A la croisée des chemins

Février 1998
Je viens d'avoir 17 ans et dans quelques mois je vais passer mon bac puis partir pour une autre vie, une autre ville que je ne connais pas. Loin de mes parents, loin de mes ami(e)s qui, eux, iront à Aix ou Marseille, je partirai faire ma médecine à Grenoble (l'autre bout du monde pour une Aptésienne ...) parce que c'est la meilleure fac du monde mais aussi et surtout parce que j'ai un projet professionnel bien établi.
Je serai Anesthésiste-réanimatrice et je rejoindrai le PGHM pour faire les secours en montagne.
Mais pour l'instant, je consacre mes vacances de février à un stage au CHU plutôt qu'à dévaler les pistes de ski.

Février 2004
Je viens d'avoir 23 ans, je vis à Grenoble et vais à la fac à Chambéry, en train, tous les jours. J'ai (fort logiquement) raté mon concours de 1° année de médecine et me suis réorientée vers des études de biologie, toujours à Grenoble.
Au niveau professionnel, je suis dans un flou (artistique) absolu et n'ai aucun projet bien défini, à part qu'à la fin de mon Master, j'arrête et je cherche du travail dans le vaste domaine de l'Environnement (parcs, réserves, etc.). 
Au niveau personnel, j'ai renoué depuis quelques semaines avec J. ma meilleure amie un peu perdue de vue pendant les années de fac et j'ai rencontré C. il y a quelques mois. Officiellement, nous ne sommes pas ensembles mais officieusement, c'est une autre histoire, surtout pour moi ... 

Février 2008
Je viens d'avoir 27 ans, je vis depuis 1 an à côté de Versailles.
En 4 ans, ma vie a pas mal changé et été plus ou moins mouvementée. J'ai fini mes études, cherché du travail, passé des concours et en ai réussi un. Le temps de trouver un emploi, je suis retournée chez mes parents puis suis montée à Nancy et j'ai finalement été mutée à Versailles ...
Je me suis payée des vacances en Mongolie et envisage plus ou moins la Kirghisie pour cette année.
Sur le plan personnel, après avoir coupé les ponts pendant quelques temps, je revois C. plus ou moins régulièrement. Ce coup-ci, il n'y a aucune ambigüité entre nous deux, j'ai muri (bien obligée) mais je commence à en avoir marre et j'ai des velléités de changer radicalement.

Février 2014
J'ai 33 ans et je vis en Corse depuis maintenant plus de 4 ans.
Je vis avec Batman depuis de nombreuses années et nous avons deux enfants. L'année prochaine, J. se marie et je serai son témoin.
Je ne travaille absolument pas à la protection de la nature stricto sensus comme je l'envisageais il y a maintenant 10 ans mais sur l'assainissement ... Si on m'avait pronostiqué ça à la fin de mes études, j'aurais ri et serait passée à autre chose.
Je suis de nouveau à la croisée des chemins car, au bout de 4 années plus ou moins faciles, mon travail porte enfin ses fruits et mes efforts sont récompensés. Sous 12 à 18 mois, tout au plus, je changerai sûrement, au gré d'une opportunité pour ne pas sombrer dans la routine, peut être aussi pour enfin retourner vers mes premières amours : la gestion des espaces naturels ... Qui sait !


Ça fait quelques temps que tout ça me travaille et que je voulais en parler, j'ai profité d'une idée originale de Sophia pour le faire, à l'aide de ce parallèle de vie.

Commentaires

  1. Je pense que si je fais le miens je tombe dans une profonde dépression... Mais surtout je me rend compte qu'on est à un âge où on fait des bilans... et ça fait un peu peur...

    RépondreSupprimer
  2. Mais non, tu ne tomberas pas dans une profonde dépression !!! Nos vies sont radicalement différentes de celles qu'on avait rêvées mais on peut quand même en être satisfaites !

    Pour l'âge des bilans, oui, ça fait un peu flipper mais bon on les fait aussi parce qu'on a encore envie de changements et parce qu'on vient de terminer une période qui a vu passer beaucoup de changements ...

    RépondreSupprimer
  3. Superbe idée :)
    Cela résume bien et en même temps on voit tous les changements qui ont pu arriver.
    Je n'aurais pas grand chose à dire moi ^^

    RépondreSupprimer
  4. Quand Sophia l'a fait, c'était juste entre 2013 et 2014 et comme toi, je me suis dite que je n'aurais rien à dire ...
    Je suis sure que si tu le faisais, tu aurais aussi énormément à dire !

    Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?