Parle-moi féminisme #1 - La Carne sur le grill ...

Pour cette première interview, je reçois une blogueuse de talent qui me fait beaucoup rire à chacun de ses articles. Une blogueuse insulaire (mais d'une autre île) qui croque tous ces petits moments du quotidien avec beaucoup de verve, beaucoup de fair-play, aussi, faut bien le dire ...

Bref, je l'adore.

En plus, elle s'est portée volontaire pour essuyer les plâtres. Elle est adorable, je te dis. De qui je parle ? Ben de La Carne, bien évidemment, la seule et l'unique ... Allez, place à l'interview !!!

1/ Bonjour ma petite Carne, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Quadra, mariée, deux enfants. Mère au foyer. Des rêves plein la tête, des angoisses aussi. Blonde. En quête d'ailleurs, ou pas.


2/ Grâce à ces interviews, j'ai envie de connaître le sentiment des gens sur le féminisme, alors, pourrais-tu me dire ce qu'est, pour toi, le féminisme ?

Pour moi, le féminisme est ce qui a permis aux femmes de faire évoluer leur place, leur statut, leurs droits au sein de la société.
C’est ce qui permet et permettra de conserver ces acquis et d’en obtenir de nouveaux.

3/ Soyons un peu nombrilistes, penses-tu qu'en France, au 21° siècle, on ait encore besoin de féministes ? Pourquoi ?

Nous aurons besoin de féministes tant que l’égalité homme-femme ne sera pas parfaite en droit et en statut. Les femmes gagnent toujours moins que les hommes, à poste égal (pour ne parler que de ça). Les féministes sont ceux qui veillent à ce que les droits des femmes soient protégés.

4/ Y a t'il un combat féministe qui te touche particulièrement (en bien ou en mal, d'ailleurs, il y en a qu'on peut réprouver) ?

Le doit à l’avortement est pour moi essentiel, fondamental (je me souviens d'un super article que tu avais écrit à ce sujet : L'avortement, simple caprice ?). Il l’est autant que l’était celui d’accéder à la contraception. Toutes les personnes (femmes ET hommes) féministes qui se battent pour que ce droit perdure sont indispensables.

5/ Et maintenant que tu as répondu à toutes ces questions : te définis tu toi-même comme féministe ? Pourquoi ?

Je suis féministe dans l’âme… mais pas dans mes actes. Je m’explique.
Je partage certaines des idées féministes, pour autant, au quotidien, je ne fais rien pour faire avancer ces combats. Je suis une mère au foyer par choix, dépendante de son mari, avec pourtant un sentiment de grande liberté et d’autonomie.
Par le passé, il semble que les féministes aient été parfois trop radicales, quitte à se caricaturer elles-mêmes.
Sans en arriver là aujourd’hui, sans connaitre tous leurs combats, je ne suis pas persuadée, totalement subjectivement, que tous leurs chevaux de bataille soient nécessaires. La bataille contre la case en trop sur les formulaires administratifs « madame, mademoiselle » était presque, de mon point de vue, risible, inutile et caricatural.
(Lol,sans m'être battue contre cette case, qui existe toujours au final, soit dit en passant, j'étais favorable à cette suppression et j'en avais parlé à l'époque : Madame ou mademoiselle ?)
Oui, je suis féministe. Et non, tous les combats ne sont pas utiles. Sans compter que même si dans les idées je rejoins le fait qu’on essaye de faire en sorte que les petites filles jouent autant aux voitures que les petits garçons (je caricature à mon tour), j’en ai marre de culpabiliser dès que j’habille ma fille en rose. 

 Merci beaucoup ma carne pour avoir joué le jeu !

La semaine prochaine, je reçois Emma June ...

Et si vous aussi vous voulez participer, il n'y a qu'à me contacter par mail (giulia_laffreuse@yahoo.fr) ! 

Commentaires

  1. Je l'attendais avec impatience et je ne suis pas déçue! Je pense en effet que certains débats sont nécessaires alors que d'autres sont sans intérêt et ne font pas avancer la cause des femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a qui en effet pourraient peut être attendre que la situation ait plus évolué, qui ne nécessitent peut être pas des lois et des combats acharnés mais ils participent à mon sens à l'évolution des mentalités ...

      Supprimer
  2. je viens de lire ton billet sur le mademoiselle. ;) j'ai hâte de lire les autres... nan parce que là, tout à coup, je trouve très inintéressant tout ce que j'ai dit... surtout tellement évident que bon... voilà quoi. :) Mais merci à toi de lancer un tel sujet!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tout ce que tu as dit est très intéressant et je suis très contente que tu aies participé !!!

      Après, c'est toujours très difficile d'être la première ;)

      Supprimer
  3. ... et merci pour toutes les gentilles choses que tu as dites! :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci La Carne pour ce témoignage. Non, le féminisme n'est pas mort et il a - hélas - encore de loooongues années à vivre.
    Et comme tu le dis, l'égalité, c'est le combat de toutes et tous !
    Je partage ton interview qui me permet de découvrir le blog de la Casa Di Catwoman que je vais suivre avec intérêt :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue à toi Egali-Mère :)

      Oui, l'égalité est le combat de tout le monde et il a encore de longues années à vivre ...

      Supprimer
    2. cool! Egali-Mère est dans la place! :)

      Supprimer
  5. Nan mais La Carne c'est ma jumelle en fait! Oo elle répond quasiment ce que j'aurais pu dire! Merci les filles! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

On en discute ?