Mon île aux 1.000 senteurs

"La Corse, on la sent avant de la voir" ...

Depuis quelques semaines, les mimosas s'en donnent à cœur joie, suivis de près par les amandiers, les forcicias et les arbres de judée, donnant le signal de départ à un printemps odorant.

Un printemps odorant sur une île généreuse en odeurs. 

Mimosas bien sûr mais aussi eucalyptus ou bien grande férule avec son entêtante odeur de fenouil au bord des routes.

Genêt, immortelle, thym, romarin, myrte et ciste. J'ai hâte d'être au mois d'avril / mai pour prendre le maquis et m"y promener. Ou quand tous les sens pourront s'épanouir à foison. Et initier les mômes à la faune et la flore.


Commentaires