Si tu viens en Corsica ... n'oublie pas Scandola !

Cette année, entre le mauvais temps (eh non, nous n'avons pas été épargnés par le temps pourri cette année ...) et les microbes, nous avons été servis ... A tel point que nous avons dû bâcher un week-end à la découverte des Agriates début juin !

Alors, samedi dernier, quand nous avons vu le temps magnifique que nous avions, et la mer d'huile qui se profilait, on a dit : Banco, on se fait Scandola ! Nous l'avions vite découverte il y a 3 ans lors d'une réunion de travail et depuis elle était dans un coin de notre tête. Là, c'était l'occasion révée ...

Tant et si bien que nous nous sommes renseignés, avons réservé sur une petite navette touristique qui fait du cabotage (nous n'avons pas osé le semi-rigide avec bébé de 9 mois) et dimanche matin, une fois n'est point coutume, nous avons tiré du lit les deux loustiques avant 6 h. 

Nous partons vers 6h15, c'est encore de bonne heure, il n'y a personne sur la route, l'atmosphère est sereine. Rien que ça, c'est le pied ! En redescendant vers Sagone, on aperçoit au loin un bateau qui semble en suspension dans l'air ... Magique !

Nous avons un sourire béat aux lèvres et je suis dans un mélange de sentiments/sensations comme quand, ado, mes parents m'extirpaient du lit pour faire une rando en montagne et que nous nous rendions vers le point de départ ... 

Nous arrivons enfin aux calanche de Piana et pouvons, une fois n'est point coutume (chaque fois que nous les faisons, c'est pour une visite de station d'épuration ou réunion en mairie ...) prendre notre temps, nous arrêter en plein milieu de la route et photographier tous ces panoramas qui, à chaque fois nous coupent le souffle ! Alors, nous en profitons et Batman mitraille tandis que je lui conseille certains points de vue.


Puis nous reprenons la route, nous croisons notre premier touriste à la sortie (il est 8h) et nous arrivons enfin à la marine de Porto.

Nous embarquons dans le bateau et en route vers la réserve de Scandola !

Pour une fois, je ne flippe pas dans le bateau mais emmagasine le plus possible d'images et de sensations. Un vrai sentiment de bonheur me submerge : je suis avec mes 3 amours en route vers un des joyaux de notre île !

Au bout de quelques minutes, nous voyons un espadon qui saute en l'air, comme pour nous dire bonjour. C'est le premier que je ne vois pas en tranches dans mon assiette ... Le temps que Batman sorte son appareil, il n'arrivera à le prendre qu'au moment ou il replonge et on n'aura que le rostre :

La promenade se poursuit et nous arrivons enfin dans la réserve. Les paysages de cet ancien volcan effondré s'enchaînent alors à toute allure. C'est extrêmement difficile de tout voir, tout sentir, tout déguster ...


Ici, nous voyons un nid de Balbuzard ...


Puis c'est moi qui voit le balbuzard (il faut dire que la myope a l’œil pour repérer les piafs ... surtout quand il s'agit de rapaces !).


Au bout d'un petit moment (2h quand même), Predator (saucissonné depuis le départ dans le porte-bébé) et Alienne commencent en avoir un peu marre. C'est heureusement l'heure de faire une trop courte halte dans le magnifique village de pêcheurs de Girolata (accessible uniquement par la mer). 

Puis nous reprenons le bateau pour rentrer à Porto. Predator y fera un petit somme et Alienne s'écroulera dans la voiture, avant même la sortie du village. En route, nous faisons encore quelques photos de la perle d'Ota :


Les gorges de la Spelunca (qu'il faudra que nous fassions, soit dit en passant !) (dès qu'Alienne marchera mieux ...) :



Voilà, cette année, je ne vous ai pas trop fait baver devant des photos de plages et autres, alors je me rattrape avec cette superbe journée ! Et ma conclusion : vivement d'autres ballades comme ça !!!

Si vous voulez d'autres photos :

Commentaires

  1. ouahhhhhh superbe ! quel joyau en effet ! et même moi qui déteste me lever tôt j'avoue que ces atmosphères du petit matin sont fabuleuses ! merci pour la découverte bluffante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, les réveils matinaux ne sont pas mon fort ! Mais j'avoue que ces atmosphères sont tout à fait exceptionnelles !!!!

      Supprimer
  2. superbe! je suis allée une fois dans le sud de ton ile, chez des amis. j'ai adoré!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'île en elle-même est un pur bijou ;-)
      Pour le Sud, je travaille l'homme au corps pour y passer une journée ou 2 aussi en promenade ... J'aimerais bien faire les Lavezzi, reste à trouver le transport (on veut éviter les grosses usines à touristes)

      Supprimer
  3. trop de vent dans le sud; et pas assez de travail au corps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il doit bien y avoir des jours sans vent !

      Supprimer
  4. ça fait rêver. Le jour où je viens en Corsica, je randonne, je farniente, je plonge et si elles sont d'accord, je rencontre des blogueuses. ;)
    Ouais, va falloir que je prévois au moins 15j avec un programme pareil moi...
    (ben ça sera toujours pas pour cette année...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, préviens moi à l'avance que j'y sois !!! C'est vrai que pour les plongeurs, c'est le paradis ici ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?