Mon Coming out

Ce soir, deux nouvelles se chevauchent.

D'un côté, une bonne nouvelle pour les espagnol(e)s (et par extension pour toutes les femmes et les hommes) : le gouvernement espagnol recule sur sa loi anti-avortement ... Et oui, des mois de lutte ont permis de sauvegarder un droit essentiel : celui de disposer de son corps et de sa vie comme on l'entend.

D'un autre, une mauvaise nouvelle pour toutes les femmes qui osent se prononcer en faveur de l'égalité entre les sexes : Emma Watson, après son discours à l'ONU, a été menacée. On a menacé une femme parce qu'elle a osé prononcer un discours féministe. Non mais c'est quoi ce bordel ??? Ils se prennent pour qui ces gros c***s ?

Alors, oui, on a besoin de féministes. Et tant qu'il y aura des sombres idiots pour mettre une balle dans la tête d'une jeune fille parce qu'elle milite pour l'égal accès des filles et des garçons à l'école, tant qu'on menacera une jeune femme parce qu'elle a osé parler féminisme, tant qu'il y aura des hommes et des femmes pour contester le droit de disposer de nos corps et de nos vies, tant qu'il y aura des discriminations liées au sexe, tant que ... Oui, il y aura besoin de féministes.

Pour moi le féminisme n'est pas une histoire de vieilles filles hystériques et revanchardes. Pour moi, ce n'est pas un combat de femmes contre les hommes. Je pense que cette vision qui est donnée aux gens sert juste à desservir la cause.
Pour moi, le féminisme, c'est un combat, de tous les jours, des femmes avec les hommes pour un monde plus juste où les droits et les devoirs sont les mêmes quel que soit ton chromosome X ou Y dont tu as hérité à la conception.

Alors, ce soir, je fais mon Coming out à la face du monde entier : oui, je suis féministe, même si je ne milite pas au sein d'une association, même si j'ai sûrement des failles. Et j'avoue, j'ai du mal à comprendre qu'on puisse être Contre le féminisme ...

Oui mais voilà. Comme tout sujet qui m'intéresse, j'ai envie d'en discuter, de me confronter avec d'autres personnes. Pas forcément de ma famille, d'ailleurs.

J'ai envie de connaître le point de vue d'autres personnes sur le sujet. Pour cela, je me lance dans des interviews. Si vous avez envie de participer, n'hésitez pas à me contacter, même si vous vous dites anti-féministe (promis, je ne vous enverrai pas mes soutifs en train de brûler !) ...
En attendant, je vous donne rendez-vous jeudi soir pour la première avec une invitée de marque ;)

Commentaires

  1. J'aime ce coming out et cette belle définition du féminisme. Et oui souvent on prend les féministes pour des folles à lier. Alors que notre but est vraiment d'oeuvrer avec les hommes pour l'égalité de nos droits respectifs.
    Hâte de découvir cette 1er interview.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'énerve ce cliché sur les féministes ... ou comment décrédibiliser un combat pour la justice !!!

      Demain soir, l'interview ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?