Ma terreur - Être mère #13

Place du diamant - Mercredi soir - 19h - j'erre, Catboy sur la hanche - j'erre à la recherche visuelle d'un fichu bureau tabac sur lequel me précipiter et acheter des cl***s. Les mots de la pédiatre résonnent et tournent en boucle dans ma tête : si ça perdure, amenez-le à l'hôpital ...

H-O-P-I-T-A-L

Je savais que c'était grave. Je savais que ce n'était pas normal. Il a été cool quand il a été malade chaque fois et là, dur, très dur. J'avais l'impression qu'on ne me prenait pas au sérieux : j'exagérais ou tirais au flanc, c'est sûr.

H-O-P-I-T-A-L. 

Et cette fontanelle qui était bombée pendant toute l'auscultation ... Les sourcils froncés de la pédiatre. Ses retours incessants vers cette fichue fontanelle. C'est sûr, c'est gravissime.

Où vais-je trouver un tabac ??? Mon téléphone sonne : Batman veut qu'on se retrouve pour que je lui transfère les doudous de la grande. Je cherche encore 1 ou 2s puis me dirige vers le parking oubliant ma came qui me démange depuis 3 jours.

Au volant je le regarde qui se calme et s'endort. Et je touche encore et encore cette fontanelle qui ne se remet pas comme il faut. Moi, je ne me calme pas et je fonds en larmes. Je le supplie de ne pas mourir, de guérir vite.

H-O-P-I-T-A-L

Je devrais peut être l'y amener tout de suite après tout. Les mots rassurants de Batman ne me calment pas : en quoi va t'il mieux ? Elle a parlé d'Hôpital !!! Il n'a que 8 mois bouchon, il est mal. Trois jours qu'il est malade et tant l'examen d'hier que celui d'aujourd'hui n'ont révélé aucune pathologie. On n'arrivera pas à le soigner et on ne va pas couper à l'hôpital cette fois-ci ...

Nous rentrons. Le repas se passe tant bien que mal puis le coucher.

Je suis montée voir dans la soirée puis me suis écroulée. Le lendemain matin, au réveil, je me suis précipitée pour voir s'il respirait toujours. Il dormait tranquillement ... plus aucune trace de cette sal***e qui l'a rendu malade et nous a mis sur les genoux.

Mais comment se remettre d'une telle frayeur ?



Une cigarette ?
Qu'est-ce qu'on
Peut bien faire
Après ça ?

Elle y est surement retournée
Le regarder respirer Puis s'est endormie
Comme dormait cet enfant
Si paisible en ignorant
Qu'on en pleurait jusqu'ici


C'était ma participation au Être mère de Babidji

Commentaires

  1. et alors c'était quoi ? ça s'est remis tout seul ? et tu as refumé ? je n'ai pas tt suivi ... j'ai du mal à te suivre sur cette histoire ... je suis en panique moi aussi d'ailleurs ...
    tiens nous au courant savoir si tout est vraiment bien rentré dans l'ordre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il s'est remis tout seul et non, je n'ai pas refumé (pas pu m'arrêter à un bureau de tabac) mais sur le coup, il s'en est fallu de peu pour que je rallume la clope.

      On ne sait pas ce qu'il a eu à part 3 jours à 39°/39°5 emplis de cris et de pleurs ...

      Tant mieux si tu es en panique : j'ai atteint mon but de retranscrire la mienne de panique ;)

      Supprimer
  2. cqfd : pas besoin de cigarettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca m'aurait peut être bien soulagée !

      Supprimer
  3. Quelle histoire.. Comment s'en remettre ? En l'écrivant peut-être comme tu viens de le faire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca aide bien en effet de mettre des mots par écrit !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?