Mon Alula

Depuis quelques temps, j'ai quelques peu déserté par ici (et, l'été arrivant à grands pas, ça ne va pas s'arranger ...) pour la simple et bonne raison que je me débattais cousais une robe issue d'un livre de couture ...

Oui, oui, oui, j'ai osé me confronter à un Vrai patron avec un Vrai tuto et des Vraies explications ! Oui, j'ai osé ... Ce doit bien être la première fois de toute ma (courte) carrière de couturière ;)

Quelle fut donc la malheureuse victime de cette expérimentation ? 

La robe Alula de Grains de Maïs ... à cause de sa double goutte d'eau dans le dos qui m'avait tapé dans l’œil il y a de cela quelques temps. Oui mais voilà, la robe en question a un col dans le livre.Or, je voyais cette robe, avec son dos quasi-nu, en robe d'été. Et un col, ça ne le fait pas en été, surtout par ici !

Alors, je n'ai pas suivi en plein le modèle, j'ai adapté à mon envie à moi.

J'ai galéré, un peu. Passé des heures dessus, beaucoup. Surtout que j'ai fait (comme d'habitude) mes ourlets à la main.

Mais au final, je ne suis pas mécontente du résultat.





Le plus dur au final, une fois que la fatigue liée aux heures passées à s'abimer les yeux sur l'ourlet, jusque vers minuit plusieurs soirs d'affilée, est estompée, c'est de devoir flouter le Top Model, "ligne éditoriale" oblige ...

Commentaires

Enregistrer un commentaire

On en discute ?