L'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde

Je fais partie de ces rares personnes à croire encore en l'école, à penser que savoir est un grand trésor et que tous les moins que rien n'ont pour s'en sortir que l'école et le droit qu'a chacun de s'instruire.

Je le pense pour mes enfants, bien sûr, mais j'y crois dur comme fer pour tous les enfants du monde. C'est par l'éducation, que l'on peut changer le monde. C'est par l'éducation que l'on peut améliorer la vie des gens et leur ouvrir l'esprit. C'est par l'éducation que l'on peut lutter contre les inégalités, notamment les inégalités entres les hommes et les femmes.

Je suis peut être une irréductible utopiste. Mais je veux y croire. 

J'ai la chance d'être née en France à la fin du 20° siècle. Batgirl, qui adore l'école, a la chance d'être née au 21° siècle en France. J'ai eu la chance d'aller à l'école et de pouvoir poursuivre les études que je voulais. Batgirl aura le même privilège. Chance que n'a pas eue ma propre grand-mère qui a été retirée de l'école pour s'occuper de ses petites soeurs, il y a de cela 70 ans ... Chance que n'ont pas aujourd'hui encore des millions de petites filles et de femmes dans le monde.

En effet, les chiffres actuels sont proprement hallucinants ... Aujourd'hui, dans le monde, sur le milliard de personnes analphabètes, deux tiers sont des femmes. Si d'énormes progrès ont été réalisés en la matière depuis le début des années 2000, les chiffres de la non-scolarisation restent encore édifiants : selon certaines estimations, 72 millions d’enfants dans le monde ne fréquentent pas l’école, et 54 % d’entre eux sont des filles (Source : http://iipdigital.usembassy.gov) et le taux d'achèvement scolaire est encore nettement inférieur chez les filles que chez les garçons.

Ainsi, selon l'UNESCO, parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent :
  • la pauvreté, 
  • l’isolement géographique, 
  • l’appartenance à une minorité, 
  • le handicap, 
  • le mariage et les grossesses précoces, 
  • la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes.
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes.
Bref, les raisons pour empêcher les filles et les femmes d'aller à l'école ne manquent pas. Et pourtant, l'éducation des femmes a des répercussions directes sur l’amélioration des conditions de vie et de l’espérance de vie, la croissance économique est largement, l'accès à l'éducation des générations suivantes, etc. 
« L’expérience a montré que lorsque les femmes ont la liberté de prendre leurs propres décisions économiques et sociales, les chaînes de la pauvreté peuvent être rompues ; les familles sont renforcées ; les revenus sont utilisés à de meilleures fins ; les maladies sexuellement transmissibles régressent ; et il est plus probable que des valeurs socialement constructives soient transmises aux plus jeunes. »
Madeleine Albright, citée dans Women Empowered, de Phil Borges.


A la maison, Batman parraine une petite Cambodgienne pour sa scolarité.

Personnellement, je suis en train de regarder pour parrainer la scolarité d'une autre enfant. Je ne sais pas encore à travers quelle association.

Mais j'ai également décidé, à travers le blog, de monter une action en faveur de l'éducation des filles à travers le monde. En ce moment, c'est la saison des confitures (figues, pêches, mûres, et bientôt, arbouses et châtaignes). Toute la famille se met au travail (honte sur moi : je fais travailler les enfants :( ) (en même temps, ils en redemandent, les fripouilles !) pour en confectionner un maximum ... Deuxième quinzaine de novembre, je les mettrai en vente. Tout l'argent (je dis bien TOUT l'argent) sera intégralement reversé à une association qui travaille pour la scolarisation des filles dans les pays pauvres (les frais de port sont à ma charge) ...

Alors, vous êtes prêt(e)s à me suivre ? Oui ? Vous pouvez d'ores et déjà en parler autour de vous, partager. Moi, d'ici là, je vous tiens au courant de l'avancée des confitures ... Et je vous présente régulièrement des associations dans ce domaine.
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf
Parmi les obstacles qui empêchent les filles et les femmes d’exercer leur droit à faire des études, à les achever et à en tirer les bénéfices, se dressent la pauvreté, l’isolement géographique, l’appartenance à une minorité, le handicap, le mariage et les grossesses précoces, la violence fondée sur le genre, ainsi que les attitudes traditionnelles concernant le statut et le rôle des femmes. - See more at: http://fr.unesco.org/themes/%C3%A9ducation-filles-femmes#sthash.lpal1tmu.dpuf

Commentaires

  1. JJG est encore passé par là... :)
    Je suis assez d'accord avec toi... l'école, son importance, apprendre, savoir, comprendre... une chance pas donnée à tout le monde... une injustice. (Pour autant, je trouve que l'école française est devenue bien inégalitaire aussi).
    Ton projet est fort et intéressant. Fort intéressant même. Je partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, oui, il est encore passé par là ;) J'ai même pensé à toi à ce moment-là ... Mais promis : je vais me soigner :)

      Je sais qu'il y a beaucoup à faire avec l'école française. Je ne sais pas par quel bout il faut la prendre, d'ailleurs :/

      En tout cas, je te remercie pour ton commentaire et pour le partage !!!

      Supprimer
  2. Je trouve que c'est une très bonne initiative. L'éducation est la clé de tout, elle ouvre des portes pour tous ceux et celles qui ont la chance d'apprendre. Et tant d'enfants dans le monde n'ont pas cette chance.
    Je suis partante pour ce beau projet!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?