Quelle solution ???

Ces dernières semaines, je suis partie en vacances. Je suis partie mais pas suffisamment loin pour ne pas être au courant de l'actualité récente. En même temps, vue l'actualité, à part en allant sur Mars, ou dans une autre galaxie, je ne vois pas comment j'aurais pu l'ignorer ...

Oui, je reviens sur le blog ce soir pour parler d'actualité, pour parler pas gai, pour parler guerre. En bref, je viens donner mon avis hautement éclairé sur ... Gaza !!!

Ben oui, parce que, comme tout le monde, j'ai un avis sur le conflit Israélo-Palestinien. J'ai un avis mais aucune solution.

J'ai donc suivi l'actualité, entre 2 épisodes sous la tente, 3 averses de pluie et quelques randonnées. Bref, j'ai regardé/écouté les informations.

J'ai donc vu les bombardements Israéliens sur Gaza. J'ai vu les enfants plus ou moins morts transportés, les parents déchirés, les pleurs. J'ai entendu les histoires toutes plus atroces les unes que les autres. J'en ai eu le cœur retourné, c'est clair. 
Mais je ne suis pas allée manifester. Je n'ai pas non plus signé de pétition pour que cessent les bombardements Israéliens.

Ce n'est pas que je me foute royalement du problème. Ce n'est pas parce que je suis devenue cynique et que je me suis dit que Nethanyaou se foutait royalement des pétitions et manifestations françaises. Ce n'est pas parce que je soutiens sans failles Israël, ce n'est pas pour je ne sais quelle autre raison tout autant valable.

Non, je me dis simplement qu'après tout, Israël a bien le droit de se défendre. Que le Hamas est une une organisation qui dans ses fondements veut raser l’État d’Israël et joue sur la sensibilité occidentale en prenant les enfants et les civils en boucliers car en effet, quand on utilise les écoles de l'ONU, on ne fait rien d'autre qu'utiliser la population en bouclier humain.
D'un autre côté, ces bombardements sont affreux. Ils tuent des civils, des enfants, principalement. Au final, ils ont en partie l'effet inverse de ce qui est souhaité. J'ai en tête l'histoire de cette enfant qui voulait devenir docteur et qui depuis qu'elle a été blessée dans cette nouvelle guerre veut fabriquer des rockets et les lancer sur Israël.

Hier soir, j'écoutais C dans l'air. L'un des intervenants proposait comme solution la levée du blocus de Gaza. Cela permettrait aux Gazaouis de souffler, de manger, de re-vivre tout simplement et, par voie de conséquence, par un jeu de vases communicants, de faire baisser l'influence du Hamas. J'avoue que l'idée me séduit. D'autant plus que je n'ai pas en tête d'exemple d'embargo qui ait eu les résultats escomptés et je crois que ce sont à ce jour les seules véritables propositions.

Cela parait tellement simple. Trop simple peut être pour que les dirigeants du monde entier, les éminences grises n'y aient pas pensé plus tôt.

Alors, oui, j'avoue, aujourd'hui, je ne sais que penser de ce conflit bien trop compliqué pour être résolu par quelques pétitions et manifestations bien intentionnées.

Source : http://utlpaimpol.over-blog.com/

Commentaires