Ils ne seront jamais Corses

Je suis blanche, avec un joli nom de famille, bien français, comme matricule. Un nom qui ne m'a jamais apporté d’ennuis jusqu'à présent. Et naïvement, je pensais que ce ne serait jamais le cas non plus.

Mais c'était sans compter sur le fait que nous avons émigré, par choix, pour notre qualité de vie. 

Nous ne sommes pas arrivés en pays conquis, ce pays nous a conquis. Nous n'avons pris le travail d'aucun Corse mais celui dont personne ne voulait. Nous n'avons pas mal été accueillis, voire plutôt bien accueillis. Nous avons fait attention à ne pas choquer les gens et n'avons jamais blasphémé.

Nous vivons ici, faisons vivre des gens d'ici. Nous comprenons les particularités locales et ne sommes pas forcément opposés à l'indépendance.

Et sans moi-même me considérer comme Corse, j'avais le toupet de penser mes enfants comme tels puisque l'ainée n'avait que 3 mois quand elle est arrivée et que le second est né ici. Je garde d'ailleurs comme un bien précieux la main en corail qui lui a été offerte à la naissance par un de nos voisins et voulais offrir le même bijou à sa sœur pour ses cinq ans ...

Oui mais voilà, ils ne sont pas Corses et ne le seront jamais. Pourquoi ? Parce-que des crétins en ont décidé autrement : ce qui compte pour certaines personnes ce n'est pas tant le fait que les gens vivent ici et aiment ici, ce n'est même pas qu'ils y soient nés. Non, ce qui compte pour ces gens-là, c'est le nom que porté.

Ton nom a une consonance insulaire ? Tu es Corse, même si ça fait 3 générations que ta famille ne vit plus sur l'Île. Ton nom a une consonance française ? Tu n'es qu'un français, qu'importe que tu vives ici depuis que tu es né et que tu ne connaisses qu'ici, voire même que la moitié de ta famille soit Corse du (et au) village ...

Un simple nom de famille ! Quand tu sais à quoi peut tenir un nom de famille, ça énerve légèrement ...

Alors voilà, j'ai appris il y a quelques jours que mes enfants ne seront jamais Corses, quoiqu'ils fassent à part peut être ma fille si elle en épouse un et prend son nom de famille. Pire, j'ai pris conscience qu'ils pourront un jour être victime de racisme, en France, par des Français. Peut être même par des gens avec qui ils auront joué enfants.

Ça me fait très mal. Horriblement mal. Mal à un point que l'on ne peut pas imaginer. Tout ça parce que des crétins ont décidé que seul comptait le nom de famille.

Et je pense à ma grand-mère qui s'est faite traitée toute son enfance de sale ritale, à cause de son nom de famille et de l'origine de ses parents. Peu importait que son père ait fait la guerre et ait été prisonnier de guerre pour le compte de la France (contre sa patrie d'origine) pour avoir ce fichu bout de papier et cette foutue nationalité. Non, seul comptait son nom de famille. Ses fils et petits-enfants ont échappé à ce racisme parce-qu'elle a épousé un homme avec le bon patronyme.

Et je pense à tous ces arabes, noirs et autres asiatiques qui n'ont pas eu cette chance de pouvoir échapper à ce foutu racisme parce-qu'en plus (voire en dépit) du nom de famille, ils n'avaient pas la bonne couleur de peau. Peu ont importé les efforts faits. Non, ils ont été et sont encore et toujours jugés, sans aucune chance de pouvoir montrer leur vraie valeur.

Je pense à cette douleur qui doit sourdre en chacun d'eux. Je pense à cette rage qui doit les étouffer. Et je comprends. Je comprends qu'on ne leur a jamais laissé ne serait-ce que la moindre chance.

Je ne fais aucun angélisme d'aucune sorte que ce soit. Mais j'en ai ma claque des amalgames et du racisme ambiant.

Si seulement cet article pouvait atteindre ne serait-ce qu'une personne. Une seule personne sur le point de critiquer les arabes ou les roms ou jenesaisquidautreencore et qui penserait à ce que je viens d'écrire et témoigner et se raviserait alors. Si seulement ça pouvait arriver, alors je serais très heureuse ...


Commentaires

  1. Je comprend parfaitement ce que tu veux dire. Les gens doivent parler et pester pour rien, c'est le propre des gens qui ne réfléchissent pas et véhiculent les clichés. Typique. Lamentable. Pathétique....

    RépondreSupprimer
  2. on a plus de bol que toi car ici chez les catalans c'est moins prononcé ... certes mes filles ne seront jms catalanes (ma foi je ne le souhaite pas forcément mdr) mais acceptées en tant qu etel si elles restent tte leur vie ici et qu'elles gardent l'accent surtt ;)

    RépondreSupprimer
  3. @mamanchat : oui, je trouve que les gens généralisent bcp et ne réfléchissent guère avant de parler. Tu as dit le mot : pathétique

    @Babidji : Je pense que c'est une minorité qui pense comme ça et, je pense aussi que s'ils restaient dans le coin toute leur vie (ce que je ne leur souhaite pas forcément non plus), ils seraient acceptés en tant que tels par la majorité. Mais il y aura tjs une minorité, à un moment ou un autre pour rappeler le contraire ...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?