Extrêmement fort et intolérablement malheureux

Ce soir, je rentre de deux (rudes) journées de travail, dans l'Extrême Sud. L'Extrême Sud, c'est le bout du bout de la Corse, le plus au sud (comme son nom l'indique). Au delà de Bonifacio, dans les îles. Si tu regardes Mappy ou ViaMichelin, c'est à plus de 130 km de route, 2h et des brouettes en hiver, beaucoup, beaucoup plus longtemps en été ...

Ce sont des journées généralement dures : la route, la chaleur (hier, il faisait 34°C à l'ombre, nous ne travaillions pas à l'ombre). Forcément, je n'ai pas assez bu. Forcément, je me suis chopé une migraine hier soir. J'ai pensé, intelligemment, que ça passerait avec un peu de repos. Elle n'a pas passé, forcément. Elle a même empiré, logiquement, je dirais imparablement.

J'étais mal, très mal. Je n'en voyais pas le bout. J'en vomissais. Les jambes en coton, je n'avais qu'une envie : m'asseoir, me coucher. Je ne pouvais pas : c'était pire.

Les heures les plus interminables et flippantes, jusqu'à ce qu'enfin, je sois délivrée un médoc puissant et que je n'ai pas rendu. 

Alors, ce matin, quand Batman, en rigolant à cause d'un trou dans le chemin me dit qu'on aurait dû prendre le gros 4*4 de service pour descendre dans l'Extrême Sud, je lui ai répondu, sans rire, que si ça avait été le 4*4, je me serais tirée une balle lundi soir, parce que la migraine aurait été trop forte ...

Puis j'ai pensé qu'il fallait être atrocement malheureux et terriblement fort pour se suicider. Étant athée, je ne crois pas en une quelconque vie après la mort : ce n'est que le néant, la fin de tout. C'est terriblement déroutant et flippant pour moi. Alors oui, je pense qu'il faut être vraiment au bout du bout du rouleau pour se donner la mort ...

Et puis, et puis, on a allumé la radio et on a appris LA nouvelle du jour, celle qui efface toutes les atrocités actuelles : Robin Williams s'est suicidé. De lui, je n'ai en tête que l'image d'un homme souriant, qui nous faisait rire. Pourquoi était il SI malheureux qu'il n'a eu d'autre recours que la mort ?


Commentaires

  1. Parce que sans la maladie du malheur est tellement insupportable est inexplicable que seule la mort peut vous paraitre une solution. La depression peut tomber sur chacun de nous sans aucune raison, et comme elle doit être traité à la fois de façon médicamenteuse et psychanalytiquement, c'est très compliqué.... La depression, méconnue, jugée, et designée.... TERRIBLE MALADIE!!!! Merci Catwoman pour ce vraie questionnement....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une terrible maladie contre laquelle on ne peut malheureusement pas grand chose :( D'autant plus terrible que les malades sont jugés par les personnes saines qui ne la comprennent pas !

      Supprimer
  2. franchement ce suicide a touché tout le monde ... ça prouve à quel point ce grand acteur était apprécié autant par son travail que par son talent et sa simplicité malgré le "hollywood" dans lequel il évoluait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était un immense acteur !

      Son sourire était quand même super triste :(

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?