Croiser un regard

Après des années mois semaines jours interminables de grisaille et de pluie, nous avons enfin eu une journée de soleil.

Après des années mois semaines jours interminables de bureau, j'ai eu l'immense bonheur d'aller en réunion aujourd'hui dans mon secteur préféré de l'île ... et ainsi pu constater que les amandiers fleurissaient !

Quelle joie de voir enfin des fleurs dans les talus et les arbres, même si ici, c'est plus l'été que l'hiver qu'il n'y a aucune fleur.
 
Au moment de la photo, je m'aperçois que la lune est juste au-dessus ... Alors, je tente de les avoir ensemble mais c'est assez acrobatique.

Quand je me relève, une voiture est en train d'arriver pour se garer sur le délaissé. J'ai une fraction de seconde de gène quand je m'aperçois que le conducteur a un large sourire, il ne semble nullement gêné ou agacé que je me sois arrêtée pour photographier ses amandiers. Bien au contraire.

Je repars puis au bout d'un moment, un flash me revient en tête. Ca date de l'été dernier. Nous étions partis de bonne heure et traversions pour la énième fois de l'année la montagne pour aller à un contrôle. Au col, nous voyons un troupeau, suivi par son berger.

Scène on ne peut plus banale jusqu'à ce que nous croisions un cycliste, avec un sourire traversant le visage de part en part contemplant la dite scène ... Il était heureux.

Je ne me souviens pas de son visage. Mais son expression et son bonheur m'ont marquée pour longtemps, en ce monde où nous sommes si blasés de tout ... Même en vacances : combien de touristes voyons nous prendre des photos à tire larigot sans vraiment profiter ? Sans vraiment sembler heureux d'être là, à cet endroit ? Et je pense que c'est pour ça que cet instant m'a marquée.

Aujourd'hui, j'ai l'impression que les rôles étaient inversés : c'était moi qui profitait d'un instant et qui rendait la magie du paysage et du lieu à un autre ...



Commentaires