Le mercredi, mon Noël à moi - Être mère # 34

Être mère, c'est attendre son mercredi comme un enfant attend le jour de Noël ...

Quand Batgirl a commencé l'école, je me suis mise à temps partiel. Je n'avais pas envie de mettre la puce en centre aéré le mercredi, en plus de l'école les autres jours. J'avais envie de profiter d'elle, de la vie et, un jour par semaine, un seul, de ne pas courir.

J'ai tout de suite adoré et n'ai eu qu'un seul regret : ne pas l'avoir fait plus tôt ...

Et puis Peillon est arrivé avec sa réforme. Ça allait être fini le mercredi cool. Finies les grasses matinées jusqu'à ... au moins ... soyons généreux ... 6h30 ... alors que le reste de la semaine, elle se levait très tôt ... on l'extrayait impitoyablement du lit à ... soyons généreux encore une fois ... 7h15.

J'ai flippé ma race, vous comprenez ? Elle allait devoir se lever ... 45 minutes plus ... tard. C'était terrible pour cette pauvre enfant !

Enfant qui allait devoir être séparée une matinée de plus de sa môman chérie et adorée pour aller dans cet univers impitoyable qu'est l'école ! s'éclater à l'école une matinée de plus par semaine (ah, j'ai dû oublier de préciser qu'elle adore l'école ...). Je pensais à ses pauvres enseignants qui allaient devoir supporter s'éclater à faire classe à ma chère tête blonde méchée une matinée de plus par semaine (oui, j'ai aussi dû oublier de préciser que le corps enseignant aime beaucoup Batgirl ...).

Bref, je m'attendais à du sang, de la sueur et des larmes. J'en balisais ...

Allez, j'arrête là le jeu de massacre. Je ne veux vexer personne. J'essaie juste de dédramatiser. Je comprends bien pourquoi beaucoup de parents sont dubitatifs face à la réforme (voire sont contre) mais j'aimerais qu'ils se posent la question de la responsabilité de leurs maires dans le fiasco qu'est cette réforme ... parce que, pour une fois, ce n'est peut être pas UNIQUEMENT la faute du gouvernement ...

Mais c'est vrai que j'attendais ce mercredi 10 septembre avec la même impatience qu'un gamin attend le jour de Noël pour la simple et bonne raison qu'une fois tous les 15 jours, à compter d'aujourd'hui, j'allais avoir ma matinée rien que pour moi. J'allais être Libéréeeeeee, Délivréeeeeeee (Elsa, sors de ce corps : my name is Catwoman !).

Et comme un jour de Noël, ce mercredi matin (comme tous mes mercredis depuis janvier 2013) fut savoureux, extraordinaire mais bien trop court !!!

C'était ma participation au Être mère de Babidji

Commentaires

  1. et oui la réforme n'a pas que des inconvénients ;) comme je l'ai tjs clamé je ne suis pas contre une réforme bien au contraire mais pas à la charge des communes (je ne parle pas de la mauvaise volonté de certains maires) qui ont parfois bcp de mal à proposer des activités pertinentes avec si peu de moyens surtout dans les petits villages ! aller profite bien de tes mercredi matins et merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dis pas que c'est uniquement la faute des communes et je trouve que le gouvernement a une grande part de responsabilité dans ce fiasco (manque d'aide pour les petites communes rurales ou pour les communes défavorisées) mais que dire quand une ville comme Ajaccio met en place une garderie payante et que des petites communes comme celles où je vis demande un projet pédagogique avant d'embaucher du monde ? Et je vis dans un village de montagne, à plus de 30 min de la ville ...

      C'est ça qui me fout hors de moi dans cette réforme !!! Surtout qu'Ajaccio, avant le changement de maire, l'équipe avait tout organisé ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?