Lettre à toi, futur touriste en Corse

Ami touriste,

Toi qui t'apprêtes à venir passer de superbes vacances en Corse, en tant qu'habitante, j'ai deux trois mots à te dire. Oh, rien de bien méchant, juste des petites mises aux points qui tombent sous le coup du bon sens mais qui ne l'étaient pas pour nombre de tes prédécesseurs. Si tu les suis, nous t'en serons tous très reconnaissants !

Non, parce qu'en fait, nous n'avons rien contre toi, ami touriste, bien au contraire : tu fais vivre nombre d'entre nous (même moi qui suis fonctionnaire, c'est pour te dire !). Oui mais voilà, il faut avouer que ce n'est pas toujours évident de vous "supporter". Il faut te mettre à notre place aussi : nous sommes même pas 300.000 à vivre sur notre île et, chaque année, vous êtes près de 5 millions à venir profiter de notre magnifique île, de mi-avril à mi-octobre ... Je pense que si c'était chez toi, ce serait difficile pour toi aussi !

Alors, si tu appliques ces quelques règles de savoir-vivre pendant ton séjour, nous t'en serons immensément reconnaissants.

Sur la route, laisse passer le corse pressé ...
Oui, sache-le, ami touriste, contrairement à ce que tu penses, un corse peut être pressé, surtout quand il rentre du travail, surtout quand il a un volant entre les mains. Oui, nous, nous ne sommes pas en vacances et n'avons pas de temps à perdre à rouler à 50 là où nous pourrions avancer à 100 ... Mettre 3h pour joindre Ajaccio à Sartène ou passer les calanches de Piana (10 km de route), ça va quand on découvre comme toi l'Île mais nous, ça nous saoule profondément !
Je comprends que la route, avec tous ses virages te stresse. Je comprends que tu sois en vacances et pas pressé. Je comprends que tu découvres et admires les paysages. Mais, je t'en supplie : comprends que moi, je bosse et je n'ai pas franchement envie de doubler mon temps de trajet !
Alors, s'il te plait, si tu vois dans ton rétroviseur, une voiture qui te suis de prêt, qui aimerait avancer plus vite, pousses toi, mets ton cligno et laisse la passer ...

Si tu me laisses passer, je n'aurai pas besoin de te doubler et te stresser !
Dans les villages, ralentis ...
Oui, je sais, c'est un peu contradictoire avec ce que je viens de te dire (on est toujours pressés et on roule vite). Mais alors te voir continuer à la même allure dans nos villages, ça me fout les glandes sérieux ! Pourquoi ? Tout simplement parce que les routes y sont étroites et que nous n'avons pas de trottoirs. Tu te traînes sur les routes, pourquoi ne fais tu pas attention à nos enfants ? Quand je me promène dans mon village avec ma gamine de 3 ans et ma poussette, tous les corses ralentissent en passant à côté de nous alors pourquoi toi, tu continues à la même vitesse ? Pourquoi dois-je mettre la poussette en travers de la route pour protéger ma gamine et t'obliger à ralentir ? Tu aimerais toi que des gens ne ralentissent pas quand ils passent à côté de tes gosses ? Non ? Ben nous, c'est pareil ! Nous sommes des êtres humains comme toi, pas des sauvages !
Sous les roues des bécanes ... Y a du sang répandu ... C'lui des quelques sauvages ... Qui ont voulu traverser ... Les rues de leurs villages ... Quand vous êtes passés

Si on discute, prends ton mal en patience ...
Oui, il arrive (notamment dans les villages) que les gens s'arrêtent sur la route quand ils croisent une connaissance et tapent la discute. Alors là, un conseil : prends ton mal en patience, ne klaxonne surtout pas ! Et tu verras, les gens s'enlèveront d'autant plus rapidement que tu es resté sage et courtois (tu n'es pas pressé sur la route en général ? Alors là non plus tu ne l'es pas !) et ils te feront peut être même un petit signe de la main !

Viens à la plage à partir de 10h30 / 11h ...
Comme ça nous aurons pu un peu en profiter sans être serviette sur serviette, quand c'est le super pied (mer calme et chaude, air frais). Ou alors, si toi aussi tu veux profiter des meilleures heures, ne vient pas te coller à notre serviette alors que la plage est vide ! C'est extrêmement agaçant ...
Bon, si tu respectes ces points, que tu ne nous prends pas de haut, que tu ne sors pas tous les clichés véhiculés sur les corses et la Corse, que tu n'exposes pas trop ta peau blanche brulée par les coups de soleil en ville et, surtout, que tu n'achètes pas de saucisson d'âne (l'âne ne se mange pas en Corse), alors, tout devrait bien se passer !


