Tout là haut, il pousse ...

J'ai, en Avignon, une plantation d'arbres qui me plait énormément. Ils ne sont pas beaux à proprement parler mais ils ont un petit plus qui leur donne du charme : ils ont tous poussé penchés vers le Sud ... Mais d'où vient donc le vent ?

J'ai beau être technicienne forestière, je n'aime pas forcément les arbres bien droits, les canons de beauté du forestier. Non, j'aime les arbres tourmentés, par le vent, le froid, la neige, les tempêtes.

J'aime cette manifestation visible de l'opiniâtreté de la vie : continuer encore et toujours, même dans les endroits les plus hostiles.

De la fenêtre de ma chambre, nous en voyons un, là haut, tout là haut, sur la crête de la montagne, pratiquement au sommet, presque seul ... à la limite de l'étage alpin. J'aime le photographier, en particulier en cette saison, en particulier aux premiers rayons de soleil.





Et même en été, au couchant ...
Voilà, c'était un lundi parmi tant d'autres, un lundi pour le plaisir de bloguer, de parler, d'échanger sur un thème commun, mais si varié d'une semaine à l'autre, à retrouver chez Zaza.

Commentaires

  1. J'aime beaucoup l'idée de l'arbre resistant, solitaire. J'ai toujours trouvé dans la nature une similarité avec les hommes... Très bel article

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il y a une petite similitude avec les hommes ...

    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Mais on vit tout pres l'une de l'autre si je comprends bien

    RépondreSupprimer
  4. Mes parents vivent tout près de toi ... Moi, j'ai migré de l'autre côté de la mer ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?