Sur mon île ... il n'y a aucun anonymat

Cela faisait deux ou trois semaines que nous étions ici. Un jour, l'homme rentre à la maison et lui rapporte qu'on lui avait dit l'avoir vu, ainsi que Batgirl et moi, en ville quelques jours plus tôt  ...

Sur le coup, ça m'avait fait très bizarre.

Et puis, petit à petit, je me suis habituée.

Ou pas.

Parce que cette semaine, quand un maire qu'il n'avait jamais vu avant, lui a dit qu'il savait où il vivait, ça m'a quand même laissée sur le cul !

Commentaires

  1. Et oui, sur cette île, tout se sait (ou se tait, mais pas tout le temps) ;)

    RépondreSupprimer
  2. tu sais c'est un peu la même par chez nous ! alors quand tu débarques de paris imagine le choc culturel :/ après c'est plus marqué dans certains villages, genre à Collioure tout se sait, c'est l'enfer je ne pourrais jms y vivre !!!

    RépondreSupprimer
  3. Oui, c'est clair ! Je me souviens que ma mère, à l'époque où elle travaillait, refusait d'aller au marché le samedi matin pour ne pas croiser ses élèves ... C'est quand je vois ça que je me dis que ce ne serait pas une bonne idée de nous rapatrier dans le 05 (où, en plus, j'ai une grosse partie de ma famille !)

    Je conçois d'autant mieux le choc que j'ai passé 2 ans en région parisienne avant d'arriver ici ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?