Novembre en Corse

Si je devais choisir un mot pour définir la Corse, ce serait "contraste" : des plages de sable blanc aux sommets flirtant avec les 3.000 mètres, en passant par les maquis et les falaises.

Et je crois que le mois de novembre est l'un des mois les plus saisissants en termes de contrastes. Loin des regards indiscrets des touristes, partis pour de bon pour au moins 4 mois, la Corse va se révéler dans toute sa splendeur, dans toute sa force.

 

Début novembre, l'automne était déjà présent, doux et timide. Nous nous promenions et pique-niquions en t-shirts, au milieu des châtaigniers parés des milles couleurs. Les radiateurs, pulls et manteaux prenaient la poussière. Il faisait encore 24 °C dans la maison...


Puis les tempêtes arrivèrent. Avec leurs lots d'orages et de vents violents. Calfeutrer les fenêtres et les portes et croiser les doigts pour que le toit ne nous tombe pas sur la tête, la boule au ventre en entendant les rafales au dehors.


Petit à petit, ça se calme, les sommets dévoilent leur manteau neigeux. Les radiateurs ont été rallumés, les pulls sortis et les habits d'été définitivement rangés. Nous allons pouvoir ressortir de nos tanières et profiter de la nouvelle saison, avec ses activités diamétralement opposées ...


Au village, pour quelques jours encore, le nez s'emplit d'une belle odeur de châtaignes grillées. La farine de châtaigne se prépare en douceur, dans quelques jours, on pourra se régaler de Pulenta avec son figatellu grillé et un bon morceau de brucciu. A moins qu'on n'ait pris de l'avance, à Bonifacio où la saison est "légèrement plus avancée ...


Il est 23h59. Dans une minute, nous serons en décembre, le compte à rebours pour Noël sera alors engagé ...

Commentaires

  1. C'est beau!!! Merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
  2. jamais on ne pourra concurrencer ton île de Beauté absolue (pur l'avoir un peu visité il y a trèèèèèès longtemps !) mais nous avons la chance d'avoir à peu près la même chose : la montagne, les plages (sans sable blc bouhouhou) et ces températures incroyables sauf quand la tram s'invite un peu trop !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol, t'inquiètes : on n'a pas la tramontane ici (ni le mistral) mais on a aussi de fichus vents à la noix !!!

      Je n'ai jamais visité la tienne de région. Faudra que j'y aille un de ces 4 ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?