ahhhhhh quel bonheur :-) dans mes rêves je sais !
    bonne reprise à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je ne pourrais pas faire ce que tu fais ! Des mois intenses où je ne vois pas les monstres puis des mois entiers à les avoir plein pot, avec l'incertitude des fins de mois, je te tire mon chapeau !

      Supprimer
  9. il n'y a pas de mal, on est tous different ! c'est important que tu sois et bien pour tes enfants, ils le ressentent ! et comme tu dis tu as le soir et le week end :) epanouie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis nettement mieux et plus cool, surtout avec la grande !

      Supprimer
  10. Tant que mes enfants sont petits, je resterais bien à la maison, moi...mais en mai ça sera mon tour de retourner au charbon!

    RépondreSupprimer
  11. P'tain, on est vraiment pareilles! Bonne reprise!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?