Reine de l'improvisation - Être mère # 27

Être mère, c'est devenir une pro de l'improvisation ...

L'un des mâles de la famille a de "légers" problème de transit depuis quelques jours, ce qui a le don de le rendre maussade, grognon, grincheux ... pot de colle (surtout avec moi).

La compote de pruneaux ce matin n'a guère eu d'effets.

Aux grands maux les grands remèdes.

Il faut cuisiner des épinards.

Et comme Batman était en réunion à l'autre bout du département cette après midi, c'est moi qui m'y suis collée. Ce n'est pas qu'on n'aime pas les épinards, à une époque, nous en avions 4 boites en réserve ... C'est juste qu'il faut trouver une idée pour les accommoder !

J'ai trouvé : lasagnes aux épinards ... Il me faut de la crème fraiche (comment ça, on n'en a pas ?) (c'est quoi cette famille qui ne mange pas de crème fraîche ?), du fromage de chèvre (y en a pas non plus) (et l'épicier a bien du fromage de chèvre ... corse et j'ai des craintes) et du saumon (planqué au fond du congélateur, j'ai la flemme de me geler les miches 1/2 h à le chercher ...).

On va les improviser ces lasagnes !

Qu'avons nous ? 15 kgs de trompettes des morts offertes cet automne et congelées, 50 kgs de tomates du jardin congelées, du kiri (pour la soupe au potiron), des fromages blancs dépassés depuis 10 jours et du parmesan et, l'essentiel, des plaques de lasagnes maison congelées aussi.

(Oui, le congélateur est plein ... On a de quoi tenir une grève de 6 mois des bateaux !)

Je fais revenir mes épinards en boites avec 4 tomates, une poignée de trompettes et 2 kiris. J'arrange mes plaques de lasagnes, mets une couche d'épinards, je renouvelle mon opération puis tartine la 3° couche de lasagnes de fromage blanc et mets des copeaux de parmesan par dessus.

AU four, 30 minutes.

On passe à table en croisant les doigts pour que ce soit mangeable.


Tout le monde en a repris mis à part Batgirl, son appétit de piaf qui se réservait pour le dessert !


Pari gagné !!!

C'était ma participation au Être mère de Babidji

Commentaires