Savoir ou ne pas savoir marcher, telle est la question ...

Cela faisait des semaines, des mois, qu'elle était là tapie dans l'ombre à attendre son heure. Elle me voyait me débattre avec mes premiers cheveux blancs, mon ventre qui ne se remet pas en place, le visage qui se marque, les kilos ... Elle me regardait d'un air narquois tenter 10 minutes un régime, envisager la chirurgie esthétique et pourchasser mes cheveux blancs dans un miroir.

Le summum  fut ce jour où elle me vit chercher une paire de chaussures qui me plaise. Faire les allées une à une et ne rien trouver trouver à mon goût, sauf les chaussures à talons. Ce jour-là, elle tenta en vain de me prévenir : ma pauvre Catwoman, les talons, ce n'est pas fait pour toi ! Mais rien n'y fit : les seules qui trouvaient grâce dans les yeux de cette femme qui se bat avec les mères qu'elle est, c'étaient les chaussures à talon. Alors, un compromis fut trouvé : pas de talon aiguilles (morts aux bouts de 2 jours, vu comme je sais marcher avec) (mon hérisson de porte-monnaie n'est pas d'accord) mais des talons compensés.

9 cm les talons ... Je m'épate là !

Elle n'a pas eu son mot à dire. Elle a attendu et observé. Elle a bien vu les efforts. Elle a bien vu que je ne mettais finalement ces chaussures qu'au calme, au bureau, et surtout pas pour marcher. Elle a patiemment attendu son heure et elle ne fut pas déçue.

Ce midi, en me levant un peu vite pour aller chercher à manger, ma cheville a fourché et s'est tordue en beauté, comme ce jour à 15 ans où sa copine s'est tordue sous l'effet conjugué des semelles compensées et d'une tentative de course à pied dans un couloir de lycée.

Elle s'est bien marrée la merdeuse, la jeune fille pas très féminine mais qui s'assumait telle qu'elle, cette jeune femme que j'étais à 20 ans et des brouettes et qui était muselée depuis quelques temps. Elle se bidonne de me voir galérer comme une malade dans les escaliers à 50° de ma maison. Elle se pisse dessus de rire quand elle me voit me demander comment je vais faire demain et après-demain avec les mômes, ne serait-ce que pour les amener à l'école/chez la nounou !!!

Elle me nargue et me dit que je resterai toujours cette gonzesse qui ne sait pas marcher avec des chaussures à talon et qu'il faudrait, pour la santé de mes chevilles, que je m'y fasse !

Très ressemblant ... Le mythe de Catwoman en prend un coup !

Commentaires

  1. Oh ma pauvre, je suis désolée pour toi! Voilà ce qui arrive quand on veut mettre son costume de bombasse! Pourtant c'est vrai qu'elles sont jolies. Bon ben il te reste les ballerines, c'est bien aussi!
    Allez bon courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul hic, c'est que je ne trouve pas de chaussures plates qui me plaisent ou alors, ce sont des sandales d'été ! Et en ce moment, la Corse ressemble vaguement à ta Normandie une année très humide :(

      Supprimer
  2. je vois bien le truc, j'ai tenté de danser avec des chaussures à talon compensé ... bah bobo la cheville après ! bon courage à toi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je ne suis donc pas la seule ! Tu me rassures ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?