Il n'y a pas que des charognards ... Et espérer, encore

Encore une fois, l'actualité me fout la gerbe. Une vraie belle gerbe, bien dégueu. Ça fait désespérer de l'espèce humaine autant d'ignominie ... Honnêtement, je n'ai aucune envie d'aller voir cette page sur le bouc, juste savoir ce qu'il s'y passe me dégoûte au plus haut point.

Et puis je repense à cette chanson de Renaud, Les Charognards. Vous connaissez ? Je vous laisse écouter :


Cette chanson a été écrite en 1975 / 76 que Renaud a écrit cette chanson, suite à un braquage foiré qui avait tourné au bain de sang (pour les braqueurs). Il avait à l'époque été scandalisé par l'attitude des "badauds" : les charognards s'étaient lâchés.

Aujourd'hui, près de 40 ans après, rien n'a changé. Rien, à part que les charognards ils ont la belle vie et peuvent dégueuler leur haine et leur connerie sur la toile. Putain, braqueur ou non, même s'il n'était pas un perdreau de l'année, c'était un être humain !!! On n'a pas le droit d'abattre un être humain dans le dos : ça s'appelle un meurtre !!! Et vous ce que vous faites, ça s'appelle la connerie humaine ! Point barre !!! Cet homme, quoi qu'il ait fait avait une famille : une mère, un père, des frères et sœurs, une compagne. Ils n'y sont pour rien eux, ils vivent un deuil, d'autant plus dur à vivre qu'ils doivent subir votre connerie !!!

Je m'égare. Ce n'est pas là où je voulais en venir. Je voulais en venir au dernier couplet de la chanson :
Elle n'a pas 17 ans cette fille qui pleure
En pensant qu'à ses pieds il y a un homme mort
Qu'il soit flic ou truand elle s'en fout sa pudeur
Comme ses quelques larmes me réchauffent le corps

Heureusement, cette fille de 17 ans, bien seule existe elle aussi encore et toujours. C'est une fille, une femme, un garçon, un homme, jeune ou vieux, seul ou en groupe : elle est encore dotée de bon sens, au milieu de cette marée. Il/elle crée une page parodique sur facebook parce qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer. Elle se bat tous les jours.

Ça peut être toi que je croise dans la rue. Elle peut agir seule ou en groupe. Elle peut être riche et célébrissime ou pauvre et anonyme. Elle s'appelle aussi Mowgouaille, Linosqui, La Farfa ou Babiji, Marilou, Koalito et j'en passe et des meilleures ...

Et toutes les quatre, mais toi qui me lis en ce moment aussi, si tu veux, tu peux te joindre à nous, nous allons créer un rendez-vous hebdomadaire, dès le mois d'octobre.


Commentaires

  1. Je suis entièrement d'accord avec toi... et j'aime beaucoup Renaud, cet homme à texte... je l'aime je l'aime!
    Je comprends ta colère, je la vis aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Renaud est un magnifique auteur, souvent (toujours ?) très juste dans ses paroles ...

      Je pense qu'on est nombreux à vivre et ressentir cette colère !

      Bises

      Supprimer
  2. Je suis touchée de voir que tu as pensé à moi malgré mon absence...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;-)

      C'est normal que j'ai pensé à toi !!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?