Commentaires

  1. Mouahahaha!

    Bon, le jour où on se décide à venir découvrir la corse, je vais te demander un coaching perso à l'avance moi. ;)

    (t'as des règles de bonnes conduites pour le plongeur amateur?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ayant pas trop le pied marin et encore moins le nez sous-marin, je suis désolée mais non, pas de règles pour eux, désolée ;(

      Supprimer
  2. ^^

    Effectivement, quand j'ai conduit en Corse il y a 2 ans, j'avais bien remarqué que les locaux étaient bien plus à l'aise dans les virages, j'avais pris l'habitude de les laisser passer (comme ça tout le monde est moins stressé ^^)
    J'ai adoré la Corse et les corses, tellement, qu'un vieux monsieur avec qui on avait sympathisé sur la plage nous avait emmené à la pêche sur son bateau <3
    Mais à te lire, j'ai l'impression qu'il y a quand même une palanquée de gros blaireaux qui débarquent chez vous, et ça me fait bien de la peine :/

    (et merci @Annouchka de m'avoir fait découvrir ton blog :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a 5 millions de touristes par an, mis bout à bout toutes ces petites choses sont parfois exaspérantes !

      Supprimer
  3. J'adore ton article, je suis niçoise d'origine et je suis souvent allée en Corse, enfant, ado et même récemment :D
    Le mieux, c'est quand meme ceux qui achetent le saucisson d'ane ^^

    Mag
    www.lemagalire.Fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le saucisson d'âne c'est la cerise sur le gâteau ! Les Corses ont du mal avec ça !!!

      Supprimer
  4. Ca se rapproches un peu de la montagne pour le premier point. C'est même la même chose pour aller souvent dans les Alpes ! Mais en fait, tout me semble logique dans tes règles ^^. Peut être qu'un jour j'irais en Corse, mais assures toi que je respecterai tous ces points =P.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, tout est applicable partout ...

      Supprimer
  5. Et si le corse klaxonne après t'avoir dépassé dans la montagne, c'est pour te dire merci, pas pour t'engueuler, on n'est pas à Paris ;)

    RépondreSupprimer
  6. Ahahah j'adore!! Surtout le passage de la plage vide. Je fais les saisons et Corse et mon seul plaisir c'est mettre mon réveil plus tôt pour profiter du sable encore frais, le matin. Y'a personne à part un blaireau qui vient se coller à moi! Blaireau va!!
    J'ai hâte d'arriver. Vivement le 26 :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a toujours un blaireau pour venir poser sa serviette à côté de la tienne ! Et ce ne sont pas que les touristes ...

      A bientôt !

      Supprimer
  7. Ne prends pas ce message à mal; mais j'ai déjà travaillé en Corse pendant un été, cette expérience m'a quelque peu donnée une mauvaise image de votre île.

    Je suis d'accord que les touristes doivent prendre soin de la Corse et respecter certaines règles mais il serait intéressant que les Corses démontrent plus de respect pour leurs touristes également et surtout quand ils viennent "du continent"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne prends pas mal le message, t'inquiètes ! C'est très vrai mais j'aurais envie de le généraliser à tous les gens qui vivent du tourisme, corses comme continentaux ...

      Supprimer
  8. Super chouette! C'est rigolo d'avoir le point de vue d'une locale :) Promis, quand j'irai voir ta jolie île je penserai à tout ca :) bisous!

    RépondreSupprimer
  9. ah la Corse, une île que j'adore et où je passe tous mes étés :)

    RépondreSupprimer
  10. Si je peux me permettre, bien entendu on n'est pas obligé de klaxonner quand des Corses s'arrêtent au milieu de la route pour causer (d'ailleurs c'est un peu pareil sur le continent dans nos campagnes). Mais les Corses ne sont pas obligés de rester planté au milieu quand il y la place de se ranger sur le coté (et de continuer à causer quand même).
    D'ailleurs, es-tu bien sûre que les Corses réagissent de la même manière quand ce n'est pas un touriste ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?